Région des Pays de la Loire
Newsletter Région économie

Newsletter ENTREPRISES

ADI investit dans du matériel haut de gamme grâce à la Région

Cliquez pour agrandirADI se modernise et investit dans du matériel haut de gamme qui lui permet de rentrer de plain pied dans l’industrie du futur, © ADI

Inciter les PME/PMI à s’engager dans une démarche de modernisation de leur outil de production : telle est l’ambition de l’appel à manifestation d’intérêt Industrie du futur lancé par la Région des Pays de la Loire. En 2018, la collectivité a accompagné 440 entreprises. À l’image d’ADI, une PME basée à Clisson (44), spécialisée dans la plasturgie. Témoignage.

« Après avoir mis en place il y a deux ans le lean manufacturing, avec l'accompagnement de l'Ecole Pop et financé par la Région, un bilan de mon activité m’a permis de constater que certains de mes moyens techniques étaient obsolètes », constate Guillaume Roccati, le dirigeant d’ADI (Askea Design Ingénierie). Implantée à Clisson, cette PME de 16 salariés est spécialisée dans la conception et la production de moules et pièces plastiques prototypes et petites séries, pour l’industrie automobile.
« Nous travaillons de plus en plus sur des projets d’innovation, pour certains ultraconfidentiels autour du combustible du futur, avec des équipementiers ou constructeurs automobiles. Nous réalisons également des prestations de service après-vente en Europe pour des clients chinois qui exigent que nous ayons des moyens représentatifs des moyens séries des donneurs d’ordre finaux. Il était nécessaire que nous investissions dans des machines modernes qui nous permettent d’être connectés en temps réel, à la fois avec nos fournisseurs, en interne avec notre équipe et avec nos clients. »
Un investissement total de près de 828 600 euros pour lequel ADI a bénéficié d’une subvention de près de 82 900 euros et d’un prêt de 300 000 euros de la Région au titre de l’appel à manifestation d’intérêt Industrie du futur.

« Un investissement vital »

« Ce matériel haut de gamme nous fait entrer de plain-pied dans l’industrie du futur, et nous permet d’apporter un meilleur service à nos clients. Nous pourrons désormais réaliser en interne les essais d’injection représentatifs », se félicite le directeur. « Cet investissement était vital pour la pérennité de l’entreprise. »
Avant même l’arrivée des machines, Guillaume Roccati a embauché une personne supplémentaire, s’apprêtait à recruter un ajusteur-mouliste et n’excluait pas d’autres créations d’emplois en fonction des résultats obtenus grâce à ce nouvel équipement.
« C’est significatif de se sentir aidé par la Région. Ce soutien est une forme de reconnaissance du travail que nous accomplissons depuis des années avec mon équipe. Quand nous décrochons un nouveau contrat, cela rejaillit sur une bonne dizaine de TPE-PME du territoire », confie-t-il. « Lorsque l’on est dirigeant d’entreprise, on se sent parfois seuls. Ce genre de dispositif nous permet de nous projeter dans le futur. Lorsque j’en parle autour de moi, hors de la région, on nous jalouse ! »

Pour en savoir plus sur
ADI

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Newsletter Région Pays de la Loire

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil