En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandir

Les Pays de la Loire fiers de leurs agriculteurs

La Région des Pays de la Loire est à nouveau présente cette année au Salon international de l’Agriculture de Paris avec deux stands que la Présidente du Conseil régional Christelle Morançais a inaugurés mercredi 28 février.

Jusqu’au 4 mars prochain, la Région des Pays de la Loire offre aux filières agricole et agroalimentaire ligériennes ainsi qu’à plusieurs entreprises une vitrine de leur savoir-faire sur ses deux stands :

• Dans le Hall élevage, les filières d’excellence sont en démonstration (Hall 1, Stand 1-H074). L’espace « Les Pays de la Loire fiers de leurs agriculteurs » propose chaque jour au grand public des animations culinaires 100 %  régionales avec différents producteurs et chefs. Des exposants proposent des démonstrations, des dégustations, des quizz… mais aussi la vente de leurs produits (AOP Maine Anjou, porc fermier de la Sarthe, bœuf fermier du Maine).

• Dans le Hall des Régions de France (Hall 3, Stand B090), 19 entreprises, accompagnées par la Région et coordonnées par la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, portent haut les couleurs de notre territoire sur le salon et présentent au grand public leurs produits et les spécialités régionales : charcuteries, vins, pommes, sel, produits d’épicerie tels que miel, brioches vendéennes, pâtisseries et sucreries.

Des aides régionales concrètes pour soutenir l’agriculture 

Fière de ses agriculteurs, la Région a élaboré, de manière concertée avec l’ensemble des filières régionales, une stratégie agri-alimentaire baptisée « De Notre Terre à Notre Table ». Objectif : travailler ensemble à favoriser la compétitivité de l’agriculture et l’agroalimentaire ligériens, piliers de l’économie régionale. « Notre objectif avec la stratégie agri-alimentaire 2017-2020 est clairement d’accompagner et de protéger nos agriculteurs et notre industrie agroalimentaire, mais plus encore, de projeter l’ensemble de la filière alimentation dans un avenir économique serein » explique Christelle Morançais. « C’est dans cette optique que nous avons inauguré au mois de janvier dernier le Technocampus Alimentation à Nantes, afin de rassembler sous le même toit l’ensemble des acteurs. Cela doit nous permettre de fédérer et de renforcer l’ensemble des filières et d’accroître leur attractivité au niveau régional, national et international. »

Face à la crise traversée par le monde agricole, la Région a également lancé dès 2016 un Plan d’actions prioritaires de près de 4 millions d’euros de crédits régionaux supplémentaires générant près de 7 millions d’euros de crédits totaux (avec l’effet levier du FEADER) pour l’année 2016. En 2017, la Région a renforcé son action pour prévenir les crises liées aux aléas économiques, sanitaires et climatiques. Ainsi, elle a par exemple soutenu l’investissement dans des équipements pour la viticulture, production touchée par le gel. Dans le secteur de la conchyliculture, la Région a aussi financé des projets de recherche sur la mortalité mytilicole.

La qualité en tête 

La qualité est au cœur cette nouvelle stratégie agri-alimentaire régionale. « Depuis toujours, l'économie agricole et agroalimentaire des Pays de la Loire a fondé son dynamisme sur le développement de produits de qualité », explique Lydie Bernard, vice-présidente du Conseil régionale et présidente de la commission agriculture et agroalimentaire. « Aujourd'hui, ce dynamisme porte ses fruits : les Pays de la Loire se placent en tête des régions françaises avec 102 labels rouges, 26 appellations d’origine protégée (AOP), 150 000 hectares consacrés à l’agriculture biologique (AB), 22 indications géographiques protégées (IGP), et plus de 10 000 exploitations agricoles impliquées dans ces démarches qualité ». C’est à ce titre que la Région, l’Institut national de la qualité et de l’origine (INAO), la DRAAF et la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire ont décidé de s’associer pour la mise en place d’un observatoire de la qualité en Pays de la Loire. Christelle Morançais a ainsi signé une lettre d’intention sur le salon le 28 février, avant le vote de la convention de partenariat en Commission permanente qui officialisera la création d’un Observatoire des produits sous signe officiel de qualité et d’origine. Ce projet a pour objectif d’informer sur la situation des filières qualité en Pays de la Loire, de disposer d’indicateurs et d’aider au pilotage de la politique agricole régionale. 

Manger local

Par ailleurs, la Région poursuit son action pour l’approvisionnement local dans la restauration collective. Au cours de ces deux dernières années, des initiatives  ont été lancées au niveau régional et dans les cinq départements des Pays de la Loire afin de mettre en place, dans la restauration collective, des réseaux d’approvisionnement local permettant de privilégier une alimentation de proximité et de qualité.

La Région soutient l’agriculture biologique 

p>L’agriculture biologique fait partie de l’agriculture plurielle que la Région a choisi d‘accompagner, notamment au travers des aides à la conversion et au maintien. En novembre dernier, Christelle Morançais et Lydie Bernard ont réaffirmé cet engagement régional alors que l’État laisse planer des incertitudes : « La Région des Pays de la Loire soutient et va évidemment continuer de soutenir l’agriculture biologique parce que c’est un mode de production qui va dans le sens des efforts environnementaux que nous devons accompagner et qui correspond aujourd’hui à une réalité régionale : nous sommes la 4e région française en termes de surface en agriculture biologique. » Parmi les autres dispositifs régionaux mis en place pour aider activement l’agriculture biologique, le bonus de la dotation jeunes agriculteurs propose 7 000 euros à chaque bénéficiaire, ce qui représente plus de 600 000 euros par an de crédits régionaux et européens.

 

Chiffres clés : l’agriculture et l’agroalimentaire en Pays de la Loire 

Pilier de l'économie régionale, l'agriculture représente à elle seule près de 6 % de l’emploi local et occupe 2/3 du territoire. Sa diversité constitue l’une de ses grandes forces : élevage, productions végétales, produits de la mer... Au total, 11 filières agricoles majeures sont représentées en Pays de la Loire. 

Avec 25 % de l’emploi salarié régional, l’agroalimentaire est le 1er secteur industriel régional, et la région des Pays de la Loire est la 2e région française en nombre de salariés (environ 50 000 salariés) et la 3e région française en termes de chiffre d’affaires des industries agroalimentaires (environ 13 milliards d’euros).

  • Plus de 25 000 exploitations agricoles
  • Plus de 61 000 emplois agricoles
  • 1re région productrice de viande bovine et de lapin
  • 2e région française pour les activités d’élevage et de productions animales
  • 2e région productrice de lait de vache, de viande porcine, de viande de volaille et d’œufs de consommation

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00