En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Le Mans, tous les charmes du patrimoine

Le Mans, tous les charmes du patrimoine (Photo 1 sur 15)

1

22.06.2011 - © Ville du Mans Gilles Moussé

Le Vieux Mans, dont la dénomination Cité Plantagenêt a été proposée et retenue en 2003, est le centre médiéval historique de la ville du Mans.  Il est à proximité immédiate du Centre-République et des Jacobins. Il est composé de ruelles pavées, contient la muraille Gallo-Romaine, la Cathédrale Saint-Julien et de nombreuses maisons traditionnelles, renaissance et médiévales. Cette partie de la ville est connue pour son usage dans les films de cape et d'épée.

Les autres actualités en images

  • Le Vieux Mans, dont la dénomination Cité Plantagenêt a été proposée et retenue en 2003, est le centre médiéval historique de la ville du Mans.  Il est à proximité immédiate du Centre-République et des Jacobins. Il est composé de ruelles pavées, contient la muraille Gallo-Romaine, la Cathédrale Saint-Julien et de nombreuses maisons traditionnelles, renaissance et médiévales. Cette partie de la ville est connue pour son usage dans les films de cape et d'épée.
  • Du train au tram. Le Mans est facilement accessible. En sortant de la gare, les rames du tramway, qui arborent la couleur orangée de la muraille romaine, donnent envie de grimper à bord. Inauguré fin 2007, le tram est un succès populaire. Il transporte chaque jour 48 000 voyageurs.
  • Splendeur de l’abbaye de l’Épau. Difficile d’imaginer que ce lieu était une ferme dans les années 50 et que l’église servait de hangar pour les tracteurs. Trente années de travaux lui ont redonné sa splendeur d’origine.
  • Abbaye de L'Epau toujours - ellel' a été fondée en 1229 par la reine Bérengère de Navarre, veuve de Richard Cœur de Lion.Son gisant trône dans la salle capitulaire. Cet été, une exposition y parcourt le thème des océans, ode au monde marin.
  • Chasse au trésor dans la cité Plantagenêt. En guise de balade digestive, cette chasse au trésor permet de découvrir la vieille ville : maisons à pans de bois fraîchement restaurées, rues pavées, hôtels Renaissance…. On comprend pourquoi de nombreux cinéastes l’ont choisie : «Cyrano de Bergerac» en 1989, «Le Bossu» en 1997 et «Molière», avec Romain Duris et Fabrice Luchini en 2006, ont été tournés ici.
  • Cathédrale Saint-Julien. Le chevet de cet édifice, aux arcs-boutants en Y renversé, est un sommet de l’art gothique. Son remarquable ensemble de vitraux lui vaut le surnom de cathédrale de lumière. La chapelle de la vierge avec le concert céleste de 47 anges musiciens, peint sur ses voûtes à la fin du XIVe siècle, est incontournable.
  • Pharaon au musée de Tessé. Outre les collections de Beaux Arts de la ville, ce musée réserve une surprise. Son sous-sol a été aménagé pour présenter la reconstitution grandeur nature de deux tombes égyptiennes, celles de Nofretari, épouse de Ramsès II, et Senefer, maire de Thèbes. La visite guidée permet d’appréhender les détails de cette installation unique en France.
  • Thé gourmand au Carré Plantagenêt. Avant d’entamer la visite du Carré Plantagenêt, qui raconte l’histoire de la ville depuis la préhistoire jusqu’au Moyen-Âge, une halte gourmande dans le salon de thé attenant. Il est tenu par Fabienne, une Parisienne qui a été séduite par la qualité de la vie au Mans.
  • Carré Plantagenêt - C'est aussi un nouveau musée met en scène de manière pédagogique les objets découverts dans les sites archéologiques.
  • Promenade le long de la muraille romaine. Après la théorie, la pratique. La découverte de la muraille, décorée de motifs géométriques, est saisissante. Construite au IIIe siècle, elle a protégé pendant plus de quinze siècles le noyau historique de la ville. Aujourd’hui, cette enceinte est la mieux conservée de tout l’ancien Empire romain, avec celles de Rome et Byzance. Douze tours, une porte et trois poternes sont encore visibles le long de la Sarthe.
  • Dîner en terrasse. De l’autre côté de la rivière, proche de l’église romane de Notre-Dame du Pré, la terrasse ombragée de l’épicerie du Pré est un endroit fort sympathique pour reprendre des forces…
  • Féérique Nuit des Chimères. Pendant tout l’été, la Cité Plantagenêt apparaît sous un autre jour à la nuit tombée. Sept spectacles sont projetés sur ses principaux édifices. Les anges s’échappent de la cathédrale. La cour du conservatoire devient le théâtre d’un banquet. Des gladiateurs et des centurions s’entraînent sur la muraille. Un parcours de lumières et de musiques qui clôt de manière féérique la journée. 
  • L’Arche de la Nature. A 10 minutes du cœur de la ville, accessible en tramway, un espace naturel de 450 hectares. On s’y déplace à pied, à vélo, ou en voiture à cheval tirée par des percherons, pour découvrir la maison de l’eau, la ferme conservatoire de la Prairie, 350 ha de forêt.Tél. : 02 43 50 38 45. www.arche-nature.org
  • Le parc Théodore-Monod. Un lieu agréable pour se reposer. Ses bassins et jets d’eau font la joie des enfants, une pergola abrite une quarantaine de variétés de roses…
  • Le Musée des 24 heures - Accessible en tramway, il permet de découvrir la course d’endurance automobile la plus célèbre du monde. Tél. 02 43 72 72 24. 
  • Conseil Régional des Pays de la Loire
    Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
    accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00