L'archive du mois de septembre 2010

Les Journées européennes du patrimoine sont cette année consacrées aux grands hommes (« quand femmes et hommes construisent l'histoire »). Ce thème nous renvoie à une question délicate : comment définir un « grand homme », qu'est-ce qui permet de considérer une personnalité comme marquante pour l'histoire locale ou nationale ? Une enquête de 1979 consacrée aux hommes et femmes célèbres et méconnus des Pays de la Loire propose une approche locale de cette difficile définition.

Couverture de l'enquête (© Archives Région Pays de la Loire)« Votre voisin est célèbre ! Le saviez-vous ? ». C’est sous ce titre accrocheur que la revue Demain l’Ouest publie il y a 31 ans la synthèse d’une enquête menée par l’Etablissement public régional (ancêtre de l’actuelle collectivité régionale).
Face à la difficulté de définir la « célébrité », les auteurs ont choisi de recenser d’une part les personnes vivantes déjà connues en rappelant leurs attaches avec la Région (nés en Pays de la Loire, et/ou y habitant), d’autre part les personnes des Pays de la Loire « détentrices d’exploits, à l’origine d’actions significatives ou insolites » mêmes ignorées. La synthèse s’intitule d’ailleurs Hommes et femmes célèbres ou méconnus des Pays de la Loire.

Les 250 mini-notices biographiques sélectionnées ont été classées en 10 catégories : agriculteurs, entrepreneurs, peintres, musiciens, cinéastes et acteurs, autres artistes (dont cuisiniers !), écrivains, scientifiques et inventeurs, journalistes et éditeurs, et sportifs.

Les notices classées dans l’ordre alphabétique font se côtoyer des noms toujours célèbres aujourd’hui dans le monde des arts, du cinéma, de la littérature, de l’entreprise ou du sport, à ces « méconnus » que l’enquête a voulu mettre à l’honneur. Nous découvrons ainsi mêlés à Julien Gracq, Hervé Bazin, Eric Tabarly, Jacques Demy, Luc Guyau  – pour ne citer que quelques noms – des presque inconnus qui ont été signalés aux auteurs pour des actions hétéroclites et parfois insolites : record de vitesse, compétence en matière d’étains ou d’architecture, ou encore inventions : c’est le cas de Valentin Debouté de Sainte-Radegonde-des-Noyers, auteur d’une trentaine de brevets exploités (dont celui de tracteur-épandeur) et même d’un essai sur l’économie présent dans le dossier !

Lettre de Jacques Demy (© Archives Région Pays de la Loire)
 

© Archives Région Pays de la LoireA l’origine de cette enquête, était présent le souhait de parler des Pays de la Loire différemment : par les hommes et femmes qui y sont liés, et non par des chiffres, des problèmes, des actions… De fait, le dossier de conception de l’enquête témoigne presque intimement des personnes citées, car il comporte des courriers dans lesquels celles-ci indiquent les liens qui les attachent à la Région, et la réalisation à laquelle elles attachent le plus de prix. Certaines ont envoyé photographies, publications, coupures de presse illustrant leurs activités. La présentation qui en est faite sous leur propre plume présente un caractère inattendu, informel, non exempt parfois d’humour ou de philosophie.

Ainsi le dessinateur Len : « l’essentiel est d’être et non de paraître, le bonheur de la vie est de réaliser dans l’âge mur son rêve de jeunesse. Le reste est écrit sur le sable, et célébrité n’est pas toujours synonyme de qualité ».

Extrait courrier de LEN (© Archives Région Pays de la Loire)

Les courriers des artistes évoquent les paysages ligériens : Jean Chevolleau, artiste peintre vivant alors en Vendée précise : "mon œuvre trouve son inspiration dans cette région si particulière de l’Ouest ; particulière par la variété des sites et des paysages rencontrés sur de très courtes distances, par son côté sauvage, mystique et secret à la fois, par la richesse, les fastes et les mélancolies d’une extraordinaire lumière n’ayant à mon sens rien à envier à celle plus chantée de Venise, de Hollande, d’Italie ou d’ailleurs."

Lettre de Louis Derbré (© Archives Région Pays de la Loire)La vision de leur travail est également évoquée au détour de leur présentation ; le sculpteur mayennais Louis Derbré à propos de ce qui est important pour lui : « transmettre aux jeunes et à tous les vivants d’esprit le maximum de ce que la sculpture m’apprend tous les jours : l’architecture de la pensée humaine dite avec des formes ».

Enfin, parmi les découvertes de cette enquête – qui avoue ne pas être exhaustive…, signalons par exemple que l’inventeur de la fameuse rustine (en 1922) est lié à la Sarthe où il a installé son activité encore présente en 1979, et que nous devons des articles ménagers courants tels que poubelles à pédale ou armoire de toilette à l’entrepreneur mayennais Prosper Rossignol.

Extrait d'un courrier (© Archives Région Pays de la Loire)Sur l’ensemble des 250 notices présentées, on peut regretter la faible représentation des femmes : celles-ci ne représentent qu’une vingtaine de personnes citées, parmi lesquelles on retiendra des femmes d’entreprise telles qu’Annette Roux , des auteurs ou journalistes (Catherine Paysan, Claire Bretécher, Ménie Grégoire) des artistes, des sportives (Jacqueline Auriol, première femme pilote d’essai). Une enquête du même type en 2010 permettrait sans doute – nous l’espérons – de rééquilibrer l’ensemble…

Référence des documents présentés : anc-103 à 108 (Archives des services chargés de la communication extérieure, dossier Enquête « Hommes célèbres et méconnus », 1979).

N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à notre flux rss : http://www.paysdelaloire.fr/pages-speciales/flux-rss/flux-complet/ (flux « Archives ») !

 

 

 

Mot(s) clef(s)