En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Energies marines renouvelables. Le point avec Jérôme Pécresse d'Alstom

Les énergies marines renouvelables (EMR) vers la maturité… Pour Jérôme Pécresse, président du secteur Énergies renouvelables d’Alstom, c'est le rôle des groupes industriels que d'enclencher la montée en puissance des EMR, avec leurs bénéfices en création d'activité et en impact environnemental.

Où en est l'implantation d'Alstom et General Electric en Pays de la Loire ?

Nous avons installé ici le centre mondial de notre activité liée aux EMR. Avec d'une part deux usines de fabrication de nacelles et d'alternateurs d'éoliennes offshore à Montoirde-Bretagne. Elles tournent déjà à bon rythme, pour des premières livraisons vers les États-Unis et bientôt pour l’Allemagne, où nous venons de remporter un contrat pour 66 éoliennes. À terme, cela représentera 300 emplois directs, et plus d'un millier d'emplois supplémentaires chez nos sous-traitants. D'autre part, côté ingénierie et innovation, nous avons choisi de localiser à Nantes tous nos chercheurs sur l'éolien offshore et une autre technologie prometteuse, l'hydrolien. Déjà 120 aujourd'hui sur l'île de Nantes, ils seront 200, localisés au Technocampus Ocean de Bouguenais.

Pourquoi lancer ici un tel plan de développement ?

Il y a plusieurs raisons : la localisation de deux champs d'éoliennes offshore en proximité, la mobilisation des acteurs locaux pour nous accueillir, avec le soutien du port pour l'implantation de nos usines bord à quai. Et la présence d’une main-d’œuvre qualifiée dans le domaine des énergies marines. Mentionnons enfin l'IRT Jules-Verne et un large tissu de PME-PMI volontaires pour travailler avec nous en co-développement, à l'image du réseau Neopolia. Nous avons ainsi une implication forte sur le territoire et souhaitons être un acteur incontournable de la structuration de la filière des EMR en Pays de la Loire.

Quel est le rôle spécifique des industriels pour la réussite des énergies renouvelables ?

On connaît l'enjeu, l'avenir de la planète et des générations à venir : les énergies renouvelables, pour l'essentiel marines, seront décisives pour réduire les émissions de CO2 et parvenir à des mix énergétiques rééquilibrés. Notre rôle, et même notre responsabilité au regard de notre expérience et de notre capacité d'investissement, est de permettre de passer du stade de l'innovation à celui de l'industrialisation. Et nous le faisons en étant ancrés localement, notamment en termes d'emplois, de travail avec les PME-PMI et de débouchés des organismes de formation.

En savoir plus

La région des Pays de la Loire est la région capitale en France sur le cycle complet des EMR, de la recherche jusqu'à l'industrialisation, des études préalables jusqu'aux opérations de gestion et d’exploitation des parcs, en passant par la fabrication. Si les technologies de l’éolien offshore sont aujourd'hui les plus avancées, d'autres technologies sont en cours de développement : éolien flottant, hydrolien…

Notre page spéciale Energies marines renouvelables

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00 
Contacts Transports - Inscriptions scolaires