Région des Pays de la Loire
Newsletter Région économie

Newsletter ENTREPRISES

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine s’agrandit

Cliquez pour agrandirDans quelques mois, lions et guépards du Bioparc de Doué-la-Fontaine éliront domicile dans le Cratère des carnivores, la nouvelle attraction en cours d'aménagement. © P.Chabot / Bioparc

Implanté au cœur d’anciennes carrières de falun, le Bioparc Zoo de Doué-la-Fontaine est un site unique au monde, en perpétuelle évolution. Depuis l’automne dernier, une nouvelle carrière destinée à accueillir les grands carnivores est en cours d’aménagement. Avec le soutien de la Région des Pays de la Loire.

Le Cratère des carnivores sera niché dans une dépression de 8 m de profondeur, d’où émergent d’imposants dômes rocheux. C’est là que seront installés dans quelques mois les lions et guépards du Bioparc de Doué-la-Fontaine. Cette extension de 2,4 hectares sera entièrement consacrée aux espèces africaines. Elle permettra non seulement d’offrir des conditions de vie optimales aux grands carnivores déjà sur place, mais également d’accueillir de nouveaux résidents ainsi qu’une nouvelle grande volière qui sera creusée dans la roche, pour les oiseaux, herbivores et autres primates.

Un pôle d’attractivité majeur en Pays de la Loire

« Le public est toujours friand de nouveaux espaces », explique François Gay, qui a repris les rênes de cette entreprise familiale créée en 1961. « Cette nouvelle extension illustre toute notre philosophie et nos valeurs. Nous sommes toujours en quête d’innovation non seulement pour faire voyager nos visiteurs tout en les sensibilisant aux enjeux environnementaux, mais aussi pour offrir des espaces propices à l’épanouissement de nos animaux. Le projet s’inscrit comme toujours dans une recherche de respect environnemental. Le Bioparc est certifié ISO 14001 depuis 2013. Nous sommes à ce jour le seul parc privé zoologique français à détenir cette norme internationale. »
L’investissement s’élève à 1,5 million d’euros hors taxe, financé grâce notamment à un prêt de 300 000 euros, complété par une subvention de 75 000 euros, octroyés par la Région des Pays de la Loire. « Nous sommes très heureux que la Région nous accompagne, d’autant plus à la veille de notre soixantième anniversaire », se félicite François Gay.

Un bel outil d’attractivité touristique

Avec 240 000 visiteurs par an, le Bioparc est devenu un pôle d’attractivité majeur en Pays de la Loire. Au cœur de la vallée de la Loire, son implantation troglodytique, au sein d’anciennes carrières de falun, cette roche calcaire sédimentaire constituée de sables coquillers, en fait un site unique au monde. Le Bioparc est aujourd’hui internationalement reconnu pour son implication dans la sauvegarde des espèces en voie de disparition.  À ce jour, plus de 1 200 animaux, appartenant à plus de 130 espèces, y vivent. Cette année encore, la famille s'est agrandie avec la naissance de deux girafons. Une grande famille qui forme un vrai concentré de biodiversité dans lequel les visiteurs sont invités à s’immerger.
Quarante permanents y travaillent à l’année. Et les effectifs atteignent une centaine de personnes en haute saison, de Pâques à la fin de l’été.
Débutés à l’automne dernier, les travaux d’aménagement du Cratère des carnivores, devraient être achevés fin 2019 pour une ouverture au mieux à Noël ou au plus tard en février 2020.

Pour en savoir plus le Bioparc de Doué-la-Fontaine

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Newsletter Région Pays de la Loire

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil