En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

La Région renforce son partenariat avec la fédération régionale des chasseurs

Un soutien financier de 1,2 million d’euros sur trois ans sera attribué par le Conseil régional des Pays de la Loire à la fédération régionale des chasseurs. Acteurs incontournables de la biodiversité, les chasseurs seront au cœur d’un plan d’actions en faveur du bocage, pour la période 2019 – 2021.

Agir pour la préservation de la biodiversité et de la qualité de l’eau, la lutte contre le changement climatique et l’érosion des sols, la performance énergétique et de la revitalisation des territoires ruraux… La stratégie régionale pour la biodiversité, adoptée à l’automne 2018, est aujourd’hui renforcée par la signature d’une convention triennale de soutien avec la fédération régionale des chasseurs des Pays de la Loire, pour un engagement régional désormais porté à 1,2 M€ pour la période 2019-2021. Christelle Morançais, présidente de la Région, a signé cette convention avec la fédération régionale, représentée par Gilles Douillard, président de la fédération départementale des chasseurs de la Vendée, le 22 février 2019.

Préserver et valoriser la biodiversité

Forts d’un patrimoine naturel exceptionnel, les Pays de la Loire figurent parmi les régions françaises les plus mobilisées pour la préservation et la valorisation de la biodiversité. Désignée chef de file des collectivités sur ce thème, les Pays de la Loire sont la première collectivité régionale à s’être engagée dans l’élaboration d’une stratégie en s’appuyant sur une large concertation au plus près des territoires. Cette stratégie vise à préserver la biodiversité, à la fois enjeu d’attractivité du territoire et moteur pour l’économie ligérienne. « Cette méthode de travail témoigne d’un consensus fort sur la nécessité d’élaborer cette stratégie et sur l’ambition à porter », rappelle Christelle Morançais. « Une vingtaine d’actions concrètes sont prévues sur la période 2018-2023 avec une programmation financière pluriannuelle de près de 50 M€. »

Les chasseurs attachés à la préservation des espaces

Conscients de l’importance d’avoir des territoires référents sur le thème de la biodiversité, les fédérations des chasseurs se sont impliquées très tôt dans la gestion des milieux, à travers le réseau des réserves naturelles régionales (RNR) ligériennes*. Par ailleurs la fédération régionale des chasseurs des Pays de la Loire est engagée depuis 2006 dans le partenariat régional autour des enjeux bocagers. « La défense de la biodiversité est naturellement indissociable des hommes et du maintien de  ces usages traditionnels. Sauvegarder un paysage, c'est aussi du ressort des chasseurs qui connaissent et défendent les particularismes locaux, car ils sont des acteurs de terrain précieux », assure Edouard-Alain Bidault, président de la fédération régionale des chasseurs des Pays de la Loire. « Cette convention est une reconnaissance importante des élus sur le rôle que peuvent remplir les 68 000 chasseurs face aux défis environnementaux et c’est une action qui s’inscrit dans le temps
* Les fédérations départementales de Vendée, de Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire gèrent ainsi depuis presque dix ans trois RNR : Choisy, Grand-Lieu et les Basses-Brosses/Chevalleries, sites vitrines d’une grande partie de la richesse naturelle ligérienne (marais, lac de plaine, mares et bocage).

Répondre aux enjeux de la biodiversité

« Acteurs incontournables de la biodiversité, les chasseurs incarnent notre ruralité, nos territoires et assument une mission d’intérêt général pour la protection de l’environnement. C’est pourquoi  nous avons décidé de renforcer notre partenariat avec la fédération régionale des chasseurs pour développer un plan d’actions assorti d’un soutien financier de 400 000 € par an, soit un engagement financier global de 1,2 M€ sur trois ans », explique Maurice Perrion, vice-président du Conseil régional délégué notamment à la ruralité et à l’environnement. Le plan d’actions en faveur du bocage permettra notamment :
• Le déploiement et la mobilisation d’un outil cartographique interactif pour actualiser et suivre localement les linéaires de haies.
• La mise en place d’un projet régional de recherche, en partenariat avec les gestionnaires de la faune sauvage et les chercheurs, autour de la fonctionnalité des milieux et le déploiement de sciences participatives autour du bocage.
• La poursuite de la gestion conservatoire d’espaces naturels emblématiques labellisés au titre des réserves naturelles régionales : Lac de Grand-Lieu, Ferme de Choisy et Basses-Brosses et Chevalleries.
• La mobilisation du monde de la chasse dans la mise en œuvre de certains plans nationaux d’actions en faveur d’espèces menacées comme la barge à queue noire, la loutre d’Europe, le râle des genêts, le butor étoilé etc.
• L’animation du pôle bocage régional, la promotion de la filière régionale "végétal local", la mise en place d’actions de sensibilisation nature.

Mot(s) clef(s)

A savoir

La Région souhaite également soutenir davantage encore la fédération régionale des chasseurs dans l’animation du pôle bocage régional, avec la volonté d’obtenir, d’ici juin 2019, le label "bois bocager gérer durablement" de l’Association française arbres champêtres et agroforesterie.

Pour en savoir plus

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00 

Casting X - CastingXHard X: Gonzo, Anal, DP, Hardcore Porn Network