En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Modernisée, la criée du Croisic redevient rentable

La rénovation de la criée du Croisic (44) était indispensable. Elle seule pouvait redonner du souffle à cet équipement et lui permettre de redevenir rentable. Des travaux rendus possibles par l’attribution de fonds européens.

Au début des années 2000, la criée du Croisic mourait à petit feu. Ce lieu, où les produits de la mer sont vendus et mis à la disposition des mareyeurs, est pourtant essentiel à tout un pan de l’économie locale.

«Persuadés que la criée pouvait être rentable, nous avons cherché des investissements pour la remettre sur les rails. La mise aux normes était l’urgence», explique Max Palladin, directeur de la Société d’Economie Mixte qui a repris la criée du Croisic en 2011.

"Bateaux et acheteur sont revenus"

Au total, pas moins de 758.000€ d’investissements étaient nécessaires. L’attribution de fonds européens a permis de réunir 20 % de cette somme via le Fonds européen pour la pêche (FEP). L’Etat a également participé aux investissements à hauteur de 25 %, ainsi que la Région, à hauteur de 20 %.

Une opération réussie car «depuis, bateaux et acheteurs sont revenus » souligne Max Palladin. Entre 2010 et 2014, le chiffre d’affaires de la criée a même progressé de 25 %, passant de 9,5 à 12 millions d’euros. Une belle récompense pour tous ceux qui ont parié sur son potentiel de développement...

Mot(s) clef(s)

A noter

Sur la période 2014-2020, l’Europe apportera 940 millions d’euros pour soutenir l’ensemble des projets du territoire, dont 840 millions gérés directement par la Région.

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
Contacts - 02 28 20 50 00 
Contacts Transports - Inscriptions scolaires