En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

<Retour

Favoriser l'émergence de maisons de santé pluri-professionnelles universitaires

Mesure 10 : Emergence de maisons de santé pluri-professionnelles universitaires

La recherche en "soins primaires" constitue un facteur de dynamisme, d’attractivité et de qualité des pratiques médicales. Elle représente un enjeu majeur pour les patients et les professionnels. Pour eux comme pour les territoires, il y a un intérêt à les développer en proximité, au sein des maisons de santé pluri professionnelles.

Initialement, les projets de recherche en soins primaires étaient principalement portés par les centres hospitaliers universitaires (CHU). Depuis 2013, des dispositions ont été prises pour permettre aux maisons ou centres de santé de porter eux-mêmes ces projets de recherche.

Ainsi, l’article L 6323-3 du Code de santé publique précise "qu’une maison de santé pluri-professionnelle universitaire est une maison de santé, ayant signé une convention tripartite avec l'Agence régionale de santé dont elle dépend et un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel comportant une unité de formation et de recherche de médecine, ayant pour objet le développement de la formation et la recherche en soins primaires".

Cette recherche peut y recouvrir des thèmes qui vont porter non seulement sur la médecine générale, mais sur l’ensemble des services de soins de santé de première ligne : autres spécialités médicales de premier recours (par exemple la pédiatrie de ville), soins dentaires, troubles de la vue (rôle important joué par les optométristes non médecins dans les pays anglo-saxons), soins infirmiers, kinésithérapie, intervenants du champ médico-social, etc.

La recherche en soins primaires intègre également une autre dimension du fonctionnement des services, qui est celui de la coordination entre les différents acteurs.

Pour parvenir à développer de telles structures, l’enjeu est de rapprocher les maisons de santé et les centres de santé des universités et ainsi de développer le vivier des terrains de stages très formateurs pour les étudiants et les internes en médecine.

Il s’agit aussi d’accompagner l’essor de la filière universitaire par la création de terrains de recherche et d’enseignement pour la médecine générale, renforçant l’attractivité de l’exercice en cabinet de ville, maison ou centre de santé.

Nos partenaires

AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ
7 boulevard Gaston Doumergue - CS 56233
44262 NANTES cedex 2
Tél. : 02 49 10 40 00
ars-pdl-contact@ars.sante.fr

Nous contacter

DIRECTION TERRITOIRES ET RURALITÉ
Pôle Santé

Julie GARDÉ
Chargée de projets prévention - santé, autonomie - longévité
Tel : 02 28 20 61 66
julie.garde@paysdelaloire.fr

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00