Deux nouveaux projets Erasmus+ approuvés grâce au dispositif Ace2020

Parce que le montage de projets européens est parfois difficile, la Région a lancé un dispositif expérimental, baptisé ACE 2020 (Appui au Conseil Européen). Ce dispositif propose d’aider les acteurs ligériens à franchir le cap des financements européens.

Le dispositif ACE 2020 qui fête ses 2,5 ans n’en finit pas de porter ses fruits. 
En effet, il permet aux acteurs ligériens de monter en compétences sur le montage de projets européens et de s’appuyer sur l’expertise de professionnels qui fournissent des conseils méthodologiques pointus. Ce sont 22 projets qui ont été accompagnés par des consultants depuis le début de ce dispositif. 
Avec un taux de réussite de 45 % (soit 10 projets approuvés, sans compter les 4 projets en attente de réponse !), ACE 2020 est de plus en plus plébiscité par les Ligériens. 

Preuve en est, les résultats de l’agence Erasmus+ sont tombés la semaine dernière. Cela s’est traduit par une bonne nouvelle pour la Fédération des MFR des Pays de la Loire et pour le CFA Sport et animation (entre autres).
Au vu de la qualité des projets et des nombreux candidats, l’agence Erasmus+ a choisi d’approuver les projets en réduisant leur budget pour permettre à plus de projets de réaliser leurs activités.

Le projet VERDICT 

La commission Europe de la Fédération régionale, des MFR Pays de la Loire constituée d’administrateurs et cadres de MFR, a vocation à développer des partenariats pour détecter le meilleur de ce qui se fait afin de formuler et diffuser des réflexions stratégiques. C’est dans ce cadre qu’elle a développé le projet VERDICT (Vocational Education: Routes to Digitalisation and ICT).
Ce projet a pour objectif de sensibiliser et former les administrateurs et cadres de MFR à l’impact du numérique sur les politiques d’établissement, et ce notamment autour de 4 axes stratégiques :

  1. Initier le jeune alternant aux opportunités de personnalisation de sa formation initiale mais aussi de pilotage de son parcours de formation tout au long de la vie en mobilisant des ressources numériques à sa disposition,
  2. Renouveler la pratique pédagogique des équipes avec de nouveaux modes (supports) et méthodes d’apprentissage, développer les connaissance et compétences digitales des jeunes ainsi que leur sens critique.
  3. Développer une offre de formation accessible à distance.
  4. Promouvoir le numérique dans le modèle des MFR (relations avec ses parties prenantes – jeunes, enseignants, parents, tuteurs, entreprises, bénévoles associatifs).

Ce projet prend la forme d’une mobilité d’une semaine en Estonie (janvier 2021) de 12 administrateurs et cadres de MFR. Ils seront accueillis et formé par Rakvere Ametikool, le plus grand établissement d'enseignement professionnel du comté de West-Viru en Estonie (102 personnels, dont 65 enseignants, 700 jeunes en formation initiale professionnelle et 700 adultes en formation continue)
 

Le dispositif ACE 2020 m’avait été présenté par les services du Conseil Régional en compagnie de deux membres de la commission Europe. 
Quand je me suis lancé dans l’aventure d’un projet européen Erasmus+, il m’a semblé nécessaire d’être accompagné. L’offre de la Région nous a permis de faire appel à un expert européen et de bénéficier de ses compétences et de son expérience, cela a vraiment été un plus. J’ai beaucoup appris de cette expérience et nos efforts ont été récompensés ! J’ai hâte de démarrer notre projet Erasmus+. 
 

Yannick Barthélémy, chargé de mission à la Fédération régionale des MFR

Développement de l’apprentissage, CFA Sport et animation

Le projet Erasmus+ soumis par le CFA s’adresse aussi bien aux apprentis qu’il accueille qu’à ses formateurs.  Le renforcement des compétences avec en toile de fond l’Europe comme champ d’expérimentation professionnelle en est le cœur. Il s’agit de favoriser l’autonomie et d’ouvrir à de nouvelles pratiques professionnelles pour former à un métier et à la citoyenneté européenne.

Les activités du projet se traduiront par :

  • la formation du personnel du CFA avec une mobilité courte sur 5 jours afin de déconstruire des représentations, de comprendre ce qui se joue chez les apprenants qui vivent une mobilité
  • la mobilité des apprenants pendant 14 jours en Allemagne, Belgique, Finlande, Italie ou Portugal sur 2020-2022.

Quand j’ai pris contact avec la Région, j’étais à 6 semaines du dépôt du projet, ce qui fut très court. Ma demande ACE 2020 est passée tout juste avant la fin du délai et le travail avec la consultante a été intense. Elle nous a prodigué de nombreux conseils très précieux. Nous avons réussi à déposer le dossier et je suis ravie du résultat. Merci à la Région et la consultante de nous avoir permis de monter ce projet qui va faire la différence pour le CFA Sport et animation ! 

Camille FOUGERE, chargée de mission au CFA Sport et animation

Si vous aussi, vous souhaitez déposer un projet européen, vous pouvez demander de l’aide ACE 2020.
Pour plus d’infos, rendez-vous ICI.