En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

Un Technocampus alimentation pour nourrir l’agroalimentaire régional

Plateforme d’innovation, de recherche et de développement mutualisée dédiée aux acteurs régionaux de la filière agroalimentaire, le Technocampus alimentation a été inauguré le 1er février par Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire. Après Composites et Océan dédiés respectivement à l’industrie du futur et aux énergies marines (Bouguenais, 44) et Smart Factory autour de la réalité virtuelle (Montoir-de-Bretagne, 44), c’est le quatrième bâtiment Technocampus à être livré en Pays de la Loire, confortant l’attractivité régionale en matière de recherche.

Avec plus de 1 000 entreprises, plus de 47 000 salariés et 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la filière agroalimentaire est la première industrie de l’économie ligérienne. En portant la construction du Technocampus alimentation*, à Nantes, sur le site de la Géraudière, le Conseil régional des Pays de la Loire consolide tout ce secteur économique. L’équipement, réalisée par l’agence Magnum architectes & urbanistes, est une véritable plateforme d’innovation pour les entreprises et la recherche. « C’est une opportunité évidente pour toute la filière agroalimentaire régionale », insiste Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, « car ce Technocampus offre aux industriels ligériens de l’agroalimentaire une gamme complète de solutions, en particulier pour mener à bien leurs projets de recherche et développement : partenariat scientifique et technique, montage de projets structurants, information sur les soutiens publics envisageables… Ces opportunités de travail collaboratifs créer un effet de synergie entre les industriels ligériens. »

* Sur un investissement total de cinq millions d’euros, la Région des Pays de la Loire a mobilisé 4,2 millions d’euros pour ce Technocampus Alimentation, dont 1,2 million d’euros via les fonds européens du FEDER, et avec le soutien de Nantes métropole à hauteur de 950 000 euros.


C’est une opportunité évidente pour toute la filière agroalimentaire régionale
Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire

Un lieu pour créer des passerelles de compétences


Cap Aliment est à l’origine de ce projet qui doit donner une visibilité nationale et internationale à une filière agroalimentaire à la pointe. Cette structure régionale, dédiée à l'innovation alimentaire, rassemble les entreprises régionales agroalimentaires, de la recherche et de la formation. Elle est soutenue par la Région des Pays de la Loire et animée par l'équipe Cap Aliment de l'Agence régionale - Pays de la Loire Territoires d'innovation. « Cap Aliment est le lieu de rencontre indispensable de l’agroalimentaire régional, il est complémentaire des actions d’un pôle de recherche de filière comme Tecaliman », indique Fabrice Putier, directeur de Tecaliman. Foodinnov development est l’une des premières entreprises installées au sein de ce nouvel outil régional au service de l’innovation : « Nous proposons aux industriels conseils et accompagnement vers l’innovation pour valoriser, transformer et révéler les produits alimentaires, process et emballages », indique Vincent Lafaye, son directeur général (en photo). « Notre travail dépend de la synergie créée avec d’autres acteurs techniques et de recherche. Le fait d’être réunis en un même lieu va véritablement faciliter nos relations et créer des passerelles entre nos compétences. Le Technocampus est un accélérateur d’innovation qui bénéficiera aux industriels ligériens. »

Développer la qualité et la sécurité alimentaire

Stéphanie Houël, conseillère régionale déléguée à l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche, se réjouit de l’ouverture d’un tel équipement : « Au-delà du fait qu’il renforce les liens entre les entreprises, les acteurs institutionnels et académiques, il favorise l’attractivité de la région dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition, un domaine qui préoccupe une grande majorité des Ligériens. » Lydie Bernard, vice-présidente du Conseil régional déléguée notamment à l’agriculture et l’agroalimentaire, reconnaît que l’investissement régional est fédérateur : « En s’appuyant tant sur les besoins des professionnels que sur les attentes des consommateurs, cette nouvelle structure porte l’ambition du territoire d’innover dans le secteur de l’alimentation, de développer la qualité et la sécurité, notamment alimentaire, tout en gagnant en compétitivité. » Qualité, sécurité, bien-manger… Les consommateurs veulent en effet aujourd’hui allier santé, sécurité et plaisir quand ils choisissent leurs aliments. Et les travaux menés au sein du Technocampus alimentation contribueront, à terme, à répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de sécurité alimentaire.

Mot(s) clef(s)

L’essentiel

Situé à proximité de l’INRA, ONIRIS et de la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique, ce nouvel équipement vise à consolider durablement la filière agroalimentaire ligérienne, en facilitant l’accès aux compétences qui lui sont nécessaires pour innover, améliorer sa compétitivité et développer des activités à haute valeur ajoutée, notamment pour aider les industriels à produire l’alimentation de demain. Ce centre de transfert et de développement regroupe diverses structures, parmi lesquelles des entreprises (Capsulae, Foodinnov Group, Weenat), des start-up, un centre technique (Tecaliman), des organisations professionnelles et structures d’appui de la filière : associations Ligeriaa et Cap Aliment, Valorial en Pays de la Loire, IFRIA Pays de la Loire et Bretagne, PAO... Il accueillera également de jeunes entreprises de la filière souhaitant créer ou développer des activités innovantes.

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00