En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

Le 8 mai prochain, Les Herbiers défient le PSG au Stade de France !

Comme dans un rêve : celui de tout joueur de football. Jouer une finale de Coupe de France, à Paris, face au tout nouveau champion de France, le Paris-Saint-Germain. Toute la Région des Pays de la Loire est derrière les joueurs vendéens des Herbiers. Un public nombreux et onze joueurs sur le terrain pour réaliser l’exploit. Onze questions que vous vous posez sur cette finale aussi magique qu’inattendue.

1. Est-ce une première ?
Pour Vendée Les Herbiers Football (VHF), c’est la première fois que le club atteint la finale de la Coupe de France. Par le passé, ils ont atteint deux fois le niveau des 1/16e de finale : en 2000, ils perdent face au Stade Rennais (L1) et en 2017, ils s'inclinent face à Guingamp (L1) après prolongation et avec une égalisation dans le temps additionnel, à 10 contre 11. Le Paris-Saint-Germain a remporté 11 Coupes de France et a également été trois fois finaliste de l’épreuve.

2. Connaissez-vous l’histoire du club Les Herbiers Football (VHF) ?
Le club a été créé en 1919 et a changé plusieurs fois de nom et de statut. De champion de promotion d'Honneur en 1970 à la montée en National en 2015, les Herbiers ont connu des peines et des joies sportives, parmi lesquelles trois Coupes Atlantique et cinq Coupes de Vendée (la dernière en 2016). Le club évolue en National, il est actuellement 11e au classement. Depuis janvier 2018, le onze herbretais est dirigé par Stéphane Masala, et Sébastien Flochon est le capitaine de l’équipe. Les matchs à domicile se déroulent au stade Massabielle. Leurs couleurs : le rouge et le noir.

3. Des joueurs ligériens dans l’effectif ?
Oui, le Vendée Les Herbiers Football (VHF) capitalise sur un vivier de jeunes joueurs régionaux, dans toutes ses catégories, des U7 aux féminines en passant par le futsal. Dans l’équipe fanion, citons quelques Ligériens : le gardien Matthieu Pichot (originaire de Sablé-sur-Sarthe), le défenseur Quentin Bonnet (de La Roche-sur-Yon) et l’attaquant Axel Dabin (de Cholet).

4. Est-il possible d’aller voir le match au Stade de France ?
Absolument. La billetterie est déjà ouverte et réservée en avant-première pour les Vendéens depuis le mardi 24 avril, dans les magasins U et Leclerc de Vendée. La billetterie du Stade de France ouvrira au grand public le 2 mai prochain. (Le nombre de places est limité à 6 par personne).

5. Et pour le déplacement ?
Pour répondre à une forte demande, les voyages Rigaudeau (85), partenaire du VHF, proposent une solution en ligne pour réserver son transport. Sur le site des Voyage Rigaudeau, il est possible d’acheter sa place dans un bus affrété par l'autocariste pour se rendre au Stade de France.

6. Quels sont les points communs entre le PSG et Les Herbiers ?
Il y en a peu. L’ogre parisien gagne tout sur le territoire national depuis 2013, Les Herbiers possèdent un budget 250 fois inférieur à celui du club parisien. Si le PSG ne dispose dans son effectif que de joueurs internationaux ou presque, le club vendéen ne compte que deux joueurs à être passés par la Ligue 1 (Hery avec Guingamp et Eickmayer avec Sochaux). Avec ses 16 000 habitants, Les Herbiers sont bien un petit poucet de la Coupe de France, mais ils seront environ 20 000 supporters Rouge et Noir à soutenir leur équipe au Stade de France.

7. Au fait, qui supporte les Herbiers ?
Tous les Pays de la Loire ! La Région et tous les Ligériens seront derrière leur équipe régionale, le 8 mai prochain, à 21h. Ils sont nombreux à supporter le club de Vendée, parmi lesquels on compte de célèbres vendéens : l’artiste Philippe Katerine, l’écrivain François Bégaudeau, les sportifs Maxime Bossis, Thomas Voeckler, Jean-René Bernaudeau, le patron de l'équipe cycliste Direct Energie qui avait rendu visite aux joueurs la veille de leur 1/4 de finale de coupe de France à la Beaujoire, face à Lens… Espérons que cela leur porte à nouveau chance !

8. Qu’est-il prévu aux Herbiers le soir de la finale ?
La ville des Herbiers prépare actuellement un dispositif pour permettre aux habitants de se retrouver autour de cet événement exceptionnel. Plus d’informations bientôt sur le site de la ville. Différents bars du centre-ville ont d’ores et déjà prévu de diffuser le match.

9. Il n’y a pas que le football aux Herbiers…
La commune compte plus de 11 000 emplois et près de 150 entreprises de plus de huit salariés. Il s'agit du 2e bassin d'emploi le plus dynamique de France. La ville compte 44 clubs réunissant plus de 5 300 licenciés, avec notamment des clubs évoluant au niveau national (basket, foot, volley, roller, hand-ball et billard) et des athlètes herbretais qui s'illustrent au niveau international.

10. Et du vélo aussi ?
Absolument ! En 2011, Les Herbiers ont accueilli le dispositif du Grand départ du Tour de France. Cette année, le Tour 2018 passera par Les Herbiers à l’occasion de la deuxième étape La Roche-sur-Yon – Mouilleron-Saint-Germain.

11. Les Herbiers ont-ils une chance de soulever le trophée ?
Et pourquoi pas ! Même si ce n’est jamais arrivé dans l’histoire de la Coupe de France qu’un club de National remporte l’épreuve. En 1997, le club de Clermont avait réalisé le plus grand exploit de l’histoire de la Coupe de France : alors qu'ils évoluaient en CFA, les Auvergnats avaient gagné, en 1/8ème de finale, face au PSG lors de l’épreuve des pénaltys après avoir été menés 1-4 ! Par le passé, Calais, Carquefou, Quevilly ont montré qu’en 90 minutes, tout était possible ! Allez Les Herbiers !

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00