En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

L'archive des mois de juillet-août 2018

L’été a peut-être été pour vous l’occasion d’enfourcher votre bicyclette ou d’assister à la 105e édition du Tour de France cycliste dont le départ avait lieu en Pays de la Loire. Regards sur le vélo et sa pratique à travers les archives...

©Archives régionales Pays de la Loire

Affiche pour la fête du vélo organisée par l’association Place au Vélo (2007)(illustration de Michel-Marie Bougard).

Le vélo se situe au croisement de plusieurs univers ou pratiques sociales : déplacements utilitaires, loisir à caractère écologique depuis les années 1970, plus récemment également moyen de découverte touristique, enfin pratique sportive importante en Pays de la Loire.

Si le déplacement à vélo date de plus d’un siècle, les aménagements cyclables – un temps malmenés par l’explosion du trafic automobile – ont été mieux pris en compte depuis une quarantaine d’années. Les dossiers de subventions en faveur des villes (dans le cadre des programmes régionaux de « qualité de la vie ») témoignent de ce développement des aménagements pour les deux roues au tournant des années 1980 pour les Pays de la Loire. Les souhaits d’aménagement avancés portent sur le besoin de sécurité et de fluidité du trafic. Pour l’agglomération nantaise, un schéma directeur d’itinéraires deux roues dans l’agglomération est ainsi demandé par la Direction départementale de l’équipement en 1979, au Centre d'études techniques de l'équipement (CETE). Les propositions définies portent sur une cinquantaine d’itinéraires représentant 200 kilomètres. La Région subventionne quelques-unes des opérations qui s’ensuivent.
 
©Archives régionales Pays de la Loire 

©Archives régionales Pays de la Loire
Extraits des demandes de subventions pour l’aménagement de pistes « deux roues » à Nantes, quartier Talensac-Bretagne et sur le tronçon Géraudière-Bourgeonnière (1981-1982).

Ce soutien aux pistes cyclables fera l’objet d’une politique régionale dédiée dans les années 1990 comme nous l’expliquons plus loin.

Les Pays de la Loire sont réputées être une terre de cyclisme, marquée par une pratique amateur et professionnelle soutenue. Les dossiers de soutien aux courses cyclistes locales – parfois de renommée internationale – nous éclairent sur ces pratiques sportives : parmi les événements soutenus, citons le Tour de Vendée ou encore le Ruban granitier breton (devenu « Tour » de Bretagne dans les années 2000), course amateur internationale traversant les départements de la Bretagne historique. Son nom est lié à ses promoteurs initiaux dans les années 1960, granitiers de profession. En 1995, la course prend son départ de Saint-Brévin, et reste trois jours en Loire-Atlantique.
©Archives régionales Pays de la Loire  

©Archives régionales Pays de la Loire
Remise des prix à l’issue d’une étape du Tour de Bretagne (Ruban granitier breton) en Loire-Atlantique (1995).

La Région Pays de la Loire a fréquemment accueilli des étapes du Tour de France : comme en 2018, l’édition de 1988 a débuté dans la Région, avec un prologue (« préface ») totalement au bord de l’eau entre Pornichet et La Baule :
 Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.
Carte du prologue entre Pornichet et La Baule pour l’édition 1988 du Tour de France cycliste. 

De grands noms du cyclisme français sont originaires des Pays de la Loire : les frères Madiot, Laurent Brochard ou encore Félicia Ballanger pour n’en citer que quelques-uns…
 ©Archives régionales Pays de la Loire
La cycliste Félicia Ballanger à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) pour la sélection des JO de Sydney 2000 (Phot. Y.M. Quemener).

Le vélo se situe également au cœur de la politique touristique régionale, les pistes devenant des itinéraires répondant aux attentes des touristes et des populations pour relier des pôles touristiques et proposer des parcours de découverte du patrimoine naturel et architectural local. A partir des années 1990, la promenade et la randonnée à bicyclette font en effet l’objet d’une demande croissante de la part des touristes français et étranger. Le soutien régional au développement des itinéraires cyclables de loisirs est amorcé dans les années 1990 : 1994  pour les premiers tronçons, puis un plan régional lui est dédié en 1998.
La Loire à Vélo s’inscrit dans ce contexte : en coopération avec la Région Centre-Val de Loire, est décidée dès 1995 la mise en place de cet itinéraire identifié, fil rouge pour la découverte à vélo de la vallée. 
 ©Archives régionales Pays de la Loire
Flyer édité pour l’inauguration du parcours Angers-Tours de la Loire à Vélo.
Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire       
Carte de l’itinéraire Loire à Vélo en juin 2000.
 
Références des documents présentés :
86W 4 : Affiche Arts, bacs et bords de Loire - fête du vélo (2007) (Archives Direction Culture sport et associations) ;
96PR 3679 : subventions pour les aménagement dédiés aux deux-roues et pistes cyclables (1981-1982) (Archives Direction Aménagement du territoire) ;
25W 231 : dossier de subvention à l’accueil du Tour de France 1988 en Loire-Atlantique (Archives Cabinet de la Présidence d’Olivier Guichard) ;
422PR 10 : reportage sur la cycliste Félicia Ballanger à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) pour la sélection des JO de Sydney 2000 (Archives Direction Communication) ;
395PR 9 : flyer d’inauguration du tronçon Angers-Tours de la Loire à Vélo (Archives Direction Systèmes d’information) ;
353PR 114 : dossiers études et communication Loire à Vélo (2000-2001) (Archives Direction Affaires culturelles et cadre de vie) ;

34W 251 : dossier de subvention à la course cycliste Ruban granitier breton (1995) (Archives Direction Communication).

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00