En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir© RPDL / S. Dacher

La ligne Clisson – Cholet modernisée

Après neuf mois de fermeture, la ligne modernisée Clisson – Cholet a été à nouveau ouverte à la circulation. Située sur l’axe ferroviaire Nantes - Clisson - Cholet, cette ligne relie les deux principaux bassins d’emplois de la région. L’investissement et la mobilisation du Conseil régional pour sauvegarder ce tronçon illustre sa politique ferroviaire envers les petites lignes, majeures pour les usagers.

Le contexte :

La modernisation de cette section de 38 kilomètres, devenue indispensable eu égard à l’état de vétusté de la voie, a été inscrite au Contrat de Plan État-Région 2015-2020, signé en janvier 2017. Les travaux sont cofinancés par la Région des Pays de la Loire (71,65 % du coût total, soit 33,2 M€), l’État, l’agglomération du Choletais et SNCF Réseau.



Afin de permettre la modernisation de la ligne dès 2018 et de ne pas dégrader le service aux usagers ligériens, la Région a décidé, malgré un budget contraint de faire l’avance de la part de l’État (6,7 M€). Le remboursement de cette avance est inscrit au Contrat d’avenir des Pays de la Loire signé par la Présidente et le premier ministre le 8 février 2019.

L’objectif de l’opération :

  • Pérenniser l’infrastructure

  • Augmenter la capacité de la ligne de 4 à 10 allers et retours quotidiens, dès décembre 2020.

  • Relever la vitesse jusqu’à 130 km/h sur certaines zones.

  • Mettre en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite les haltes de Cugand, Boussay et Torfou.

  • Renforcer la sécurité ferroviaire par l’automatisation de quatre passages à niveau et la suppression de quatre passages à niveau.

« Le maillage des Pays de la Loire en termes de transports est une priorité pour la Région qui s’engage en faveur du désenclavement de nos territoires. C’est pourquoi, nous avons consenti, non seulement à un investissement financier de plus de 71 % des coûts de travaux, mais aussi à avancer la part de l’État de 6,7 M€ dès 2017, afin de permettre de sauver cette ligne de desserte majeure pour les usagers du territoire. »
Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00 
Contacts Transports - Inscriptions scolaires