Événement

Nouvelle gare de Nantes, un projet pour l’ensemble des Pays de la Loire

Pour répondre aux besoins croissants des transports régionaux, le nouveau projet de gare de Nantes décuple sa capacité d’accueil, et améliore le confort des voyageurs pour devenir un nouveau pôle d’échange multimodal*. La Région des Pays de la Loire est le 1er financeur du projet cœur de gare de Nantes, centre névralgique du transport régional. Lancés en 2017, les travaux devraient s’achever courant octobre 2020.

Livraison en octobre 2020

Inaugurée en octobre 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée. Le projet, porté à la fois par l’Europe - FEDER (5,015 M€), l’État (9,17 M€), la Région des Pays de la Loire (38,950 M€), le Département de la Loire Atlantique (11 M€), Nantes-Métropole (38,905 M€), SNCF gares et connexions (16 M€), et SNCF réseaux (4,01 M€), permettra de renforcer le raccordement au réseau transeuropéen de transport de la 6ème gare française en région.

Augmenter la capacité d’accueil

La gare de Nantes était à l’étroit dans ses murs. Saturée aux heures de pointe, il fallait lui redonner de la capacité pour accueillir les usagers dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.
6ème gare française (hors gares parisiennes), la gare de Nantes bénéficie d’une étoile ferroviaire de 5 lignes, permettant la desserte de nombreux territoires régionaux. Au total, plus de 11,6 millions de voyageurs transitent chaque année par la gare de Nantes. Avec l’augmentation du nombre de voyageurs et du nombre de trains à l’horizon 2030, il est nécessaire de redonner de la capacité à la gare de Nantes pour accueillir tous les usagers dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

Développer l’intermodalité

Pour répondre à l’augmentation de la fréquentation de la gare, il est nécessaire d’en améliorer les accès et de simplifier les échanges entre les différents modes de déplacement. La mise en place d’un pôle d’échange multimodal* a pour objectif d’améliorer les capacités et le confort d’accès à pied et à vélo, en transport collectif, en taxi ou en voiture (dépose minute, stationnement, location de voiture). Une nouvelle gare routière de 15 quais sera créée.

Le projet

L’ouvrage majeur de l’opération consiste en la construction d’une gare mezzanine au-dessus des voies. Ce nouveau lieu à vivre proposera services et commerces aux usagers : accueil, salle d’attente, information, mais aussi presse, vente à emporter, restauration…. Des escaliers mécaniques, des escaliers fixes et des ascenseurs faciliteront l’accès aux quais et aux parvis, notamment des personnes à mobilité réduite (PMR). Les bâtiments voyageurs existants seront également rénovés, contribuant à rendre la gare plus accueillante, confortable et lumineuse.

Correspondances : Le journal de la nouvelle gare

Clause d'insertion

Le chantier Cœur de Gare fera l’objet d’une clause d’insertion contractuelle représentant 16000 heures de travail destinées aux personnes éloignées de l’emploi.

*Qu’est-ce qu’un pôle d’échanges multimodal ?

La réalisation de Pôles d’Echanges Multimodaux (PEM) consiste à mettre en œuvre des aménagements permettant de répondre de façon adaptée et évolutive aux enjeux de l’intermodalité sur la gare, en optimisant et facilitant les échanges entre les différents modes de déplacements (voitures particulières, modes doux, transports collectifs), en garantissant l’accessibilité à tous, en offrant un service amélioré aux voyageurs (information, distribution, intermodalité, confort d’attente…). Un PEM est un lieu d’échanges où convergent de nombreux modes et plusieurs réseaux de transport (régional et/ou départemental et/ou urbain).

Il facilite les conditions dans lesquelles sont assurés les échanges entre les différents modes de transport : train, autocar, bus, tramway, piétons, deux roues, voiture… Cela nécessite des opérations d’aménagements qui portent sur la recomposition des espaces dans et autour des gares, comme par exemple :

  • La modernisation de la gare : accueil, confort, guichets, services, écrans d’affichages.
  • La Simplification des correspondances avec les cars et les bus : réalisation de gares routières, rapprochement des arrêts de bus près du parvis de la gare, cheminements piétons simplifiés.
  • L'amélioration de l’accès à la gare : stationnements vélos, parking voiture courte et longue durée.

La création d'un PEM est une démarche partenariale associant la Région et les collectivités locales. Selon les projets, sa mise en œuvre peut faire intervenir : commune, structure intercommunale, département, SNCF Mobilité et Réseau et SNCF Immo.

Le chantier en chiffres

700

Une grue de 700 tonnes et 90 m de flèche

56

Une grue de 500 tonnes et de 56 m de flèche pour le levage mobile

18

Un ouvrage qui culmine à 18 m de haut

10 000

Une dalle de 10 000 tonnes

1 000

m3 de béton pour la structure porteuse

12

escaliers mécaniques

6

ascenseurs

4 000

m2 de couverture