Apprenti en menuiserie

Newsletter ENSEIGNEMENT

Etoile, lauréat du PIA 3 : vers une orientation au plus proche des lycéens

Cliquez pour agrandirLes acteurs du projet Etoile avec André Martin (au centre), vice-président de la Région en charge de l'Emploi, l'apprentissage, la formation professionnelle, et l'insertion. © Université d'Angers

Construit par les trois universités ligériennes (Angers, Le Mans et Nantes), la Région des Pays de la Loire, le Rectorat et le Carif-Oref, le projet Etoile fait partie des huit lauréats de l’appel à projets « Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures » lancé dans le cadre du 3e Programme d’investissements d’avenir (PIA3). Son objectif : transformer les pratiques d’information et de conseil en orientation de façon innovante au service des lycéens et futurs étudiants ligériens.

« Nous sommes partis du constat qu’en dépit d’un très bon taux de résultat au Bac en Pays de la Loire (4e place au plan national avec 93 %), le taux de poursuite dans l’enseignement supérieur est inférieur à la moyenne nationale (ndr :- 1,7 points par rapport au reste de l'hexagone) », explique Christine Ménard, directrice du SUIO-IP (Service universitaire d'information d'orientation et d'insertion professionnelle) de l’Université d’Angers et coordinatrice du projet Etoile (pour Enseignement supérieur et territoire d’orientation innovant ligérien en évolution). « Plusieurs raisons à cela : un défaut de projection des jeunes ligériens, un poids important des bacheliers professionnels dans l'Académie cherchant une insertion rapide, et une offre d’enseignement supérieur encore inégale sur le territoire, encore très centrée autour des grandes agglomérations et insuffisante dans les territoires ruraux. »

« Apporter à chaque jeune Ligérien un accompagnement
et une information de qualité »


Pour remédier à cette situation, les trois universités ligériennes (Angers, Le Mans et Nantes), la Région des Pays de la Loire qui voit désormais son rôle renforcé en matière d’orientation - avec la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" du 5 septembre 2018 -, le Rectorat et le Carif-Oref, se sont associés pour monter le projet Etoile. « Notre objectif est d'apporter à chaque jeune Ligérien sur son territoire, un accompagnement et une information de qualité qui vont contribuer à son éducation à l’orientation. »
Etoile a été sélectionné à l’issue de l’appel à projets « Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures » (actions « Territoire d’innovation pédagogique », volet « Préparation à l’entrée dans l’enseignement supérieur ») du PIA 3, sur 22 candidatures. « Ce qui montre tout l’intérêt de notre projet qui repose sur la mise en synergie de trois universités, de la Région, du Rectorat et du Carif-Oref », se félicite Christine Ménard.
« L’orientation est désormais une compétence partagée entre l’État et la Région, qui, au-delà de sa nouvelle mission d'information sur les métiers et les formations en direction des élèves, des apprentis et des étudiants comme de leur famille, conserve par ailleurs la coordination des acteurs du SPRO (Service public régional de l’orientation) », constate André Martin, président de la commission régionale Emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion, en charge de l’orientation. « Dans ce contexte, la Région est particulièrement attachée à la cohérence des actions menées sur le territoire régional en matière d’orientation. Etoile rejoint ainsi les objectifs du plan régional de l’orientation adopté par le conseil régional le 20 juin dernier. Les partenaires du projet, élargis le cas échéant aux autres acteurs de l'orientation du territoire, ont une responsabilité collective pour rendre lisible l’offre de service aux jeunes ligériens. »

Outils numériques innovants,
formation des accompagnateurs…


Le projet repose sur cinq axes de travail, chacun porté par un des partenaires. « Nous voulons rendre les jeunes acteurs de leur orientation et les aider à se projeter dans l’avenir », souligne Christine Ménard. Ainsi l’Université de Nantes va notamment travailler à la création d’un outil permettent de faciliter l’accès des lycéens aux ressources sur l'orientation et de consigner leurs démarches spécifiques.
Le Carif-Oref va pour sa part adapter le portail de l'orientation en créant une entrée spécifique pour les lycéens, en lien avec les portails e-lyco et des trois universités. Le Mans Université est chargée du maillage du territoire. L'idée est d'essaimer à l'échelle du territoire régional des dispositifs pilotes existants, en complément de l’Orientibus de la Région des Pays de la Loire qui sillonnera les cinq départements dès la fin de l'année. Le Rectorat a de son côté la mission de former les accompagnateurs. Enfin, l’Université d’Angers va s’attacher à développer des outils numériques innovants pour l’orientation, en faisant appel à l’intelligence artificielle, ou encore à la réalité virtuelle et/ou augmentée.
Le budget du projet s’élève à 8 millions d’euros sur 10 ans dont 4,9 millions d'euros financés dans le cadre du PIA 3. Les premières actions seront mises en œuvre en fin d'année.



libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil