photo de 3 jeunes lycées avec texte : covid-19

Plan de relance : soutenir les jeunes et leurs familles

En réponse à la crise sanitaire, la Région se mobilise pour les jeunes ligériens avec son Plan de relance régional (voté en juillet 2020) et ses mesures complémentaires. Elle soutient le budget des familles (prime de 100 € par lycéen boursier, doublement du Fonds social lycéen), agit contre le décrochage des lycéens comme des étudiants, et facilite l’accès à l’instruction et à la culture.

100 € pour les familles des lycéens boursiers 

Pour soutenir le pouvoir d’achat des familles des lycéens boursiers, la Région a voté une prime de 100 € pour compenser le surcoût alimentaire causé par l’interruption de la restauration scolaire pendant le confinement du printemps. En novembre 2020, plus de 6700 familles en ont bénéficié en Pays de la Loire. Les demandes peuvent être déposées jusqu’au 31 décembre 2020.
Déposer une demande

Plus de 200€ d’avantages pour le e.pass Culture sport 

Afin de favoriser l’accès des jeunes à la culture et au sport, la Région, avec son Plan de relance, a doublé les avantages du e.pass culture sport pour l’année 2020-2021, soit plus de 200 au total répartis en 6 e.coupons :

  • 14 € pour le e.coupon cinéma
  • 32 € pour le e.coupon livre (réaugmenté en octobre 2020)
  • 24 € pour le e.coupon patrimoine
  • 24 € pour le e.coupon événement sportif
  • 32 € pour le e.coupon spectacle
  • 32 € pour le e.coupon pratique artistique ou sportive
  • Et toujours une entrée gratuite à un festival partenaire

Afin de favoriser l’accès à la culture et au sport du plus grand nombre et en réponse au contexte de crise, la Région a ouvert les bénéfices du e.pass Culture sport aux 135 000 étudiants inscrits dans les établissements et les formations de l’enseignement supérieur des Pays de la Loire.

En savoir plus sur le e.pass Jeunes 

Doublement du fonds social pour les lycéens 

Le Fonds social lycéen s’adresse aux élèves des lycées, MFR des Pays de la Loire et à leur famille, directement impactés par la crise sanitaire et économique (sous conditions de ressources). L’aide peut intervenir pour alléger les dépenses d’hébergement, de restauration, de transports mais aussi plus récemment pour l’achat de masques et d’ordinateurs.
Le Plan de relance régional a doublé les dotations du Fonds social régional attribuées aux établissements gestionnaires de ce fond, en fonction des dossiers présentés par les élèves et leur famille. En 2020, le Fonds social lycéens est doté au total de 1,2 M€. 
En savoir plus sur le Fonds social lycéen 

Emploi des jeunes

En prévision de l’augmentation du chômage des jeunes liée à la crise sanitaire, la Région renforce son partenariat avec les 21 missions locales des Pays de la Loire. Elle mobilise ainsi 3,5 M€ en faveur des missions locales pour favoriser l’orientation et l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ligériens.
Par ailleurs, la Région a lancé le portail web choisirmonstage-paysdelaloire.fr  qui propose déjà plus de 1 300 offres de stage.

Continuité pédagogique et actions anti-décrochage auprès des lycéens 

Pour agir contre le décrochage scolaire et assurer la continuité des enseignements auprès des élèves dans un contexte de reprise d’épidémie et de protocoles sanitaires, la Région déploie plusieurs opérations :

  • prêt de 1000 ordinateurs portables aux lycéens décrocheurs non équipés pour leur permettre de travailler dans de bonnes conditions, y compris en distanciel, et réduire le risque de fracture numérique.
  • Equipements d’enseignement hybride : le Plan de relance régional mobilise 500 000 € pour équiper les lycées publics et privés permettant d’assurer la continuité pédagogique : caméra, micro, webcam…
  • Actions de soutien scolaire pour les lycéens : en partenariat avec le Rectorat, la Région soutient à hauteur de 200 000 € des actions de raccrochage et d’accompagnement scolaire menées par différentes structures venant en appui du corps professoral.
     
  • 3ème appel à projets « nouvelle chance pour jeunes décrocheurs » : la Région finance les projets sélectionnés. Sa dotation a été doublée dans le cadre du plan de relance régional : 227 400 € sont attribués au financement de 16 projets proposés par des établissements dans le cadre de cet appel à projets, 1 projet porté par le lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire, ainsi que des actions en lien avec l’Académie des cadets, le réseau Espérance Banlieue ou le service civique.
    Consulter l’appel à projets
  • e-lyco : l’ENT (Espace Numérique de Travail) e-lyco proposé par la Région, en partenariat avec le Rectorat et les 5 départements des Pays de la Loire, est plus que jamais utile et nécessaire pour conserver et enrichir le lien entre élèves et enseignants (notamment avec la mise à disposition de ressources pédagogiques), entre familles et établissements dans un contexte de restrictions sanitaires.
    Les capacités d’e-lyco ont été augmentées pour répondre à l’augmentation du nombre de connexions en période de confinement ou de cours à distance.
    www.e-lyco.fr

Maintien de la gratuité des manuels scolaires pour tous les lycéens en 2020-2021

Afin de réduire les inégalités d’accès à la formation et d’alléger la facture des frais de rentrée des familles, la Région a choisi de maintenir la gratuité des manuels scolaires pour tous les élèves des lycées publics et privés pour l’année 2020-2021. Elle y consacre 15,2 M€.
 En savoir plus sur la gratuité des manuels scolaires 
 

La Région se mobilise pour accompagner la continuité pédagogique au sein des établissements d’enseignement supérieur

La Région consacre plusieurs mesures de son Plan de relance pour aider les étudiants en difficulté.

Pour éviter le décrochage des étudiants, la Région mobilise plus de 1 140 000 € pour agir contre la fracture numérique, pour aider les plus fragiles et pour soutenir financièrement les établissements d’enseignement supérieur :

  • Elle soutient en fonctionnement les établissements d’enseignement supérieur ligériens mobilisés pour assurer les formations en mode hybride (distanciel/présentiel) et la mise en place d’un soutien psychologique auprès des étudiants les plus en difficulté via l’appui des structures universitaires de santé.
  • Elle finance les mesures prises par les Etablissements qui ont mis à disposition de leurs étudiants les plus fragiles des équipement nécessaires aux concours  en ligne (prêts d'ordinateurs portables, clés 4G) par exemple.
  • Par ailleurs la Région finance un appel à projets à destination des établissements d’enseignement supérieur en faveur d’actions innovantes pour lutter contre le risque de décrochage des étudiants. L’objectif : soutenir les établissements d’enseignement supérieur (UFR, IUT, écoles d’ingénieurs, de commerce, d’art…) dans la mise en place d’actions d’accompagnement des étudiants identifiés en risque de décrochage afin de réduire les risques de rupture de formation.

Pour la mobilité internationale : Face au deuxième confinement, la Région maintient à nouveau le versement exceptionnel des bourses Envoléo :

  • aux étudiants bénéficiaires contraints d’interrompre leurs études ou stages à l’étranger (sur envoi d'un justificatif de présence jusqu'à un mois après leur retour en France),
  • aux étudiants éligibles au dispositif, pour lesquels des frais de voyage ou de location sont non remboursables (sur production d'une attestation sur l'honneur jusqu'à 15 jours après la date de début de mobilité initialement prévue).

A voir aussi

L’Orientibus a repris la route

Quizz, mooc, rencontres avec des pros, ateliers pédagogiques innovants, … les outils de l’Orientibus sont nombreux pour découvrir un futur métier, la formation pour y parvenir selon mon profil (collégien, lycéen, étudiant, adulte…) et pour m’immerger dans un environnement-métier à 360° avec les casques de réalité virtuelle. Les 4 bus dédiés à l’Orientation sillonnent les routes des Pays de la Loire (un cinquième véhicule rejoindra la flotte début 2021) permettent de découvrir une cinquantaine de métiers parmi 15 filières dont le numérique, l’agriculture, l’industrie, l’aéronautique, la mode,...

Connaître le parcours de l’Orientibus ou le faire venir près de chez soi

Publication