La cité universitaire Couffon-Pavot fait peau neuve

Située à proximité du centre historique de la ville d’Angers, la cité universitaire Couffon-Pavot vient d’être entièrement rénovée par la Région des Pays de la Loire, dans le but d’améliorer le confort des étudiants et de moderniser leurs logements. Une réhabilitation menée sous le signe de la transition écologique.

« En soutenant la réhabilitation de la cité universitaire Couffon-Pavot, à Angers, la Région agit en faveur du logement des jeunes, pour leur assurer les meilleures conditions de vie et d’apprentissage. Ce projet illustre parfaitement notre action en matière de rénovation énergétique des bâtiments tertiaires. »
Le 22 janvier dernier, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, était accompagnée de Corinne Vadé, directrice générale du CROUS de Nantes Pays de la Loire, et de William Marois, Recteur de la région académique Pays de la Loire, pour inaugurer 274 logements entièrement rénovés, qui répondent désormais aux besoins des étudiants.

Modernisation et efficacité thermique

Construite en 1957 non loin du château, la cité universitaire Couffon-Pavot a été entièrement rénovée : modernisation des lieux de vie et de restauration des étudiants, amélioration de l’efficacité thermique des bâtiments... Au total, la Région aura participé au financement des travaux à hauteur de 5 M€, illustrant de cette manière le partenariat engagé depuis une quinzaine d’années entre la Région, le CNOUS et le CROUS des Pays de la Loire, en faveur du logement des jeunes, et notamment afin d’améliorer les conditions d’hébergement des étudiants les plus modestes.
 

Partenariat engagé pour le logement des jeunes

Le partenariat a donné lieu à une convention 2015-2020, dans laquelle la Région s’engage à apporter un soutien financier consacré principalement aux opérations relatives à l’hébergement des étudiants à hauteur de 14,88 M€, ainsi qu’à l’accompagnement des opérations de la restauration universitaire (2,85 M€). Ainsi, 100 % du parc de logements universitaires des Pays de la Loire sera réhabilité au terme de cette convention, avec la volonté partagée d’assurer un meilleur confort aux étudiants et de répondre à l’évolution des besoins. Cette opération s’inscrit dans la feuille de route régionale en faveur de la transition énergétique.