Aller au contenu principal

Dossier thématique

2022 : 7 engagements, 20 mesures

Année après année, la Région des Pays de la Loire développe son action en faveur de l’inclusion, dans ses domaines de compétence et au plus proche des besoins des usagers. L’objectif reste la recherche de l’exemplarité sur les compétences régionales, tout en soutenant les innovations qui servent aux personnes handicapées et, in fine, à tous les ligériens.

En octobre 2022, la Région des pays de la Loire s’engage à travers un "engament handicap" décliné en sept enjeux majeurs.

1. JEUNESSE : tendre des passerelles

La Région est déjà engagée pour l’inclusion en finançant des actions et du matériel spécifique dans les lycées, en soutenant le secteur associatif acteur de l’inclusion et bien entendu en améliorant jour après jour l’accessibilité physique des lycées. Avec la volonté d’améliorer significativement l’inclusion dans les lycées ligériens, la Région expérimentera au moins un dispositif d’inclusion au lycée dans chacun des cinq départements du territoire, à l’horizon 2028. Cela passera par des travaux d’adaptation et le financement d’équipements spécifiques dans lycées existants, mais aussi par une réflexion très en amont sur la conception des futurs lycées. 

Par ailleurs, la Région des Pays de la Loire a obtenu le label "terre de jeux Paris 2024" : dans cette dynamique la Région organisera une tournée des parasportifs de haut niveau dans les lycées mais aussi dans les établissements médicoéducatifs de la Région, pour offrir aux jeunes ligériens un parcours inédit de sensibilisation aux défis du handicap et au dépassement de soi à travers une expérience de pratique du sport mixte avec des athlètes paralympiques.

La Région compte près de 1 700 élèves des lycées généraux, technologiques et professionnels en situation de handicap. Plus de 70 % d’entre eux sont dans les filières professionnelles. Et il y a 66 % d’élèves handicapés de moins au lycée qu’au collège, signe que beaucoup quittent le milieu scolaire à la fin du collège. 4 844 élèves sont quant à eux scolarisés en établissements spécialisés (tous niveaux confondus) 

2. EMPLOI : lever les freins 

La Région, en partenariat avec l’Agefiph, est engagée dans une démarche d’accueil des apprenants en situation de handicap en milieu ordinaire de formation, faisant l’objet d’un nouvel accord-cadre 2022-2027 autour de six axes :

  •  Renforcer l’accès des personnes en situation de handicap aux dispositifs de formation continue de droit commun, comme l’un des éléments de parcours.
  • Animer et accompagner les professionnels du champ de l’orientation et de la formation professionnelle.
  • Sécuriser les parcours de formation des personnes en situation de handicap.
  • Mieux orienter et élargir les choix professionnels : un préalable indispensable à l’accès à l’emploi.
  • Développer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap.
  • Intégrer pleinement cet accord-cadre dans la gouvernance régionale et le pilotage emploi / formation.

Pour lever les freins à l’emploi, la Région s’engage notamment à promouvoir les orientations suivantes, dans les événements en faveur de l’emploi qu’elle organise :

  • Casser les représentations en mettant en lumière des travailleurs bien formés avec des moyens de compensation en formation et sur le poste de travail ; 
  • Mettre en visibilité les possibilités de compensation du handicap ; 
  • Sensibiliser les entreprises à la nécessité de montrer l’évolution des conditions de travail et des métiers, particulièrement dans les secteurs ayant des métiers à forte pénibilité.

Par ailleurs, pour inciter financièrement les employeurs à recruter des personnes en situation de handicap, la Région doublera l’aide apportée dans le cadre du dispositif Parcours emploi tutorat.

En France, 24% de la population active (entre 15 et 64 ans) est en situation de handicap ; 50% des actifs seront touchés par une situation de handicap au cours de leur vie.  Le taux de chômage des personnes en situation de handicap est le double de celui de la population dans son ensemble. En Pays de la Loire, 26 568 demandeurs d’emploi en situation de handicap fin 2021.

3. MOBILITÉ : viser l’accessibilité universelle 

Pour faciliter significativement la vie des familles ligériennes, la Région met en œuvre la gratuité du transport pour les accompagnateurs de personnes en situation de handicap : une entrée en vigueur sur le réseau routier en septembre 2022 et est envisagée sur le réseau ferroviaire en 2023.

La Région permettra aux élèves scolarisés dans un institut médicoéducatif desservi par le réseau de transport Aléop existant, d’accéder aux transports scolaires. Cette nouvelle mesure, prévue pour septembre 2023, sera mise en œuvre dans un format d’expérimentation, sur une année scolaire.

4. CULTURE : une offre culturelle plus accessible

Pour renforcer le soutien aux acteurs de la culture qui veulent s’engager pour l’inclusion, la Région a créé un dispositif dédié : ECRIN, Etablissements Culturel Régionaux INclusifs. Ce dispositif spécifique inclue :

  • L’acquisition de matériel favorisant l’accessibilité de leur offre culturelle aux personnes en situation de handicap ; 
  • De la formation ; 
  • Un engagement à devenir soi-même "ambassadeur de l’inclusion" pour d’autres acteurs culturels dans le cadre d’un réseau départemental, en mutualisant son matériel ou des bénévoles, des bonnes pratiques, etc.
  • Le développement de solutions innovantes favorisant l’accès pour tous en partenariat avec des établissements d’enseignement supérieur des structures médicosociales ou des associations visant l’inclusion. 

Par ailleurs, pour continuer à tendre des passerelles entre le milieu ordinaire et les établissements spécialisés, la Région élargira les tournées Culture pour tous, habituellement proposées dans des EPHAD, à des établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

5. TOURISME : agir pour l’inclusion 

Pour un tourisme handi-accueillant et un territoire toujours plus inclusif, la Région soutiendra au moins 100 projets d’acquisition d’équipements adaptés dans 100 entreprises touristiques du territoire. 

Penser et concevoir l’accès à son établissement pour l’accueil des personnes en situation de handicap est bénéfique pour tous les clients mais peut représenter un investissement difficile pour certains acteurs du tourisme. La Région lancera donc un nouvel appel à projets dédié à l’acquisition de petits matériels adaptés par des structures touristiques qui montrent leur engagement dans des projets concrets valorisant l’inclusion des personnes handicapées, au-delà des normes.

Ce nouvel Appel à projets aura pour objectifs de :

  • Susciter l’émergence de projets inclusifs, basés à la fois sur un programme d’accueil et de communication à destination de ces publics, 
  • Soutenir les entreprises touristiques et de loisirs sur leurs investissements relatifs à des acquisitions de matériels adaptés à tous les publics. 
  • Accompagner nos entreprises vers des investissements leur permettant d’augmenter leurs flux de visiteurs et leurs volumes d’affaires. 

 

6. TERRITOIRES : mobiliser pour l’inclusion au quotidien 

Pour inciter les collectivités du territoire à développer des projets favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap, la Région s’engage dans deux directions : 

  • inscrire les enjeux du handicap dans tous ses pactes conclus avec les territoires. Ainsi, lorsqu’elles présenteront un projet à la Région, les collectivités locales concernées (EPCI, communes) devront mentionner quelles sont leurs obligations légales en matière de handicap dans le cadre du projet, mais également comment elles s’y soumettent et quelle preuve elles en apporteront. 
  • expérimenter un label "Acteur ligérien inclusif" permettant de valoriser les acteurs du territoire qui s’engagent spécialement pour l’inclusion, de leur donner de la visibilité, de faire connaître les bonnes idées, les bonnes pratiques, les innovations soutenues à cette occasion par exemple.

7. EXEMPLARITÉ : le Conseil régional s’engage pour lui-même 

Les travaux d’envergure entrepris en 2022 pour rendre accessible l’hémicycle de l’Hôtel de Région, au-delà leur nécessité absolue, représentent de manière symbolique l’engagement fort de la Région sur cette nouvelle mandature.
L’intervention et la valorisation d’un ESAT en restauration à chaque session de notre Conseil régional en 2022 en est une autre illustration, tout comme l’accessibilité du nouveau magazine de la Région, intégralement disponible en audiodescription.
Par ailleurs, la Région élabore actuellement son schéma pluriannuel d’accessibilité numérique afin de développer une véritable culture de l’accessibilité numérique en interne à tous les stades des projets. 
La Région rendra également possible l’accès à distance à ses événements majeurs, notamment grâce à l’audiodescription et au développement des sous-titrages de ses vidéos (texte et langue des signes).

 

Voir l’ensemble des 20 mesures de l’engagement handicap de la Région