En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Archive du mois de...

L'archive du mois d'avril 2018

Ce début d’année 2018 a mis en avant la situation des Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). C’est l’occasion d’évoquer l’une des premières politiques mises en œuvre en 1974 par le tout jeune Conseil régional des Pays de la Loire, et peu connue...

©Archives régionales Pays de la Loire.

Chambre seule pour personne âgée en établissement d'hébergement : extrait d'une vidéo relative au 3e contrat de plan État-Région (1994) (capture écran).

Cette année-là, lorsque l’assemblée régionale définit son premier budget sous le regard du Préfet de Région, ce sujet est en effet l’un des premiers axes d’intervention de l’Établissement public régional, sous les termes d’ « humanisation des établissements pour personnes âgées ». A cette époque, le mot « hospice » est également encore utilisé pour désigner les catégories d’établissements dédiés aux séjours de longue durée avec soins médicaux.
 ©Archives régionales Pays de la Loire.
Extrait de la décision modificative du budget votée en mai  1974.

Jusqu’en 1983, la Région a mené un programme d’investissement continu dans ce domaine pour faire face à l’insuffisance et la vétusté des établissements existants : hospices ou maisons de retraite (puis également les hôpitaux psychiatriques et services d’hospitalisation). Elle finance à 30% les opérations relatives à la rénovation ou la construction d’établissements, l’achat d’équipement mobilier, la résorption de salles communes, etc.
 ©Archives régionales Pays de la Loire
Dossier de présentation du projet de Maison de personnes âgées du SIVOM du Canton de Vallet (Loire-Atlantique) (1979).

Les « salles communes » ou les dortoirs  sont en effet encore présents dans certains établissements dans les années 1970. L’architecte choisi pour l’extension et l’humanisation de la maison de retraite du Grand-Lucé dans la Sarthe, relève ainsi dans son rapport d’avant-projet que « subsistent encore des chambres  de dimensions réduites occupées par 5 ou 6 lits ».
©Archives régionales Pays de la Loire  
Extrait du rapport de présentation de l’avant-projet des travaux d’extension et d’humanisation de la maison de retraite du Grand Lucé (Sarthe) (1977).

A partir de 1983, la loi confie aux conseils généraux la compétence en matière d’aide sociale, et la Région interrompt son intervention dans ce domaine. Quatre-mille lits dans une soixantaine d’établissements ont été concernés par cette politique, dont 83% pour les personnes âgées. Cependant, à partir de 1987, la collectivité engage une nouvelle  politique d’investissement en faveur de l’hébergement des personnes âgées, conjointement avec l’État et les Départements, compte tenu de la persistance des besoins et du vieillissement de la population régionale. De nombreux hospices des Pays de la Loire, transformés juridiquement pour la plupart en maisons de retraite, offrent en effet encore de trop mauvaises conditions d’hébergement : surpeuplement, vétusté, normes de sécurité réduites, manque de confort (les documents signalent encore des salles communes ou dortoirs organisés en box de plus de quatre lits).
Cet engagement se traduit par une convention particulière annexée au Contrat de plan État-Région, et des conventions avec les Départements. Il s’est poursuivi jusqu’à aujourd’hui dans le cadre du programme régional relatif à la santé, au vieillissement et à la politique du handicap.
  ©Archives régionales Pays de la Loire
Convention particulière du Contrat de plan État-Région 1994-1998 (1994).

Les dossiers présentés pendant les trente dernières années illustrent les différents types de structures d’accueil et les problématiques de l’hébergement des personnes âgées dès les années 1970 : allongement de la durée de vie, isolement et difficultés du maintien à domicile, perte d’autonomie et adaptation de la prise en charge, émergence de la notion de maintien du cadre de vie… A propos de ce dernier, signalons le projet du Syndicat à vocation multiple (SIVOM) de l’Antonnière (Sarthe) pour une « Maison d’accueil rurale pour personnes âgées » (MARPA) faisant le choix en 1987 d’un projet architectural orienté vers l’autonomie des personnes, que l’administration régionale qualifie de « novateur ».
 
 ©Archives régionales Pays de la Loire
Extrait du dossier présenté pour la MARPA du SIVOM de l’Antonnière (Sarthe) (1987).

Les dossiers témoignent également des choix architecturaux des établissements en lien avec leur projet d’accueil : logements individuels, chambres individuelles et pour les couples, aménagement d’espaces collectifs.
©Archives régionales Pays de la Loire

©Archives régionales Pays de la Loire

©Archives régionales Pays de la Loire
Façades des logements individuels envisagées pour la MARPA du SIVOM de l’Antonnière (Sarthe) (1987) ; plans du rez-de-chaussée et du 2e étage envisagés pour la construction d’une aile de 28 lits en remplacement d’un bâtiment vétuste de la Maison de retraite de Champtocé-sur-Loire (Maine-et-Loire) (1979). 

Références des documents présentés :
23W 748 : enregistrement audiovisuel relatif au « 3ème contrat de plan Etat – Région »  (1994) (Archives Olivier Guichard) ;
2W 495 : rapport présenté pour la décision modificative budgétaire de mai 1974 (Archives Service Assemblées) ;
83PR 2667 : dossiers de subvention du SIVOM du canton de Vallet, de la maison de retraite du Grand-Lucé et de la maison de retraite de Champtocé-sur-Loire (1977-1979) (Archives Direction Qualité de la vie) ;
353PR 127 : suivi de la politique en faveur des établissements pour personnes âgées - Contrat de plan Etat Région (Archives Direction Affaires culturelles et cadre de vie) ;
105PR 4757 : dossier présenté pour la Maison d’accueil rurale pour personnes âgées du SIVOM de l’Antonnière (Sarthe) (1987) (Archives Direction Qualité de la vie).

Sources utilisées :
36W 335 : fiches de synthèse historique par action régionale de 1974 à 1989 (1988-1989) (Archives Direction Communication).


 

Sélections des mois précédents

L'archive du mois d'avril 2018

Ce début d’année 2018 a mis en avant la situation des Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). C’est l’occasion d’évoquer l’une des premières politiques mises en œuvre en 1974 par le tout jeune Conseil régional des Pays de la Loire, et peu connue...

L'archive du mois de mars 2018

Le 1er février dernier, se tenait la séance d’installation de la nouvelle mandature du Conseil économique, social et environnemental régional (ou CESER) des Pays de la Loire. Cette institution propre aux Régions existe depuis 1974.

L’archive des mois de janvier-février 2018

En ce début d’année, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2018 ! Cette année sera l’occasion de célébrer les 10 ans de l’Archive du mois puisque la première vous avait été révélée au mois d’octobre 2008. Pour commencer l’année, nous mettons la lecture à l’honneur, et continuerons les prochains mois à vous faire découvrir la richesse et la...

L'archive du mois de décembre 2017

C’est l’hiver, le froid arrive en Pays de la Loire… Comment se réchauffer ? Ces exemples illustrés de techniques de chauffage utilisées dans la région au cours des derniers siècles, choisis parmi les documents d’archives régionales, nous amèneront à évoquer quelques politiques publiques :

L'archive du mois de novembre 2017

« Défis de la transmission » : les Rencontres régionales du patrimoine du 23 novembre 2017 interrogent le processus de la transmission du patrimoine culturel, ainsi que l’évolution de notre regard sur celui-ci. Les Archives régionales témoignent des modes d'action et des acteurs qui se sont emparés de cette mission, des années 1970 à nos jours...

Archive du mois de...

Consulter la page archive du mois de...

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00