En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

La Loire, oui, mais en bateau...

La Loire, oui, mais en bateau... (Photo 1 sur 5)

9h

27.05.2015 - © Dominique Drouet

Champtoceaux : le point de vue
Derrière l'église, le jardin du Champalud. Perché à 70 m de haut, ce site classé offre une vue imprenable sur le fleuve. Les sternes et martins-pêcheurs se partagent l'espace aérien entre les coteaux escarpés, en face, et les vestiges de l'ancienne citadelle à nos pieds. Deux circuits de 2,5 et 4 km, autour de la Maison du tourisme, offrent une entrée en matière buissonnière jusqu'à la Patache, pittoresque petit village de pêcheurs.  

La Loire, oui, mais en baeau...

  • Champtoceaux : le point de vue Derrière l'église, le jardin du Champalud. Perché à 70 m de haut, ce site classé offre une vue imprenable sur le fleuve. Les sternes et martins-pêcheurs se partagent l'espace aérien entre les coteaux escarpés, en face, et les vestiges de l'ancienne citadelle à nos pieds. Deux circuits de 2,5 et 4 km, autour de la Maison du tourisme, offrent une entrée en matière buissonnière jusqu'à la Patache, pittoresque petit village de pêcheurs.  
  • Embarquement à La Chapelle-Basse-MerÀ la Pierre Percée, embarquement à bord de l'Erre sauvage. « L'erre, c'est quand on arrête les moteurs et que le bateau continue à avancer », glisse Céline Hoiry, propriétaire de cette toue cabanée en bois à fond plat de Loire. Une fois larguées les amarres, place à une à deux heures de balade en pente douce, jumelles en main : les coteaux rocheux, la grotte des Faux-monnayeurs, les jardins suspendus des Folies Siffait... Nature et sauvage, « la Loire est une force qui n'a jamais la même facette », dit Céline.
  • Ancenis : la pause terroirDepuis La Chapelle-Basse-Mer, direction Ancenis. Au cœur des vignobles qui plongent dans le fleuve, les muscadets, gamays et cabernets accompagnent parfaitement les poissons de Loire servis à la Table du Pêcheur. Face au quai, ce restaurant est approvisionné par l'un des derniers pêcheurs professionnels de Loire. Au menu : sandre, anguille, mulet... au beurre nantais ou, plus exotique, au yuzu, agrume du Japon.
  • La pêche de Loire au fil de l'eauLe déjeuner aiguise la curiosité. Pour en savoir plus sur la pêche de Loire, cap sur le Quai de la Loire à Saint-Florent-le-Vieil : à bord de sa toue Vent d'Soulair, le pêcheur Mathieu Perraud partage un savoir-faire traditionnel transmis de génération en génération (la 10e en 2015 !). À bord, on peut même pêcher, lever des filets, déguster... au fil d'un itinéraire poussant jusqu'à Ingrandes, sous un ciel d'oiseaux de Loire.  
  • Saint-Florent-le-Vieil, un emblème pour finalQuoi de mieux pour achever la journée qu'un site ligérien emblématique ? À Saint-Florent-le-Vieil, un parcours d'une heure permet d'embrasser le patrimoine remarquable de la « Petite Cité de caractère » : l'abbaye bénédictine, la Maison Julien Gracq, le jeu de boule de sable... avant de tourner les dernières pages du jour autour d'une collation, dans la chaleureuse librairie-goûter ParChemins. 
  • Conseil Régional des Pays de la Loire
    Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
    accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00