En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

L'Anjou bleu, une mine de sites (Photo 1 sur 5)

10h

3.09.2013 - © Ouest-Médias

À 126 mètres sous terre à Noyant-la-Gravoyère. Après 5 minutes de descente en funiculaire, les visiteurs, un casque sur la tête, sont plongés dans les conditions de travail des mineurs du début du siècle dernier, à l’époque où la veine de schiste- ardoisier de la Gatelière était exploitée. Pendant une heure et quart, nous déambulons dans les galeries, à bord d’un petit train de mine, puis à pied. Certaines chambres d’extraction font près de 15 mètres de haut. Tout cela fait de la Mine Bleuen lieu unique en France. De retour à la surface, nous découvrons le travail des fendeurs d’ardoise, « les gars d’à haut ». Une mine de jeux est proposée aux enfants. www.anjoubleu.com

Les autres actualités en images

  • À 126 mètres sous terre à Noyant-la-Gravoyère.  Après 5 minutes de descente en funiculaire, les visiteurs, un casque sur la tête, sont plongés dans les conditions de travail des mineurs du début du siècle dernier, à l’époque où la veine de schiste- ardoisier de la Gatelière était exploitée. Pendant une heure et quart, nous déambulons dans les galeries, à bord d’un petit train de mine, puis à pied. Certaines chambres d’extraction font près de 15 mètres de haut. Tout cela fait de la Mine Bleuen lieu unique en France. De retour à la surface, nous découvrons le travail des fendeurs d’ardoise, « les gars d’à haut ». Une mine de jeux est proposée aux enfants. www.anjoubleu.com
  • Visite d’une ferme modèle. Après l’univers de la mine, nous découvrons au Domaine des Rues, à Chenillé-Changé, une autre facette du territoire de l’Anjou Bleu : celui de l’élevage et des savoir-faire agricoles. Depuis 2010, c’est le siège de l’organisme de sélection et de promotion de la race bovine « Rouge des Prés ». Il regroupe 150 éleveurs en France. Un parcours fléché permet de visiter cette ferme modèle, créée au XIXe siècle. www.anjoubleu.com
  • Pause détente à Chenillé-Changé. Avec son moulin à eau, les locations de bateaux, le village de roulottes, et son auberge restaurant, ce village de charme, situé sur les rives de la Mayenne, offre de nombreux attraits pour s’y arrêter. Le Moulin de Bouin, labellisé « Qualité tourisme », possède l’une des dernières roues à aubes tour- nantes du département. En le visitant, on nous explique, étage par étage, les secrets de fabrication de la farine. Épatant avec des enfants ! www.anjoubleu.com
  • En calèche dans le parc du Haras National au Lion d’Angers. En réservant à l’avance, il est possible de faire le tour du domaine dans une calèche tractée par deux beaux chevaux percherons. La guide présente le site, spécialisé dans la reproduction de chevaux. Il accueille très régulièrement des concours, dont le célèbre Mondial du Lion en octobre. On peut aussi y découvrir les métiers du maréchal-ferrant et du sellier-bourrelier, et y faire de belles promenades à pied ou à vélo. www.anjoubleu.com
  • Halte gourmande à Candé. En souvenir de ce territoire très attachant de l’Anjou bleu, une halte à Candé, dans la boutique de la chocolaterie Guisabel, s’impose. Soucieuse de partager son savoir- faire, l’entreprise, labellisée « Qualité tourisme » et « Visitez nos entreprises en Pays de la Loire », propose des visites guidées de ses ateliers de fabrication sur réservation (le mardi et le mercredi à 14h30). www.anjoubleu.com
  • Conseil Régional des Pays de la Loire
    Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
    accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00