En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

Nouvelle stratégie d’investissement pour les lycées : la Région investit 780 millions d’euros

La Région a présenté le 18 décembre sa nouvelle stratégie régionale d’investissement dans les lycées pour 2018-2024, proposée au vote de l'assemblée régionale lors de la session consacrée au budget 2018. Innovante et ambitieuse, elle prévoit notamment l’ouverture d’un lycée supplémentaire en sud Loire, mais aussi la prise en compte des besoins de l’ensemble du territoire, et pas seulement des zones en tension.

Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, Antoine Chéreau, 1er vice-président et président de la Commission Education, lycée, orientation et lutte contre le décrochage, civisme et Isabelle Leroy, vice-présidente en charge des lycées ont présenté, lundi 18 décembre, la nouvelle stratégie d’investissement dans les lycées pour la période 2018-2024, en amont du vote du Budget primitif 2018 les 20, 21 et 22 décembre.
Bâtie sur une enveloppe de 780 millions d’euros répartie sur 7 ans, elle vise quatre priorités :

- relever le défi démographique (11 000 élèves supplémentaires attendus en Pays de la Loire dans les seules voies d’enseignement général et technologique sur la période 2016-2024, soit presque deux fois plus que prévu initialement) et améliorer les conditions d’accueil pédagogique et fonctionnel,
- maintenir des lycées bien entretenus, sobres en matière de consommation énergétique, sûrs et accessibles,
- améliorer l’environnement de travail des agents dans les lycées,
- soutenir toutes les formes d’innovation éducative.

« Cet investissement important, 1/3 du budget régional, reflète l’ambition de notre stratégie, à la hauteur de l’enjeu éducatif et démographique que nous devons relever. Et nous entendons y répondre en faisant de nos lycées des lieux accueillants et adaptés où se prépare la réussite des jeunes ligériens ».
Christelle Morançais, Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire


Poursuivre les chantiers en cours, engager de nouvelles opérations

Pour l’année 2018, la Région apportera des solutions sur les zones en tension démographique en assurant la continuité des chantiers en cours (construction de lycées ou extension à Nort-sur-Erdre, St-Gilles-Croix-de-Vie, Aizenay, Pontchâteau…) et l’engagement de nouvelles opérations.

Les opérations en cours

En Loire-Atlantique :
- Construction du lycée de Nort-sur-Erdre
- Construction du lycée de Pontchâteau
- Extension du Lycée du Pays de Retz de Pornic
- Extension du lycée Aimée Césaire de Clisson
- Extension et aménagement des locaux du lycée de La Herdrie de Basse-Goulaine

En Vendée :
- Construction du lycée de St-Gilles-Croix-de-Vie
- Construction du lycée d’Aizenay

En Sarthe :
- Extension du lycée de Bellevue du Mans

En Maine-et-Loire :
- Reconstruction des ateliers du lycée Narcé de Brain-sur-l’Authion

Les nouvelles opérations

En Loire-Atlantique :
- Création d’un nouveau lycée dans le secteur du sud Loire – étude de besoin
Les études capacitaires et démographiques lancées dès 2016 ont permis de démontrer objectivement la nécessité d’un nouveau lycée pour accompagner le dynamisme démographique dans le bassin du sud Loire, et notamment le secteur de Bouaye – Saint-Philbert-de-Grand-Lieu – Sud de l’Agglomération nantaise. Une concertation sera engagée dès le début de l’année 2018 avec les principaux acteurs concernés : autorités académiques et DASEN, Conseil départemental, INSEE, fédérations de parents d’élèves, communes du territoire…

« Nous sommes fiers d’inscrire dans notre stratégie 2018-2024 la création d’un nouveau lycée, sur la base d’une analyse sérieuse qui prépare l’avenir. Nous nous réjouissons de l’accueil déjà favorable qu’elle suscite. Ce nouveau lycée permettra notamment de soulager le lycée Les Bourdonnières à Nantes et le lycée Perrin-Goussier à Rezé, deux parmi les établissements les plus concernés par cette poussée démographique en Sud Loire».
Antoine Chéreau, 1er vice-président du Conseil régional, en charge des lycées

- Complément d’opération à la construction du pôle esthétique coiffure de Jean Perrin pour réhabiliter les espaces libérés (extension de locaux pédagogiques) à Rezé
- Réhabilitation des ateliers du bâtiment G du lycée Aristide Briand à Saint-Nazaire
- Restructuration des ateliers du lycée Gaspard-Monge à Nantes
- Restructuration des ateliers de chimie / maintenance industrielle au lycée Heinlex à Saint-Nazaire

En Maine-et-Loire :
- Extension des ateliers du lycée de La Mode à Cholet
- Aménagement de locaux pédagogiques à Jean Moulin à Angers
- Restructuration partielle -vie scolaire, CDI, ateliers…- du lycée Henri Dunant à Angers

Sur tout le territoire, des lycées sûrs, accessibles, sobres et de haute qualité

La maintenance et la modernisation des établissements est la deuxième des priorités de cette nouvelle stratégie. Objectifs : des lycées sûrs*, accessibles, sobres et exemplaires en matière de transition énergétique, dotés de conditions d’accueil de haute qualité, y compris dans les zones qui ne sont pas concernées par une forte poussée démographique

Les opérations de maintenance en cours

En Loire-Atlantique :
- Restructuration du CDI, locaux enseignants, ateliers du lycée Joubert – Maillard à Ancenis
- Restructuration des internats du Lycée Lenoir-Moquet à Châteaubriant
En Vendée :
- Reconstruction du bâtiment externat au lycée Luçon Pétré à Sainte-Gemme-La-Plaine
En Sarthe :
- Changement des chaudières au lycée André Provost à Brettes-les-Pins
- Rénovation des internats du lycée Raphaël Elizé à Sablé-sur-Sarthe
- Restructuration et aménagement des ateliers au lycée Jean Rondeau à Saint-Calais
En Mayenne :
- Raccordements aux réseaux de chauffage urbain des lycées Henri Bergson d’Angers et Ambroise Paré à Laval

Les nouvelles opérations de maintenance
En Loire-Atlantique :
- Réfection des sanitaires des internats d’Olivier Guichard à Guérande et de Louis Armand à Machecoul
- Réfection des réseaux enterrés eaux usées, eaux pluviales et chauffages au lycée Michelet à Nantes
En Vendée :
- Rénovation globale du lycée Couzinet à Challans
- Réfection de la toiture du petit atelier de Rosa Parks à La-Roche-sur-Yon
- Rénovation des toitures du lycée Edouard Branly à La-Roche-sur-Yon
En Maine-et-Loire :
- Réfection de la toiture du bâtiment 1 du lycée Sadi Carnot à Saumur
En Sarthe :
- Rénovation du réseau de chauffage du bâtiment logement au lycée Estournelles de Constant à La Flèche
- Réfection des réseaux extérieurs de chauffage du lycée Perseigne à Mamers

L’amélioration de l’environnement de travail des 2 400 agents régionaux des lycées

Cette troisième priorité concerne tous les personnels, soit près de 2 400 agents dans 114 lycées publics, et leurs espaces de travail avec une attention particulière accordée aux espaces de restauration. A l’exemple de la mutualisation des cuisines des lycées Victor Hugo et Pierre et Marie Curie à Château-Gontier, ou bien encore l’aménagement des vestiaires d’agents régionaux au lycée agricole de Laval.  La stratégie s’accompagne d’ailleurs du recrutement de 70 agents pour pallier des déficits structurels, dans certains cas amplifiés par la suppression des contrats aidés.

Le soutien aux innovations éducatives et l’agilité nécessaire pour s’adapter aux évolutions pédagogiques

A cette fin, des plans d’actions annuels seront votés à l’occasion de chaque session budgétaire régionale. A l’exemple du lycée agricole du Grand Blottereau, situé au coeur de Nantes, dont le schéma directeur est en cours d’élaboration pour repenser la globalité de l’occupation de ses espaces.

*Un 3e plan de sûreté viendra compléter les deux précédents, mis en place en 2016 et 2017 dans 84 établissements.

Equité lycées publics / lycées privés

Si la stratégie d’investissement dans les lycées prévoit 780 millions d’investissements dans les lycées publics, elle finance, de sa propre initiative et dans le respect de la liberté d’enseignement qu’elle est soucieuse de garantir, les établissements privés au titre du principe d’équité public privé et de la contribution à la réussite éducative des jeunes par toutes les formes d’enseignement. Sur l’année 2018, les établissements d’enseignement privé seront ainsi accompagnés à hauteur de 37 millions d’euros de fonctionnement et 25 millions d’euros d’investissement.

 

 

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00