Ma Région innove et se numérise

La Région a enclenché une véritable dynamique autour de l’innovation publique pour anticiper les défis de demain et renforcer l’efficience du service public régional. Par ailleurs, elle s’est dotée d’une ambition politique forte en matière de transformation numérique : un domaine où le service public doit prendre toute sa place en faveur des usagers.

60

ambassadeurs pour insuffler l’innovation dans les projets

1

laboratoire d’innovation publique : LABSOLU

1er

e.pass jeunes 100 % dématérialisé en France

Ma Région innove pour améliorer le service public

Dès 2017, la Région s’est saisie des enjeux de l’innovation pour un fonctionnement interne dynamique et moderne mais aussi et surtout pour un service publique innovant et plus efficace. En interne, cela s’est notamment traduit par la création d’un laboratoire d’innovation publique, LABSOLU et par la création d’un réseau de 50 ambassadeurs de l’innovation pour diffuser et inciter à faire évoluer les méthodes. En externe, ce sont des projets accompagnés par une démarche centrée utilisateurs pour permettre de proposer des solutions différentes aux problématiques régionales liées à l’exercice de ses compétences. C’est ainsi que l’Apprentibus a été créé en 2017 pour répondre à la question « comment motiver les jeunes à choisir l’apprentissage ? ». Après avoir rencontré un franc succès, l’Apprentibus s’est transformé en Orientibus pour s’adapter aux transferts de compétences souhaités par l’Etat.
 

Ma Région agit pour la numérisation du service public

En 2017, la Région s’est lancée dans une transformation numérique solide avec un objectif central : celui d’offrir aux usagers un service public modernisé et dématérialisé, accessible partout. De nombreuses aides régionales ont ainsi été dématérialisées permettant un traitement des demandes de subventions entièrement en ligne, du dépôt de dossier jusqu’au paiement. Elle a aussi créé plusieurs applications mobile : pour faciliter l’usage, comme c’est le cas par exemple avec la récente appli e.pass jeunes, devenue 100 % digitale à la rentrée 2018 ; ou pour renforcer ses échanges avec les usagers et améliorer la qualité de service de transport, comme avec ContribuTER pour les trains TER ou Gig@lis pour évaluer sa connexion internet et sa couverture mobile.
Enfin, la Région s’est lancée dans l’Open data en partageant ses données numériques au plus grand nombre sur une plateforme dédiée et mutualisée avec le Conseil départemental de Loire-Atlantique, la Ville de Nantes et Nantes Métropole.
En savoir plus sur les enjeux de l'Open data en région