1 000 € pour les étudiants infirmiers et aides-soignants en stage

La Région a pris la décision de verser une aide exceptionnelle de 1 000 € aux aides-soignants en stage et étudiants infirmiers mobilisés pendant la crise sanitaire du Covid-19. Pour Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, « c’est notre façon de leur dire : Merci ! »

Face à une crise sanitaire historique, des étudiants en soins infirmiers et des élèves aides-soignants sont appelés en renfort des soignants dans tous les établissements sanitaires et médicosociaux régionaux. Cet engagement, fondamental pour le système de santé français dans l’épidémie de Covid-19, est aujourd’hui salué par Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, Claude d’Harcourt, préfet de la région, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS). Conjointement, ils ont décidé de leur accorder une aide exceptionnelle de 1 000 €, financée par le Plan d’investissement dans les compétences (ministère du travail) et l’ARS.

3,75 M€ mobilisés par la Région
« Les étudiants-stagiaires de nos formations sanitaires font preuve d’un engagement remarquable et d’un courage exemplaire face à la crise que nous subissons », rappelle Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire. « Reconnaître et valoriser le mérite est pour moi essentiel. Cette aide exceptionnelle est notre façon de leur dire : Merci ! » Pour Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, « ce sont au total 3,75 M€ qui vont être versés par la Région des Pays de la Loire. 2 M€ proviennent du plan d’investissement dans les compétences financé par l'État et 1,75 M€ sont financés par l’ARS. »

« Ils honorent les valeurs de ces métiers »
L’implication des étudiants en soins infirmiers et des élèves aides-soignants a été exemplaire. « Nous leur devons reconnaissance et respect », répète Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. « Ils honorent les valeurs de ces métiers, celles du "prendre soin" de l’engagement et de la solidarité. L’État et la Région unissent ainsi leurs forces pour rémunérer de façon plus conséquente ces femmes et ces hommes en allouant à chacun d’entre eux cette aide de 1 000 € pour reconnaître leur engagement. »

EN PRATIQUE :
Cet accompagnement financier bénéficiera aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aides-soignants en formation, mobilisés dans le cadre du Covid-19 dans un service d’établissements hospitaliers ou d’EPHAD durant au moins 4 semaines, entre le 1er avril 2020 et le 30 mai 2020. Chaque institut vérifiera l’éligibilité à cette prime, en lien avec l’Agence régionale de santé et en informera personnellement chaque étudiant. Cette aide exceptionnelle de 1 000 € sera versée automatiquement, elle viendra compléter les indemnités de stage et bourses régionales financées par la Région.