La Région vote de nouvelles aides concrètes pour accompagner la relance

Emploi, formation, économie, santé, transport, culture, solidarité, la Région se mobilise sur tous les fronts pour avancer et faire face à la crise sanitaire et économique. Le 25 septembre, en commission permanente, les élus régionaux ont voté des aides concrètes.

Les 145 mesures du plan de relance adoptées en plénière par la Région des Pays de la Loire début juillet ont déjà commencé, pour certaines, à être mises en œuvre. « L’emploi et la lutte contre le chômage sont au cœur de la relance » rappelle Christelle Morançais, Présidente de la Région. « Et les jeunes sont une priorité pour nous ». Ainsi lors de la commission permanente du 25 septembre, la Région a voté une enveloppe supplémentaire de 200 000 euros aux 20 Missions locales œuvrant pour l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes, portant l’aide régionale à 3,5 millions d’euros pour 2020. Les Missions locales des Pays de la Loire accompagnent, au plus près et de manière personnalisée, les jeunes dans leur recherche de formation et d’emploi. La Région renforce également son soutien aux Écoles de production pour lutter contre le décrochage scolaire. Une enveloppe de plus de 870 000 euros aux 7 Écoles de production de la région a été engagée pour permettre de poursuivre l’accueil en formation des jeunes et de consolider le développement du réseau de ces écoles.

Soutenir l’emploi et les entreprises face à la crise

Face à la crise sanitaire et économique, la Région actionne tous les leviers pour soutenir l’emploi et les entreprises. Les fonds régionaux destinés à soutenir les actions collaboratives et innovantes pour faire se rencontrer les talents et les entreprises qui recrutent viennent ainsi d’être doublés. 900 000 euros supplémentaires aux 18 territoires de solutions seront ainsi versés. Exemple concret : Le territoire de solutions Vendée Ouest organise une conférence « Au cœur de la crise : rebondir et penser au coup d’après ! » avec l’objectif in fine de contribuer à l’effort de relance du territoire. Une aide régionale de 2 190 euros lui a été attribuée.

Le coup d’après, la Région l’anticipe avec les entreprises à travers le Plan de relance. La crise liée à l’épidémie de Covid-19 a notamment démontré la nécessité d’accentuer la transformation numérique des entreprises par exemple pour le télétravail : 400 000 euros pour accélérer la transformation numérique des entreprises, principalement situées en zones rurales, ont été provisionnés. Les entreprises peuvent déposer leur demande sur le site de la Région  jusqu’au 15 novembre. Près de 1 500 d’entre elles pourront bénéficier de cette mesure.

Les commerces de proximité ont été plébiscités pendant le confinement. Aujourd’hui, il s’agit pour eux de fidéliser les consommateurs. La Région a voté une aide de 300 000 euros pour soutenir l’attractivité des commerces des centres-villes. Grâce à un appel à projets régional, les unions artisanales et commerçantes pourront proposer des actions et des services innovants visant à attirer la clientèle. Elles peuvent déposer leur demande sur le site de la Région jusqu’au 23 novembre.

Accélérer l’accès à la santé partout et pour tous

« La crise sanitaire a révélé l’incroyable abnégation de nos soignants, mais elle a aussi montré les failles d’un système à bout de souffle », explique Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire. « Même si la Région n’a pas de compétence propre en matière de santé, j’ai décidé d’en faire un axe fort de notre action et d’accompagner la modernisation de notre offre de soins avec le plan de relance régional ». Un Fonds régional de soutien à la télémédecine et aux équipements numériques doté de 1 million d’euros a été créé. Il est destiné aux Ephad, Maisons de santé pluridisciplinaires et autres établissements de santé prioritaires. Dans le même temps, la Région a décidé de soutenir les initiatives pour lutter contre les déserts médicaux : 95 856 euros seront versés à l’Université d’Angers pour son plan « Territoires universitaires de santé ». Ce plan vise à dispenser l’enseignement en médecine et recherche, hors les murs de la Faculté et du CHU d’Angers, en proximité des territoires les plus fragiles. Et pour répondre au besoin d’infirmiers, la Région a voté le déploiement de 40 places supplémentaires de formation au métier d’infirmier en Pays de la Loire dès cette rentrée.

Accélérer la transition écologique

Toujours dans le cadre du plan de relance adopté en juillet, la Région des Pays de la Loire s’est engagée à faciliter la mobilité quotidienne des Ligériens tout en accélérant la transition écologique. La Région a ainsi voté 1,8 million d’euros pour améliorer l’aménagement des espaces publics en faveur des vélos. Concrètement, cette enveloppe permettra de financer la création de rabattements cyclables et de stationnements sécurisés pour les deux roues autour des gares et des points d’arrêt routiers du réseau Aléop.

Soutenir le pouvoir d’achat des familles

La Région a acté le doublement du Fonds social lycéen. Géré par les établissements publics et privés sous contrat d’association, ce fonds permet de venir en aide aux familles en difficulté pour alléger les frais liés à la restauration, l’hébergement, le transport ou encore la scolarité. L’assemblée régionale a ainsi voté une enveloppe de 606 811 euros pour soutenir le pouvoir d’achat de ces familles. Le Fonds social lycéen permet aussi aux familles d’acheter des masques, en complément de la dotation régionale de masques faite aux lycéens lors de la rentrée.

En savoir plus sur les mesures du Plan de Relance