En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

Christelle Morançais obtient des engagements de la part du Premier ministre.

Une semaine après la réunion du Parlement des Territoires des Pays de la Loire, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, a rencontré le 20 février dernier le Premier ministre, afin de porter la voix de l’ensemble des acteurs ligériens engagés dans le rebond de l’après Notre-Dame-des-Landes.

Comme la présidente de la Région des Pays de la Loire s’y était engagée devant les élus locaux et les forces vives de la Région, Christelle Morançais a porté auprès du Premier ministre la parole d’une région unie et déterminée à rebondir rapidement et collectivement après l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. À l’issue de cette rencontre, la présidente s’est déclarée « satisfaite d’avoir obtenu des réponses face aux trois exigences majeures que nous avions formulées : j’ai redit au Premier ministre que l’État devait impérativement sortir de l’ambiguïté concernant l’avenir de la ZAD, au nom du respect de la loi. Le Premier ministre s’est engagé à faire évacuer totalement les occupants illégaux de Notre-Dame-des-Landes, dès la fin de la trêve hivernale. »

Le remboursement des contribuables est impératif

Le Premier ministre a également confirmé à Christelle Morançais que « les terres libérées retrouveront leur vocation agricole, dans les conditions de la légalité. Je lui ai bien évidemment rappelé ma vigilance extrême pour que ces terres ne deviennent pas un nouveau "Larzac" ! » Le Premier ministre a également indiqué que le remboursement des subventions versées par les collectivités locales pour la construction de l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes « ne devrait pas poser de difficultés ». « Après l’abandon de ce projet, le remboursement de ces près de 30 millions d’euros que les contribuables ligériens sont en droit d’attendre est en effet impératif. Il permettra aux collectivités locales de contribuer à financer de nouveaux projets structurants dans le cadre du rebond que nous engageons », a souligné Christelle Morançais.

Un Contrat d’Avenir pour les Pays de la Loire

Enfin, la présidente des Pays de la Loire a rappelé au Premier ministre qu’il était désormais « impératif pour les acteurs du territoire d’engager ce rebond post-Notre-Dame-des-Landes par le biais d’un Contrat d’Avenir pour les Pays de la Loire. Le Premier ministre m’a indiqué qu’il était favorable à une démarche de contractualisation et m’a confirmé sa volonté de mettre en œuvre des solutions concrètes à court terme et moyen terme. Il s’est engagé à me proposer dans les toutes prochaines heures une méthode et un calendrier précis. »

Calendrier attendu pour Nantes-Atlantique

Christelle Morançais lui a rappelé que cela devait « inévitablement passer par le respect rapide et intégral des engagements qu’il a pris publiquement, le 17 janvier dernier. Je lui ai donc demandé de nous préciser très rapidement le calendrier des travaux de l’aéroport Nantes-Atlantique, qui devra intégrer un traitement exemplaire pour la commune de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu et ses habitants ». Le Premier ministre en a convenu et a répondu que ses engagements interviendraient « à l’issue de la négociation en cours avec le concessionnaire ».

« La rencontre avec le Premier ministre constitue donc une nouvelle étape fondamentale pour notre région. J’ai senti que le Premier ministre était à l’écoute et soucieux de construire une nouvelle relation de confiance avec notre région. Il a d’ailleurs répondu favorablement à mon invitation de venir prochainement en Pays de la Loire. Je reste donc plus que jamais mobilisée pour porter le développement de notre région au nom de tous les acteurs de nos territoires. »

La réponse de Matignon ne s’est pas faite attendre très longtemps : deux jours après, le 22 février, le Premier ministre s’est engagé à bâtir un nouveau contrat avec les Pays de la Loire autour des quatre piliers essentiels proposés par les acteurs locaux (la mobilité, la transition écologique et numérique, la recherche et l’enseignement supérieur).
« Cette annonce est satisfaisante », explique Christelle Morançais. « C’est une première étape fondamentale qui nous permettra de construire ensemble ce Contrat d’Avenir pour notre région. »
Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00