Christelle Morançais : « agir pour nos petits commerces, maintenant ! »

Fleuristes, libraires, commerces de proximité, producteurs… La présidente de la Région des Pays de la Loire, Christelle Morançais, se mobilise pour aider rapidement et concrètement les commerçants. 200 000€ viennent d’être versés à près de 60 libraires indépendants.

De la parole aux actes. Afin de permettre aux petits acteurs économiques d’affronter la crise, la Région des Pays de la Loire continue de déployer des mesures exceptionnelles pour encourager les achats en proximité, valoriser les initiatives locales et aider les commerces à faire face. La présidente de la Région a récemment envoyé un courrier au Premier ministre pour demander une adaptation locale des règles sanitaires afin de rouvrir les commerces : « Mon objectif, c’est de sauver les commerces de proximité, ils sont l'âme et le poumon de nos territoires qui sont en danger de mort ». Christelle Morançais a expliqué sa démarche auprès des cinq associations de commerçants ligériennes, par le biais de conférences à distance, pour « les écouter, évaluer la situation, et monter à quel point la Région est pleinement mobilisée pour les accompagner. »

Se rendre compte de la situation dramatique

En défendant les dossiers au plus haut niveau de l’État, la présidente de Région multiplie les actions locales, sur le terrain, sans perdre de temps : « C’est une véritable course contre la montre qui est engagée car les fêtes de fin d’année qui se préparent sont une période cruciale, vitale, pour la réalisation de leur chiffre d’affaire annuel. Il en va de la survie de milliers de commerces. » Un exemple pour comprendre la situation : chaque jour, ce sont des centaines de milliers de fleurs qui sont détruites car les horticulteurs ne peuvent plus vendre leur production dans l’ensemble des circuits de distribution. « Il faut se rendre compte de la situation dramatique que vivent ces professionnels. » Forte de cette conviction, Christelle Morançais s’est dite « prête à accueillir le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie pour visiter ensemble une exploitation horticole et échanger sur cette activité fragile, avec ces hommes et ces femmes qui font vivre et rayonner nos territoires. »

Soutien de toute la filière du livre

Autre exemple d’une économie fragilisée : le secteur du livre souffre, il subit en effet de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire pendant ce deuxième confinement. Le 6 novembre dernier, Christelle Morançais était en visioconférence avec des libraires et les acteurs du livre du territoire : « Pour témoigner de mon soutien à toute la filière, des libraires aux éditeurs, sans oublier les auteurs. Face à des décisions pas toujours comprises où lisibles, il faut maintenant trouver des solutions ! » Une partie des solutions figurent au sein du Plan de relance régional : création d’un fonds de soutien aux libraires et éditeurs des Pays de la Loire, en partenariat avec le Centre national du livre et la Direction régionale des affaires culturelles, abondé à hauteur de 300 000 €. Ce fonds de soutien est par ailleurs renforcé par la mobilisation de 11 000 € d’aides en faveur de l’Association des librairies indépendantes en Pays de la Loire, notamment pour permettre à l’ensemble des libraires indépendants d’adhérer gratuitement à la plateforme de click & collect.

Enfin, autres gestes forts : la Région a choisi de doubler le montant du "coupon livre" du e.pass jeunes, à dépenser chez un libraire. Cela représente un pouvoir d’achat de 32 euros à dépenser chez un libraire et concerne potentiellement près de 300 000 lycéens et étudiants. La Région a par ailleurs maintenu son soutien à Mobilis : le pôle régional des acteurs du livre et de la lecture des Pays de la Loire conserve ainsi ses subventions en 2020, même si les manifestations et salons littéraires sont annulés.

Liens utiles