photo d'un personnel soignant avec texte : #COVID-19

Covid-19 : Santé et territoires

Au plus fort de la crise sanitaire, la Région a mobilisé 4 millions d’euros pour aider les soignants à faire face à la pénurie d’équipements. Après l’urgence, la relance : la Région a conçu un Plan pour renforcer l’accès aux soins et à la santé pour tous et soutenir les communes dans leurs projets d’investissement.

7,4 M€ pour renforcer et accélérer l’offre de soins et 50 M€ pour amplifier l’investissement public local

Dans son Plan de relance soumis au vote les 9 et 10 juillet 2020, la Région a proposé 7,4 millions d’euros supplémentaires pour la santé (télémédecine, équipements de pointe hospitaliers, augmentation du nombre de places de formations sanitaires et sociales) et 50 M€ supplémentaires pour accompagner les communes et les intercommunalités dans la relance de leurs projets à la suite de la crise sanitaire.

5 M€ supplémentaires pour le développement de la télémédecine, des équipements numériques hospitaliers et des maisons de santé

Les crédits supplémentaires régionaux du Plan de relance prévoient :

  • 1 million d’euros pour accélérer le déploiement de la télémédecine et des équipements numériques dans les établissements de santé prioritaires (EPHAD, maisons de santé pluridisciplinaires, etc.).
  • 1 million d’euros à travers un appel à projets pour soutenir les projets structurants d’équipements hospitaliers. Par ailleurs, la Région proposera un budget d’1 million d’euros pour accompagner le projet « Cyberknife » (appareil de radiothérapie destiné à traiter les tumeurs très difficiles d’accès) qui positionne le pôle de cancérologie du Mans parmi les plus performants en France.
  • 2 millions d’euros supplémentaires pour déployer de nouveaux projets de Maisons de santé pluridisciplinaires (25 MSP ont déjà vu le jour depuis 2016 en Pays de la Loire).
  • 1 million d’euros pour le Cyberknife au Mans, un appareil de radiothérapie robotisé pour traiter de nombreuses tumeurs d’accès difficile.

En savoir plus sur le soutien régional à l’investissement des maisons de santé pluri-professionnelles

A ces mesures s’ajoutent 2,4 millions d’euros pour renforcer l’offre de formations sanitaires et sociales régionales. 200 places supplémentaires pour la formation à la profession d’aide-soignant seront créées dès la rentrée et 40 nouvelles places pour des étudiants en soins infirmiers.

En savoir plus sur les formations du sanitaire et social

50 M€ aux communes et intercommunalités pour amplifier l’investissement public local dans tous les territoires

Afin de redynamiser l’investissement local, la Région a voté une aide exceptionnelle de 50 M€ pour accompagner les communes et intercommunalités dans la relance de leurs projets. Ce soutien à l’investissement public local est constitué du Fonds régional exceptionnel (valable de juin 2020 à juin 2021) « Pays de la Loire Relance investissement intercommunal » de 45 M€ pour les EPCI et les métropoles, et de « Pays de la Loire Relance investissement communal » doté de 2 M€ pour les petites communes ; ainsi que du Fonds régional « Pays de la Loire Reconquête des centres bourgs et des centres de villes moyennes » doté de 3 M€.

En savoir plus sur les Contrats de territoires Région et les Contrats de développement métropolitain

A voir aussi

240 places supplémentaires pour les formations d’aides-soignants et soins infirmiers

Face à la tension des compétences dans les métiers d’aides-soignants, la Région ouvrira, dès la rentrée 2020, 200 places supplémentaires pour la formation dans ce secteur.

Pour lutter contre la faible densité de professionnels infirmiers par habitants en Pays de la Loire, la Région se mobilise pour obtenir l’augmentation de la capacité en formation de 40 places par année en soins infirmiers.

Consulter le rapport complet du Plan de relance (mesures 84 à 88 puis 115 à 124)