En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

<Retour

Objectif 5

Contribuer à une gestion durable des ressources naturelles et de la biodiversité

Le territoire régional dispose d’une biodiversité remarquable. Elle s’explique par la diversité des habitats, un réseau hydrographique dense autour d’un des plus beaux fleuves naturels d’Europe et des milieux humides particulièrement nombreux, un maillage bocager omniprésent ainsi qu’une frange littorale importante.
Cette biodiversité est un atout, il est fragile, il faut le protéger, sans pour autant entrer dans une logique de sanctuarisation. Les paysages et les milieux sont le fruit des interactions entre l’homme et la nature, ils évoluent, mais nous en sommes responsables.
La biodiversité a un rôle central dans l’équilibre de nos sociétés. Elle concourt notamment à la qualité de notre alimentation et à l’équilibre des écosystèmes, sur notre territoire, comme à l’échelle de notre planète. Diminution de la qualité de l’air et de l’eau, disparition ou raréfaction de certaines espèces animales ou végétales, dont les insectes pollinisateurs indispensables aux productions alimentaires sont autant de menaces sur la biodiversité et les ressources naturelles.
La biodiversité ne se limite pas aux espaces remarquables et protégés que nous imaginons vierges de toute influence humaine. C’est aussi et surtout un tissu vivant dont nous faisons partie, une biodiversité ordinaire, agricole ou urbaine.
Les paysages et les milieux actuels sont le fruit des interactions entre l’humain et la nature. Tout comme nous avons ces 60 dernières années été responsables de l’érosion des ressources naturelles et de la biodiversité, nous pouvons aujourd’hui choisir une nouvelle dynamique, et nous développer en respectant notre environnement.

Nos engagements :
• Contribuer à une meilleure connaissance de la biodiversité et des richesses naturelles : la connaissance des milieux naturels constitue un préalable nécessaire à leur préservation. Il s’agit notamment de développer et de partager les bonnes pratiques de gestion des espaces naturels et agricoles.
• Protéger les milieux et les ressources : des interactions plus apaisées entre l’homme et son milieu sont indispensables pour arriver à un nouvel équilibre. Nous nous engageons à reconnaitre la valeur et préserver les services rendus par la nature, à restaurer la biodiversité et améliorer la gestion des espaces naturels, à lutter contre toutes les formes de pollutions (eau, air, sol)
• Economiser les ressources : chacun à notre niveau, nous favoriserons un usage approprié et durable des sols, notamment en limitant leur artificialisation, nous économiserons les ressources en eau et contribuerons à la reconquête de la qualité des masses d’eau en Pays de la Loire.
• Renouveler et recycler : développer et promouvoir des modes de gestion durables et multifonctionnels des ressources qui contribuent à la fois à leur renouvellement et à une plus grande biodiversité ; optimiser la conception des produits et maximiser le recyclage pour limiter la consommation de ressources.
• Assurer une gestion durable des sols, notamment en luttant contre leur artificialisation : rien qu’en Loire-Atlantique 2 000 hectares de terres sont consommés chaque année pour le développement des activités humaines. Pour 100 hectares de terrains artificialisés en France, 12 le sont en Pays de la Loire, faisant ainsi de la région la plus grande consommatrice de surfaces.

 

Pas d'article dans la liste.

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00