En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Foot. Une rencontre avec… Jessica Houara D’Hommeaux

Elle avait à peine un an quand elle a tenté ses premiers dribbles. A 28 ans, Jessica Houara D’Hommeaux, la petite angevine qui réclamait des ballons à Noël est devenue un pilier du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France. Et une ambassadrice enthousiaste d'un foot féminin dont la cote ne cesse de grimper.

Une affaire de famille

"J’ai commencé à vouloir jouer au foot alors que je ne marchais pas encore. On me voit sur des vidéos où j’ai à peine un. Quand j’allais faire les magasins avec ma mère je ne voulais pas de poupée mais un ballon de foot. Mon frère jouait au SCO d’Angers. Mon père était joueur et entraîneur à la Croix-Blanche. Je l’accompagnais souvent. J’ai pris ma première licence à 10 ans mais j’ai commencé bien plus tôt. Le foot, c’est une affaire de famille."

Le virage professionnel

"Je suis arrivée au Paris Saint-Germain il y a 6 ans. J’avais un travail comme la plupart des joueuses en France. Quand les  Qataris ont racheté le club et qu’ils nous ont proposé de passer professionnelles, j’ai hésité. J’avais un bon poste de secrétaire médicale et j’avais peur de ne pas retrouver l’équivalent après. C’est ma mère qui m’a convaincue. Elle m’a dit "tu fais ça depuis toute petite, vis ton rêve"".  

Les doutes

"J’ai eu ma première sélection en équipe de France en 2008. Après, il y a eu un gros passage à vide pendant 4 ans. Dans ces moments-là, on doute forcément. Je ne regardais plus les listes, je savais que je n’y serai pas. J’envisageais plutôt de me consacrer à ma vie de famille et pourquoi pas de faire un enfant. Au final, 3 ans après, je suis plus que jamais sur les terrains, je n’ai pas encore fait d’enfant. Avec le PSG, on joue les premiers rôles en France et en Europe. Je suis titulaire en équipe de France (arrière droit) et on a bel objectif devant nous : la coupe du monde en France en 2019."

Ambassadrice

"Le football féminin ça reste récent. Mais ça progresse grâce à nos résultats. Il y a 4 ou 5 ans, il n’y avait pas autant de médias, pas autant de monde dans les stades. On a la chance de faire un sport très populaire et on ne peut pas se plaindre par rapport aux handballeuses ou aux basketteuses qui gagnent des titres - ce n’est pas encore notre cas - et qui, au final, n’ont pas beaucoup de médiatisation. Mais il faut être réaliste, il sera très difficile de rattraper le foot masculin sur ce terrain-là. "

Modeste

"Nous sommes modestes parce qu’on a encore rien gagné avec l’équipe de France. Il faut qu’on reste à notre place. On est toutes animées par cet esprit là. On a encore besoin de montrer, besoin de prouver. J’espère que ce sera le cas dès l’an prochain avec les Jeux Olympiques au Brésil."

Mot(s) clef(s)

Qualification pour l'euro 2017

L'équipe de France féminine de football rencontre l'Ukraine mardi 27 octobre en match de qualification pour l'Euro 2017. Blessée à la cheville, Jessica Houara D'Hommeaux est forfait. Elle est remplacée par la Montpelliéraine Marion Torrent. Match diffusé sur al chaîne D17 à 21h.

TV et jeu vidéo

Depuis quelques semaines, Jessica Houara D’Hommeaux a ajouté une nouvelle corde à son arc. Elle intervient comme chroniqueuse football sur BFMTV et France Bleu 107.1 à Paris.

Signe de la notoriété croissante du foot féminin, l’incontournabe jeu vidéo Fifa 16 a intégré des joueuses dans sa nouvelle version sortie en septembre 2015. Jessica en fait partie .

Dates

  • 1987 Naissance à Angers
  • 1997 Première licence
  • 2003 Départ à Clairefontaine
  • 2008 Première sélection en équipe de France
  • 2009 Paris-Saint-Germain
  • 2015 ¼ de finale de la coupe du monde au Canada

Suivre Jessica Houara D'Hommeaux

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00