En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

L'archive du mois de mai 2018

En cette période de commémorations de Mai 68, nous avons choisi de vous présenter des documents légèrement postérieurs, mais portant la trace de ces événements, dans le domaine de l’enseignement secondaire et universitaire. (Cliquez sur les documents écrits pour agrandir les images)

Portrait d'Olivier Guichard, ministre de l'Éducation nationale [1969-1972] (phot. inconnu)Avant d’être élu président du Conseil régional en 1974, Olivier Guichard fut l’un des ministres de l’Éducation nationale nommés après les événements de mai 1968 : installé à cette fonction en juin 1969, il prend la suite de François-Xavier Ortoli et Edgar Faure (respectivement ministres de fin mai à juillet 1968, et de juillet 1968 à juin 1969).
A ce titre, il eut à mettre en œuvre des réformes issues des évolutions provoquées par les événements de mai dans l’enseignement. Le fonds d’archives qu’il a déposé aux Archives régionales, constitué de documents à la fois privés et publics, comporte quelques dossiers relatifs à cette fonction ministérielle.
Outre les réformes menées par le ministre (programmes, formation des maîtres, enseignement technique pour en citer quelques unes), l’université fait bien sûr partie des sujets de réflexion portée par le ministère, dans le cadre de la loi d’orientation d’Edgar Faure sur l’enseignement supérieur (votée en novembre 1968).
 Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire
Document intégré dans le dossier préparatoire à la rédaction d’un « Livre blanc » du ministère de l’Éducation nationale »  (1969).

©Archives régionales Pays de la Loire 

Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire
Essai « L’Éducation nouvelle » d’Olivier Guichard (1970).

L’éducation fait l’objet d’un débat télévisé fameux entre François Mitterrand, représentant de l’opposition, et le ministre « A armes égales » sur TF1 en janvier 1971, où les deux hommes politiques s’affrontent sur le thème de l’égalité des chances. François Mitterrand y qualifie Guichard de « bon ministre d’une mauvaise politique ».
©Archives régionales Pays de la Loire 
Capture d’écran de l’émission « A armes égales » (janvier 1971).

Parmi les objets d’étude du ministre, figure notamment le système éducatif nord-américain – exemple de « système déconcentré de gestion de l’enseignement » : Olivier Guichard y fait une visite officielle en septembre-octobre 1971, en choisissant la Géorgie, « État moyen, ni trop grand, ni trop petit, ni trop riche » (Le Monde, 6/10/1971). Le Gouverneur de cet État est alors Jimmy Carter, futur Président des États-Unis.
 
Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire

©Archives régionales Pays de la Loire
Coupure de presse du Figaro du 6 octobre 1971 ; photographie d’Olivier Guichard en compagnie de Jimmy Carter Gouverneur de Géorgie (phot. inconnu) (1971).

Parmi les documents relatifs à son activité de ministre, signalons également un document relatif à l’Université de Vincennes. Cette université – appelée aussi « Centre universitaire expérimental de Vincennes » ouvre dans l’urgence début 1969 au cœur du bois de Vincennes, avec pour objectif de répondre aux conséquences universitaires du mouvement étudiant de mai, qui réclamait notamment davantage d’autonomie et de démocratie dans l’enseignement supérieur. Pourvue d’un statut dérogatoire, cette université à caractère expérimental était ouverte aux salariés non bacheliers et pouvait gérer de manière autonome son découpage disciplinaire.
Ce document , issu du courrier du Cabinet du ministre liste quelques-unes des « unités de valeur » (UV) des disciplines présentes en 1971-1972, qui montrent clairement l’orientation intellectuelle de cette université.
 Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire
 Cliquez pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre.©Archives régionales Pays de la Loire
Extraits du chrono de courriers et notes d’un conseiller technique du cabinet du Ministre de l’Éducation nationale [vers mai 1972].

Marquée par les mouvements politiques de gauche et des enseignants-chercheurs tels que Michel Foucault, Gilles Deleuze, Hélène Cixous, Michel Serres ou encore Madeleine Rebérioux, l’Université de Vincennes a déménagé à l’Université Paris VIII à Saint-Denis après la destruction de ses bâtiments en 1980.
Olivier Guichard est ministre de l’Éducation nationale jusqu’en juillet 1972. Il devient alors ministre en charge de l’Aménagement du territoire, de l’équipement, du logement et du tourisme (jusqu’en mai 1974).

Références des documents présentés  (Archives Olivier Guichard) : 
23W 426 : portraits d’Olivier Guichard, ministre de l’Éducation nationale, dans un bureau [1969-1972] ;
23W 5 : dossier de préparation d’un « Livre blanc » du ministère de l’Éducation nationale (1969-1970) ;
23W 723 : ouvrage d’Olivier Guichard « L’éducation nouvelle », éd. Plon, 1970 ;
23W 794 : « A Armes égales » entre Olivier Guichard, ministre de l’Éducation nationale et représentant de la majorité, et François Mitterrand, représentant de l’opposition, pour débattre sur le rôle de l’école : portraits des deux invités, présentation d’un film, commentaires, questions du public aux participants (18 janvier 1971). Producteur : TF1. Durée : 1 h 59 min 32 secs ;
23W 3 : dossier de préparation d’un voyage officiel aux États-Unis (1971) ;
23W 424 : photographies de la visite officielle d’Olivier Guichard à Atlanta, Washington et New-York (États-Unis) (1971) ;
23W 2 : chronos de courrier du cabinet du ministre de l’Éducation nationale de juillet 1969 à avril 1972.


 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00