En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir© CPIE

RNR « Prairie et boisement humides des Bizeuls ». Un site unique à préserver

Le site des Bizeuls est une tourbière, composée de deux zones humides complémentaires — une prairie de 1 hectare et un boisement de 3,4 hectares —, reconnue pour sa richesse en invertébrés rares (criquets, papillons, libellules) dont la plupart se reproduisent sur place.

On y recense notamment le Criquet palustre (Chorthippus montanus), espèce pour laquelle la Mayenne est un bastion en Pays de la Loire.
Le classement du site en Réserve naturelle régionale, souhaité par la Ville d’Ernée, propriétaire de la majeure partie du site et gestionnaire de l’ensemble, vient conforter un effort de préservation initié dès 2008. Espace emblématique de la Mayenne, il est reconnu comme Espace naturel sensible par le Département de la Mayenne. Le site des Bizeuls fait l’objet d’une gestion spécifique, d’aménagements divers et d’animations pédagogiques tout public sur l’eau et la biodiversité. En quelques années, ces actions ont notamment permis à une plante remarquable, la Potentille des marais (Potentilla palustris), de se développer.

Un site exceptionnel d’éducation à l’environnement

Autrefois pâturé, le site a perdu sa vocation agricole avec l’installation d’une zone de loisirs à proximité. Devenue réserve naturelle régionale, la tourbière des Bizeuls s’est progressivement repeuplée en espèces végétales et animales. Grâce à des panneaux d’informations et à des animations pédagogiques régulières, l’intérêt écologique du site est reconnu par la population, qui en fait un lieu de promenade privilégié. Les promeneurs, en y empruntant le sentier sur pilotis qui le traverse, « plongent » dans un paysage naturel dont la beauté varie avec les saisons.

Qu’est-ce qu’une tourbière ?

Une tourbière est une zone humide dont les conditions écologiques ont permis la formation d’un sol particulier. En effet, l’eau stagnante a privé d’oxygène les micro-organismes responsables de la décomposition de la matière organique. La litière végétale s’est accumulée pour former un dépôt de matière mal décomposée, la tourbe, véritable réservoir stockant l’eau en plaines alluviales. La tourbe présentant la caractéristique de conserver longuement graines et débris végétaux, elle constitue une banque d’informations sur l’évolution de la végétation et du climat. Les tourbières jouent également un rôle de stockage du carbone et ralentissent ainsi l’effet de serre. Si elles ne couvrent que 3 % de la surface terrestre, elles stockent deux fois plus de carbone que toutes les forêts réunies... Les tourbières sont des trésors à préserver dans nos environnements qui changent si vite !

Deux zones humides, véritables réservoirs de biodiversité

Aux Bizeuls, la prairie humide et le boisement humide constituent deux habitats d’intérêt communautaire particulièrement favorables au développement des invertébrés, dont :

  • 18 espèces de criquets, avec le Tetrix des vasières (Tetrix ceperoi) et le Criquet palustre (Chorthippus montanus), proche de l’extinction.
  • 29 espèces de papillons de jour dont le remarquable Nacré de la Sanguisorbe (Brenthis ino), sa seule station connue à ce jour en Mayenne. Le Grand Mars changeant (Apatura iris) se développe sur la zone boisée.
  • 19 espèces de libellules, avec l’Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) espèce protégée, et 4 autres espèces patrimoniales : le Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii), les Orthétrum brun et bleuissant (Orthetrum brunneum et Orthetrum coerulescens) et le Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii).

On y observe également 119 espèces végétales, dont 9 ont un intérêt patrimonial. C’est le cas en particulier de la Potentille des marais (Potentilla palustris), plante remarquable des tourbières. La Campanille à feuilles de lierre (Wahlenbergia hederacea) et la Dorine à feuilles opposées (Chrysosplenium oppositifolium) sont présentes dans la partie boisée.

Un enjeu de préservation à partager

L’exceptionnel état de préservation du site des Bizeuls est le fruit du volontarisme de la Ville d’Ernée. En 2003, elle manifeste son intérêt pour le site et choisit d’y restaurer les fonctions hydrauliques caractéristiques d’une zone humide (arrêt du drainage, mise en place d’une fauche tardive). Dès 2008, elle y lance plusieurs actions à vocation pédagogique, technique et environnementale : installation de panneaux d’information sur le ponton, animations d’éducation à l’environnement, démonstrations de matériels d’entretien de prairies humides, gestion différenciée, etc.
La Ville reçoit le soutien de plusieurs partenaires :

  • le Syndicat de bassin de l’Ernée qui mène un programme de reconquête de la qualité des cours d’eau locaux et qui a notamment restauré le ruisseau de la Riautière en 2014 (diversification du lit mineur, aménagement de plusieurs seuils pour le franchissement piscicole).
  • Le CPIE Mayenne Bas Maine et Mayenne Nature Environnement qui réalisent des séances d’éducation à l’environnement ainsi que des études sur la faune et la flore du site.
  • Le CPIE Mayenne Bas Maine qui s’est vu confier la conduite du plan de gestion du site.

Action et pédagogie : un lycée en première ligne

Le lycée professionnel agricole privé Rochefeuille, qui dispose d’une antenne à Ernée, a fait du site des Bizeuls un support pédagogique privilégié, à l’intention notamment des élèves de baccalauréat professionnel Gestion des milieux naturels et de la faune.
Un partenariat fort s’est développé entre la Ville et le lycée Rochefeuille, avec plusieurs chantiers de valorisation du site réalisés : création du ponton traversant la tourbière ouverte en 2005, zone test de décapage en 2007, fauche annuelle avec exportation sur une partie du site…

Le Conseil régional des Pays de la Loire a décidé du classement de la tourbière des Bizeuls en Réserve naturelle régionale le 8 février 2019. La Région assure un accompagnement technique et financier à hauteur de 40% du coût des actions menées dans le cadre du plan de gestion.

Des actions concrètes pour l’avenir des Bizeuls

Le plan de gestion, exigé par le label de Réserve naturelle régionale, se décline en 49 actions concrètes. Il s’agit à la fois de préserver le site, d’approfondir sa connaissance et de sensibiliser les différents publics.

Améliorer la connaissance du site
Il est prévu de suivre et de favoriser les populations d’invertébrés, de reptiles et d’amphibiens, mais aussi l’évolution de la flore et des habitats. Le fonctionnement hydrologique et la qualité de l’eau de la réserve feront également l’objet d’une grande attention.

Assurer la fonctionnalité des habitats humides
Le bon fonctionnement des habitats humides (prairie et boisement), et donc leur bonne alimentation en eau, sont essentiels pour la flore et la faune, en particulier les invertébrés. Il faut également gérer durablement le boisement et la zone de clairière, en conservant la forêt alluviale d’aulnes et de frênes.

Accueillir et sensibiliser les publics

L’accueil du public reste une des vocations du site, afin de le sensibiliser à ses richesses naturelles et à sa gestion. Un plan d’interprétation sera élaboré, avec des infrastructures d’accueil intégrées pour permettre une programmation d’’animations à destination de la population locale, des jeunes et des scolaires.

Pendant votre découverte du site, veillez à respecter ces quelques recommandations.
Par votre action, vous contribuerez ainsi à la préservation des espèces et des milieux.
Aidez-nous à protéger la faune et la flore en restant sur les chemins balisés.
Il est notamment interdit :
• de pénétrer à l’intérieur des parcelles ;
• de circuler à vélo et à cheval ;
• de circuler avec des véhicules à moteur (sauf autorisation spéciale et   activités prévues au plan de gestion) ;
• d’introduire et de cueillir des végétaux ;
• de déranger des animaux ;
• de laisser des détritus ou de déposer des ordures.
Enfin, les chiens sont autorisés en laisse sur les chemins.
Des visites de la RNR sont programmées tout au long de l’année. Les visites sont possibles sur réservation pour les groupes et les scolaires.





Mot(s) clef(s)

Contact et visites

Ville d’Ernée – 02 43 08 71 10

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00 
Contacts Transports - Inscriptions scolaires