En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

La Région présente les toutes premières esquisses du musée régional d’art moderne de Fontevraud

Le bâtiment de la Fannerie, de l’Abbaye royale de Fontevraud, a été choisi pour accueillir le nouveau Musée de France, Donation Martine et Léon Cligman. Ce musée d’art moderne ouvrira ses portes en 2020, et proposera une collection d’environ 900 œuvres !

« Le Musée régional d’art moderne de Fontevraud - Collection Martine et Léon Cligman est un projet culturel ambitieux pour notre territoire et au-delà, de par le contenu exceptionnel et la richesse artistique de la donation Cligman, accueillie dans un lieu chargé d’histoire, emblématique du patrimoine des Pays de la Loire »,  a rappelé Christelle Morançais. Pour permettre à ce projet culturel de voir le jour, une convention tripartite a été signée entre l’État, la Région des Pays de la Loire et les époux Cligman le 29 septembre 2017. Elle a fixé le cadre des donations, et l’engagement de la Région à créer un musée dans la Fannerie, pour lequel elle sollicitera l’appellation de Musée de France. Classé monument historique, le bâtiment de la Fannerie compte 1200 m2 d’espaces qui seront aménagés et exclusivement destinés à la donation Cligman et aux enrichissements qui viendront la compléter et la développer. Ce bâtiment permettra la présentation de la collection permanente et celle d'expositions temporaires.

8,6 M€ d’investissements régionaux

Les coûts prévisionnels sont estimés à 8,6 M€ pour financer les travaux de ce futur Musée régional d’art moderne de Fontevraud - Collection Martine et Léon Cligman. « Une partie de cette somme sera couverte à terme par le fonds de dotation de 5 M€ pour l’installation et l’enrichissement des collections que les époux Cligman mettent en place pour accompagner leur donation », précise Bruno Retailleau, ancien président de la Région qui a soutenu le projet depuis de son origine. La Région inscrit donc 7,6 M€ à son budget supplémentaire 2018 pour financer les travaux. Cette somme est complétée par une autorisation de programme de 1 M € affectée à l’opération pour financer les études nécessaires à la réalisation du musée, autorisation approuvée en Commission permanente du Conseil régional du 29 septembre 2017.

Un démarrage des travaux à l’automne 2018

Pour concevoir le projet scénographique et culturel et diriger le futur musée, la conservatrice en chef du patrimoine, Dominique Gagneux, a été recrutée au sein des équipes de l’Abbaye royale de Fontevraud. Le projet architectural a été confié à Christophe Batard, architecte en chef des monuments historiques (agence 2bdm). Les travaux débuteront dès l’automne prochain et deux chantiers vont être conduits de manière concomitante : le musée (maîtrise d’ouvrage Région) et l’accessibilité de la cour d’honneur de l’Abbaye (maîtrise d’ouvrage État), tous deux sous l’unique maîtrise d’œuvre de l’architecte en chef des monuments historiques. Par ailleurs, dans un objectif de cohérence et de mutualisation des parcours et des espaces au sein de l’Abbaye royale de Fontevraud, la Fannerie sera annexée par l’est pour rejoindre l’actuelle aile d’entrée de l’Abbaye. Ainsi le Musée sera relié à l’accueil, la billetterie et la boutique, un principe de mise en commun qui sera étendu à l’ensemble des moyens humains, techniques et matériels du site monastique et du musée.

Restituer une histoire de l’art

La collection du futur musée sera composée d’environ 900 œuvres dont 600 données à l’Etat et déposées dans le musée régional. Tableaux, sculptures, dessins, verreries composeront cette collection qui confrontera les matières, les formes, les époques, les cultures. Cette collection révèle les goûts des époux Cligman et reflète l’histoire de leurs engouements, de leurs rencontres, de leurs voyages. « L’ambition du musée est de restituer une histoire de l’art vue par l’œil d’un collectionneur, un itinéraire esthétique et artistique à la fois très singulier et très universel », indique Dominique Gagneux, directrice du Musée d’art moderne de Fontevraud. « De la même façon, le parcours de visite découlera de la structure du bâtiment avec un rythme pour le visiteur pensé de façon à créer des perspectives fortes et des moments plus intimes. La scénographie proposera ainsi des possibilités d’association et de mises en regard multiples entre tableaux et sculptures de différentes natures. »

Des ambiances différentes d’une salle à l’autre

La scénographie obéira à un principe de souplesse et de modularité, pour que les accrochages puissent être régulièrement renouvelés et que des objets de natures et de tailles différentes puissent être montrés, la présentation des collections pouvant se concevoir comme une exposition temporaire. De même, les ambiances changeront d’une salle à l’autre afin de donner au parcours un rythme et ménager des surprises pour le visiteur, sensible au passage d’un univers à l’autre. L’acte de donation et d’affectation de la collection entre M. et Mme Cligman, la Ministre de la culture et la Présidente de la Région des Pays de la Loire a été signé officiellement le 23 juillet, au Ministère de la culture.

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00