groupe autour d'une table, regarde un écran avec une personne en visioconférence + texte #covid-19

Covid-19 : Formation

Au cœur de la crise, la Région s’est mobilisée pour assurer la continuité pédagogique comme la continuité des formations. A l’heure de la relance, elle vote de nouvelles mesures, innovantes et en phase avec les besoins identifiés sur le terrain, en faveur de l’emploi et de la lutte contre le chômage.

La Région se mobilise pour la continuité des formations

Depuis le début de la crise, la Région des Pays de la Loire s’est employée à assurer la continuité pédagogique sur les formations, à rendre lisible l’offre de formation maintenue à distance ainsi qu’à sécuriser la rémunération des apprenants afin qu’ils poursuivent leur formation dans de bonnes conditions. Toutes les formations sont maintenues, tant celles qui avaient commencé avant la crise, que celles qui démarrent actuellement ou qui devaient débuter prochainement.

La Région agit pour le maintien des formations

La Région et le Cariforef travaillent conjointement pour accompagner les organismes de formation en contrat avec la Région et les encourager à maintenir ou à ouvrir leurs formations à distance (tutoriels, accompagnement individualisé, notes de procédures détaillées, newsletters, etc.), assurant ainsi une continuité pédagogique avec des contenus et des supports adaptés. C’est particulièrement le cas sur les secteurs du numérique, de l’animation socioculturelle, du sport, de l’agriculture, du bâtiment, et de la formation de formateurs. La rémunération de tous les demandeurs d'emploi assurée par la Région est maintenue, quels que soient le statut et le dispositif de formation dans lequel le demandeur d’emploi s’inscrit (VISA Métiers, VISA Sanitaire et social, PREPA, ACCES, CRP et personnes détenues), jusqu'à la fin initialement prévue de son parcours individuel, indépendamment de sa présence effective en centre de formation ou en entreprise d'accueil, y compris si sa formation ou son stage en entreprise sont suspendus. Il en va de même pour la couverture sociale du stagiaire.

Concrètement, la formation en Pays de la Loire :

  • Au 10 avril : 80 % des demandeurs d’emploi entrés en formation la poursuivent à distance.
  • Le site régional grand public choisirmonmetier-paysdelaloire.fr  et le site pour les professionnels
  • pro.choisirmonmetier-paysdelaloire.fr  présentent l’offre de formation à distance de manière directe et simplifiée. Chaque semaine, la newsletter du Cariforef actualise les informations clés pour les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation.
  • Les organismes de formation en contrat avec la Région continuent d’être rémunérés pour les heures de formation réalisées, même à distance, et sont accompagnés pour maintenir leur activité dans les meilleures conditions possibles.
  • Le Cariforef et le Cafoc déploient une offre composée de webinaires, formations et rdv d’échanges de pratiques entre formateurs, afin d’accompagner les organismes de formation dans le passage à distance de leurs formations.

La Région soutient les stagiaires des formations du sanitaire et social 

  • Prise en charge, en 2020, des frais de sélection à l’entrée en formation : mesure inscrite dans la continuité du « Plan d’urgence santé » mis en œuvre par la Région pour soutenir le personnel soignant face à la crise du COVID-19, près de 300 000 € sont mobilisés.
  • Maintien du versement des bourses et des rémunérations des stagiaires de la formation professionnelle (demandeurs d’emploi) et du Fonds social d’urgence pour toute la durée desdites formations, y compris pendant la crise actuelle (1 M€ mobilisés par la Région sur 2 mois).
  • Versement d’une prime exceptionnelle de 1 000 € pour récompenser les élèves aides-soignants et étudiants infirmiers stagiaires mobilisés : aide financée par le Plan d’investissement dans les compétences (Ministère du travail) et l’Agence régionale de santé. En savoir plus 
  • Distribution de 30 000 masques aux organismes de formation professionnelle continue prestataires et partenaires de la Région, comme aux instituts de formation sanitaire et sociale pour faciliter la reprise rapide des formations et l’accueil physique des stagiaires.