En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Le dispositif de formation des personnes détenues

Dans le cadre de ses compétences en matière de formation professionnelle continue, la Région finance et organise le dispositif de formation des personnes détenues en maisons d’arrêt ou en centre de détention.

De 2011 à 2014, la Région a expérimenté la mise en œuvre de la formation professionnelle des personnes détenues dans les maisons d’arrêt et en centre de détention en gestion directe de l’État (4 établissements en Pays de la Loire). Cette expérimentation concernait les deux Régions Pays de la Loire et Aquitaine.

Depuis le 1er janvier 2015, la Région finance et organise ce dispositif de formation dans le cadre de la décentralisation de cette compétence issue de la loi du 5 mars 2014. La Région organise ainsi la formation au sein de 6 établissements pénitentiaires (centre de détention de Nantes, maisons d’arrêt de La Roche sur Yon, Fontenay le Comte, Laval, Angers, Le Mans-Les Croisettes).

 

Les personnes détenues, souvent très peu qualifiées, constituent un public prioritaire de la formation professionnelle continue. La formation et l’apprentissage d’un métier, souvent dans l’industrie ou le bâtiment, donnent un but aux détenus, favorisant leur insertion et contribuant en partie à faire diminuer le risque de récidive.

 

Chaque année, environ 400 détenus suivent une formation professionnelle au sein même des établissements pénitentiaires. Les actions proposées sont de type préparatoires et de découverte des métiers, de pré-qualification et de qualification.

 

Ces formations sont proposées sous forme de plateforme de mobilisation, dispositif multi-objectifs, découverte des métiers du bâtiment 2nd œuvre et de l’industrie. Les pré-qualifications et qualifications permettent de préparer des CAP ou titres professionnels (plâtrier-plaquiste, électricien d’équipement, agent de propreté/hygiène et service de restauration, maintenance mécanique /véhicules automobiles/cycles/motocycles légers et matériels parcs et jardins) et aussi les Certificats d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) 1, 3, 5.

 

Depuis juin 2012, la Région n’intervient plus dans les Maisons d’arrêt des femmes et des hommes de Nantes transférées à la nouvelle Maison d’arrêt, qui relève d’une gestion déléguée à un opérateur privé.

 

A leur sortie de détention, ou à l’occasion de mesures d’aménagement de peine, les personnes ayant entamé un parcours de formation à l’intérieur d’un établissement pénitentiaire peuvent le poursuivre dans un organisme de formation à l’extérieur. Ce lien dedans-dehors constitue un élément primordial de la sécurisation des parcours de formation et un gage d’insertion professionnelle.

Bon à savoir

La Région des Pays de la Loire a été pilote de cette expérimentation, avec la Région Aquitaine de 2011 à 2014. L’expérimentation ayant été un succès, elle a fait l’objet d’un transfert de compétences dans le cadre de la loi de décentralisation du 5 mars 2014.

Le budget consacré à la formation des détenus est de 1,5 M€ par an. 

Le Fonds social européen intervenant à hauteur d’un peu moins de 50%. 

 

Consulter la lettre d'information

Consulter la lettre d'information Région emploi

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00