En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Moine-et-Sèvre. Les jeunes dans les pas des anciens de la chaussure

Onze jeunes de la communauté de communes de Moine-et-Sèvre ont réalisé 5 portraits d’anciens ouvriers et cadres de la chaussure dans le cadre d'un stage vidéo-mémoire.

A noter

11 jeunes âgés de 15 à 30 ans de la Communauté de Communes de Moine et Sèvre (La Renaudière, Le Longeron, Montfaucon-Montigné, Roussay, Saint-André-de-la-Marche, Saint-Crespin-sur-Moine, Saint-Germain-sur-Moine, Saint-Macaire-en-Mauges, Tillières, Torfou) ont participé à ce travail encadré par deux professionnelles de la société Figure toi productions et réalisé dans le cadre de l’appel à projet «appropriation du patrimoine par les jeunes» proposé par la Région des Pays de la Loire. La vidéo a été diffusée mi-avril lors de lors de l’évènement célébrant les 20 ans du Musée des Métiers de la Chaussure à Saint-André-de-la-marche.

Le pays des usines à la campagne

Sur le territoire de Moine et Sèvre, l’industrie de la chaussure émerge au cours du XIXème siècle afin de faire face à la crise que connaissent les industries du textile. Cette reconversion se concrétise par les premiers ateliers à Saint-Macaire-en-Mauges. Progressivement, d’autres vont s’implanter dans les villages avoisinants. Après la Première Guerre Mondiale, ces ateliers deviennent des usines du fait de leur succès et de la mécanisation en cours. La performance est telle qu’on parlera alors de « pays des usines à la campagne » en référence à ce territoire. Aujourd’hui, ce savoir-faire de la chaussure disparaît petit à petit. 

Mot(s) clef(s)

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00