Communiqué de presse – projet Interreg Region4Food

En tant que partenaire du projet européen sur le projet européen Regions 4Food, la Région des Pays de la Loire communique sur la redéfinition des contours du groupe régional « hub agrifood » et le Green Deal.

Le Hub Agrifood de la Région des Pays de la Loire est un réseau qui a été créé il y a quelques années dans le but de partager les actualités européennes et locales sur la thématique agricole et agroalimentaire dans leur ensemble. Ce groupe à géométrie variable est animé par la Direction Agriculture, Pêche et Agroalimentaire de la Région ainsi que le Bureau de Représentation des Pays de la Loire à Bruxelles. Il rassemble actuellement une centaine de membres.
En 2018, le Conseil Régional des Pays de la Loire s’est engagé sur deux projets européens tournés vers la digitalisation de la chaine de valeur alimentaire, Regions 4Food et SmartAgriHubs.

Dès lors, le hub agrifood a progressivement pris une couleur « AgTech », de nouveaux acteurs de la filière du digital ayant rejoint le groupe au fur et à mesure de l’avancement de ces deux projets.

Aujourd’hui, afin de retrouver l’esprit du Hub Agrifood tel que pensé à l’origine dans sa thématique mais aussi pour aller plus loin sur la question de la digitalisation du secteur agrifood, une réorganisation est amorcée.
En effet, l’une des actions du plan d’action rédigée par le Conseil Régional des Pays de la Loire dans le cadre de Regions 4Food envisage la création d’un groupe de travail dédié au numérique, sorte de sous-groupe du Hub agrifood. Alors que le sous-groupe « numérique » renforcera son positionnement avec des acteurs du secteur du digital, le Hub agrifood  devrait, lui, se renforcer en incluant des acteurs du secteurs de la chaine de valeur alimentaire travaillant sur des questions de bioéconomie notamment. 

Afin de marquer ce nouveau tournant dans la vie du hub, les animateurs de ce groupe ont profité de l’actualité européenne pour organiser une réunion d’information en partenariat avec la Direction des Politiques Européennes ainsi que la Direction Transition Energétique et Environnement de la Région sur le Green Deal le 12 octobre dernier.

A cette occasion, la stratégie Farm-To-Fork a été présentée en détail, ainsi que deux dispositifs d’accompagnement aux montages de projets ont été présentés : ACE2020, Le Réseau Entreprise Europe Network (EEN) et l’offre de service de Vegepolys et de Valorial qui soutiennent activement les porteurs de projets ayant une ambition européenne.

Pour rappel, Farm-To-Fork vise à créer un système alimentaire juste, neutre pour l’environnement, qui permette de réduire l’impact du changement climatique, rétablir la biodiversité, assurer la sécurité alimentaire ainsi que la santé pour tous et maintenir une alimentation abordable tout en générant un rendement économique plus équitable pour les producteurs.

Il y a donc incontestablement un intérêt à ce que les acteurs de la bioéconomie rejoignent le Hub Agrifood. Il y a aussi un intérêt à ce que les acteurs de l’AgTech puissent aussi pousser des innovations allant dans ce sens.  
Le redécoupage du Hub Agrifood devrait permettre à chaque acteur de se retrouver selon son domaine et ses intérêts. Cela pourrait également amener de nouveaux partenariats, conclus entre des acteurs qui ne se connaissaient pas nécessairement auparavant.