En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandirFibres optiques - © Thinkstock

Couverture en téléphonie mobile insatisfaisante, la Région se mobilise

La Région des Pays de la Loire a fait le compte : 14 zones, soit environ 500 communes ligériennes, présentent des carences particulières en matière de haut-débit. La Région demande aux opérateurs privés de prendre leurs responsabilités pour y remédier rapidement et mobilise plus de 2,7 millions d’euros pour soutenir.

En Vendée, à Mervent, trois opérateurs sur quatre déclarent la commune non couverte et deux d’entre eux ne prennent aucun engagement de solution dans les trois ans à venir. Autres exemples, dans la Sarthe, à Nogent-le-Bernard et Vaas, et en Vendée, à Longueville-sur-Mer, Saint-Cyr-des-Gâts et La Faute-sur-Mer, des opérateurs constatent des défauts de couverture sans engagement de solution de leur part. « Devant cette situation complètement inéquitable, je demande aux opérateurs de jouer le jeu et de prendre leurs responsabilités », indique Bruno Retailleau. « On ne peut pas afficher des intentions et abandonner en cours de route les territoires les plus fragiles car les enjeux sont forts. Le développement numérique c’est aussi un moyen de promouvoir une ruralité attractive et vivante ».

Gigalis, l’application régionale pour évaluer la qualité de sa connexion

Grâce à son application de crowdsourcing* Gigalis lancé en juin 2016, la Région peut mesurer réellement l’état de la couverture en téléphonie mobile sur son territoire, grâce à la collecte de données réalisée par le grand public. « Il s’agit d’une analyse précise et objective de la qualité des réseaux », indique Philippe Henry, conseiller régional en charge des infrastructures numériques, « En un an, 70 000 Ligériens ont utilisé Gigalis pour évaluer la qualité de leur connexion mobile. Et les premiers résultats de cette étude confirment un écart sur le haut débit. » L’étude montre que les zones non couvertes sont importantes et touchent toute la région, à l’exception de la Loire-Atlantique, et y compris des communes avec une forte population : Saumur, La Roche-sur-Yon ou Fontenay-le-Comte.

La Région va plus loin pour le haut débit

En s’appuyant sur ces éléments tangibles collectés via Gigalis, la Région compte pousser les opérateurs à mieux équiper ses territoires. Afin d’assurer la couverture en téléphonie mobile des territoires ruraux, la Région participe également, avec 2,788 M€ prévus sur le mandat, aux deux dispositifs mis en place par l’Etat :

  • le dispositif des centres-bourgs en zone blanche : la Région est passée de 26 à 48 centres-bourgs ciblés en 2017. Elle accroît son effort et va également soutenir la construction des 48 pylônes nécessaires (leur construction a débuté en Mayenne).
  •  les autres sites en zone blanche qui sont reconnus progressivement. 4 sites ont été déclarés éligibles aux financements de l’Etat dans la région : Guémené-Penfao (44), Hambers (53) et St-Samson (53). Un autre site à Saint Aubin des Coudrais (72) a également été reconnu non couvert par les opérateurs.

* crowdsourcing

Autrement appelé production participative ou externalisation ouverte. Le crowdsourcing est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. (source Wikipédia).

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00