Région des Pays de la Loire
Lycéens

Newsletter EDUCATION

Orientation : la Région en ordre de marche

Cliquez pour agrandirLe 1er Grenelle de l’orientation tout au long de la vie en Pays de la Loire, à l'Hôtel de Région, le 7 juin 2019. © Région Pays de la Loire - Ouest Médias

La Région des Pays de la Loire a vu son rôle en matière d’orientation récemment renforcé par la loi. Pour mettre en œuvre ses nouvelles missions, tout en poursuivant son rôle de coordination des acteurs du service public régional de l’orientation, elle a bâti un plan régional pour l’orientation tout au long de la vie, qui a été adopté les 20 et 21 juin derniers. Avec 22 mesures, ce plan est le fruit d’un long travail d’écoute et de concertation.

Trouver sa voie, découvrir ses talents, détecter les métiers de demain, rebondir, favoriser les rencontres entre le monde de l’entreprise et de l’éducation, s’orienter tout au long de la vie… Une orientation choisie est primordiale pour bien démarrer dans la vie professionnelle ou rebondir après un accident de parcours. Une compétence désormais pleinement dévolue, par la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018, aux conseils régionaux. Leur mission : mettre en œuvre, en partenariat avec le rectorat, des actions d’information sur les métiers et les formations en direction des élèves, des apprentis et des étudiants comme de leurs familles.

Consultations, Grenelle de l’orientation…


Pour enrichir sa stratégie régionale, la Région des Pays de la Loire a choisi la concertation. Après avoir consulté pendant plusieurs mois un très grand nombre d’acteurs, elle a organisé le 7 juin dernier, sur le même modèle que le Grenelle de l’apprentissage, le Grenelle de l’orientation, afin de partager collectivement les constats, les réflexions et les propositions sur cette nouvelle mission.
Fruit de ce travail d’écoute, de concertation et de proposition, un plan régional pour l’orientation tout au long de la vie a été voté les 20 et 21 juin derniers. Ambition de ce plan en quatre axes et 22 mesures : encourager et faciliter l’orientation de tous les Ligériens tout au long de la vie.
« Les trois premiers axes sont consacrés à la découverte, au choix et au rebond vers un métier », souligne André Martin, vice-président de la Région. « Le quatrième axe vise à coordonner et à outiller les acteurs de l’orientation. »

L’Orientibus, pierre angulaire du dispositif territorial

Dans le détail, le premier axe, dédié à la découverte des métiers, prévoit notamment de déployer cinq Orientibus, sur le même concept que l’Apprentibus, dans les cinq départements, auprès de tous les publics. Pierre angulaire du dispositif territorial de la Région, cet outil innovant a pour objectif de permettre la découverte en informant sur les métiers et les formations qui y mènent, quelle que soit la voie de formation, scolaire, par apprentissage ou en formation continue, et pour tous les publics. Deux premiers véhicules seront mis en service dès novembre 2020.
Autre mesure : la labellisation et la promotion des initiatives des territoires portées à la fois par les établissements scolaires, le monde économique (clubs d’entreprises par exemple) et les collectivités locales, à l’image de l’initiative « C’est dans la boîte ».
Il est également prévu d’inciter les entreprises à ouvrir leurs portes en accueillant des stagiaires, et/ou en menant des opérations portes ouvertes temporaires ou plus pérennes.

choisirmonmétier-paysdelaloire.fr, un site innovant et interactif


Le deuxième axe porte sur le processus de décision qui conduit à choisir un métier et une formation. La Région souhaite développer, avec ses partenaires, des mesures qui vont plus loin que l’information. Le site de référence régional des ligériens pour l’orientation tout au long de la vie choisirmonmétier-paysdelaloire.fr, qui sera en ligne fin septembre, a été conçu comme un véritable outil d’aide à la décision.
Réalisé par le Carif-Oref, il permettra de trouver des informations sur les formations, les métiers et les secteurs qui recrutent, en lien avec son territoire. Les recherches pourront s’effectuer par centres d’intérêt, familles de métiers ou compétences. Interactif, ce site intégrera des espaces d’échanges avec des spécialistes du type « Rencontre un pro ».

VTE, French fab challenge…

Porté par Bpifrance, le dispositif Volontaires territoriaux en entreprises, lancé au printemps 2019, fait partie des 22 mesures proposées. Il incite les étudiants ou les jeunes diplômés à exercer leur alternance ou leur premier emploi (CDD / CDI) dans des PME/PMI dont les objectifs de croissance sont freinés par la difficulté à recruter des talents.
Déjà expérimenté à l’École nationale des arts et métiers d’Angers (49), le French Fab Challenge sera développé sur les quatre autres départements avec un objectif de participation de 50 nouvelles entreprises chaque année. Ce programme consiste à faire travailler des étudiants d’école d’ingénieur ou de commerce sur des problématiques concrètes exprimées par des PME du territoire. Intérêt majeur de ce programme : rapprocher l’école du monde de l’entreprise. Sept écoles participeront à ce challenge, à la rentrée de septembre 2019.

Soutenir les décrocheurs et développer le réseau des écoles de production


La Région veut également offrir l’opportunité aux plus fragiles, et notamment aux décrocheurs scolaires, mais aussi aux actifs, de rebondir tout au long de leur vie. Six assistants seront mis à disposition à temps partagé pour soutenir les plateformes de suivi et d’appui aux jeunes décrocheurs, et travailler avec les référents Orientation des cinq départements. Ces assistants viendront rejoindre à titre expérimental l’équipe d’animation de l’orientation dans chaque département (lire plus bas).
La Région souhaite par ailleurs achever le déploiement d’un réseau d’écoles de production, avec au moins une école par département, comme une offre alternative de formation. Ces établissements dispensent des formations certifiantes et/ou diplômantes, sous statut scolaire, à des jeunes qui rencontrent des difficultés dans le système éducatif classique scolaire. Il s’agit d’une nouvelle façon d’apprendre par alternance où le « faire pour apprendre », occupe une place primordiale. Intégrés dans de petits groupes, les élèves préparent des formations dans une « école - entreprise ».

Des référents orientation dans chaque département


Afin de coordonner efficacement son action, la Région proposera à ses principaux partenaires de signer des conventions qui permettront de maintenir dans la durée l’impulsion de la feuille de route et de fixer des objectifs communs évaluables.
La Région mettra prochainement en place un référent orientation par département. Sa mission sera d’animer, dynamiser et mettre en œuvre de manière très concrète la politique régionale. Véritable développeur de solutions d’orientation, il travaillera avec l’assistant régional des Plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs (PSAD) pour intégrer les plus fragiles, dialoguera avec les développeurs économiques pour les métiers en tension et la mise en place des stages. Il œuvrera également avec le réseau des conseillers « entreprises » pour l’école de l’académie. L’équipe territoriale de l’orientation sera appuyée par une équipe régionale en charge notamment de l’innovation des outils pédagogiques sur les métiers, en lien avec l’ONISEP.

Nouveaux outils pédagogiques, conférences, débats, guides pratiques…


De nombreuses mesures très concrètes sont également prévues pour soutenir les professeurs et les professionnels, telles que de nouveaux outils pédagogiques, des conférences de chercheurs, des rencontres, des débats, des guides pratiques, etc.  Des journées immersion métiers sur le modèle de la journée « Être apprenti aujourd’hui », sont également envisagées, en le déclinant par thème : « Être chef d’entreprise aujourd’hui », « Être restaurateur aujourd’hui », « Être artisan aujourd’hui »…
Enfin, une plateforme à destination des professionnels de l’orientation intègrera des repères territoriaux, des webinaires et MOOC’s métiers, une liste des contacts des Comités locaux éducation entreprise et des référents métiers, des exemples de bonnes pratiques, une liste des actions favorisant l’ambition scolaire…
En complément, la Région animera des rencontres régulières avec les observatoires de branches afin de détecter les besoins liés aux métiers de demain et les compétences à développer.
Une nouvelle action éducative ligérienne sera également créée pour permettre aux lycéens de mieux se préparer aux métiers de demain et à ceux liés à la transition énergétique et à l’environnement, ainsi qu'aux évolutions du travail (innovation, numérique, codage…).


libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

infos pratiques

Lycéens

lettres d’information de la région des pays de la loire

Newsletter CULTURE

CULTURE

Newsletter ENTREPRISES

ENTREPRISES

Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

EMPLOI

Newsletter ÉDUCATION

EDUCATION

Newsletter MA RÉGION

S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

ENSEIGNEMENT

Newsletter INTERNATIONAL

INTERNATIONAL

Gardez le fil