Apprenti en menuiserie

Newsletter EMPLOI

La Région des Pays de la Loire se bat pour développer l’emploi

Cliquez pour agrandir

Alors que le chômage persiste, certaines entreprises peinent à recruter les compétences nécessaires à leur développement. Face à ce paradoxe, révélateur d’une situation complexe, la Région des Pays de la Loire a décidé d’agir pour favoriser les conditions de la rencontre entre ces entreprises et les talents présents sur le territoire.   À l’issue de consultations organisées entre octobre 2017 et janvier 2018, l’assemblée régionale a adopté en juin 2018 un Plan de bataille pour l’emploi, conjuguant notamment des actions à destination des entreprises et des mesures pour encourager la formation professionnelle des demandeurs d’emploi. À l’image des formations d’adaptation à l’emploi, de plateformes facilitant la mobilité ou encore d’Anotea, un nouveau système d’évaluation des formations.

  • Les formations d’adaptation à l’emploi : une réponse aux besoins en compétences des entreprises

Elles reposent sur plusieurs dispositifs mis en œuvre par Pôle emploi et les Opérateurs de compétences (OPCO), tels que l’Action de formation préalable au recrutement (AFPR) et la Préparation opérationnelle à l'emploi individuelle (POEI) qui offrent jusqu'à 400 h de formation. Une AFPR est généralement suivie d'un contrat de 6 à 12 mois maximum. Alors qu'une POEI peut déboucher sur un CDI ou un CDD ou encore un contrat de professionnalisation ou d'apprentissage de 12 mois minimum.
Il existe également des actions de formation collectives comme la préparation opérationnelle à l'emploi collective (POEC) qui permet jusqu'à 400 h de formation en fonction des besoins exprimés par les branches professionnellles.
Au 19 octobre 2018, 4 704 formations avaient déjà été effectuées ou engagées via Pôle emploi ou les OPCO.
Autre dispositif expérimenté depuis 2018 en Pays de la Loire et proposé, aux entreprises ligériennes de moins de 20 salariés, par Pôle emploi Pays de la Loire, la Région, Agefos PME et la CPME, le parcours TPME vers l’emploi. Il permet de mettre en œuvre des parcours également construits sur mesure pour l’entreprise, et avec jusqu’à 800 heures de formation, au lieu de 400. La rémunération du candidat et les coûts de formations sont assurés par la Région et Pôle emploi, avec un reste à charge minime pour l’entreprise. Au 19 octobre 2018 : 122 entreprises étaient déjà engagées dans ce dispositif, qui sera renforcé en 2019.
Le financement global attribué par la Région des Pays de la Loire à Pôle emploi pour la prise en charge des coûts pédagogiques et des rémunération de 3 543 formations courtes (AFPR et POEI) et longues (Parcours TPME) d’adaptation à l’emploi s’élève à 8,7 millions d’euros. Une partie de ces actions est financée dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, avec le concours financier de l’État.

  • Soutien aux plateformes de mobilité

Utilisation des transports en commun, location de deux-roues motorisés ou non, location de voiture, aide à la prise en charge des frais kilométriques, réparation du véhicule avec plafond de prise en charge, etc. La Région soutient la mise en œuvre d’une offre globale de services liés à la mobilité, via les plateformes de mobilité départementales, assortie d’un accompagnement sur-mesure des bénéficiaires. Objectif : lever les freins à l’accès à la formation et à l’emploi des demandeurs d’emploi ligériens, et limiter les risques d’abandon pour les demandeurs d’emploi engagés dans une formation ou dans une période d’essai.
Ces plateformes ont un rôle d’interface entre les différents acteurs de la mobilité présents sur un territoire, dont elles viennent compléter les dispositifs existants.
Ainsi, la Région finance la plateforme sarthoise ainsi que celle gérée par la Maison départementale de l’emploi et du développement économique de Vendée. Et des échanges sont en cours pour de nouveaux partenariats avec des plateformes en Mayenne et Maine-et-Loire en 2019.

  • Anotea, un nouvel outil d’évaluation de la qualité des formations

Lancé début septembre en Pays de la Loire, Anotea permet aux stagiaires de la formation continue d’évaluer, de manière anonyme, et à partir d'un smartphone, la qualité des formations qu’ils viennent de suivre. L'évaluation porte sur cinq critères : la qualité de l'accueil, le contenu de la formation, l'équipe de formateurs, les moyens matériels mis à disposition et l'accompagnement des stagiaires dans leur parcours. Les avis sont visibles depuis la mi-septembre sur le site de Pôle emploi sous l’onglet "La bonne formation" et depuis fin 2018 sur labonneformation.pole-emploi.fr ainsi que sur le site orientation-paysdelaloire.fr.
Les organismes de formation peuvent ainsi prendre en compte ces retours pour améliorer leur formation, et publier le cas échéant une réponse à un avis émis. Quant aux futurs stagiaires, ils auront bientôt la possibilité d'entrer en relation avec les anciens ayant donné leur accord.
Anotea constitue un des indicateurs d’orientation dans les politiques d’achat et d’évaluation pour les financeurs de formation comme la Région.



libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

Les membres de la commission :

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil