En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandirSelon EFSA, les "néonicotinoïdes"  présentent des risques parfois "aigus" pour les abeilles.

Pesticides. La Région des Pays de la Loire demande des mesures d’urgence

Le 16 janvier dernier, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié trois avis condamnant trois produits phares de l’agrochimie dits «néonicotinoïdes», utilisés dans les Gaucho, Régent, Cruiser, Cheyenne, Proteus… du fait des "risques" parfois "aigus" qu’ils représentent pour les abeilles.

Pour Sophie Bringuy, vice-présidente de la Région des Pays de la Loire en charge de l’environnement, il s’agit à présent d’interdire ces produits, compte tenu des enjeux économiques, sanitaires et environnementaux liés à la survie des abeilles et de tous les insectes pollinisateurs. 

«C’est d’ailleurs pour cela que la Région s’est fortement engagée sur la question du CRUISER et, encore en 2011, pour dissuader les agriculteurs des Pays de la Loire d’utiliser les semences prétraitées par le Cruiser OSR ».

Dominique Tremblay, conseiller régional délégué à l’alimentation et l’agriculture, complète : 

«Nous avions également apporté notre soutien à la requête de l’Union nationale de l’Apiculture française (UNAF) et des autres associations, concernant l’autorisation de mise sur le marché du Cruiser, corroborée par l’avis émis en 2012 par l’Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail ».

Mot(s) clef(s)

 

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00