La Région encourage les motorisations plus écologiques

La Région des Pays de la Loire expérimente de nouvelles motorisations pour les transports en commun du territoire. Elle a cofinancé deux minibus électriques du réseau urbain de Châteaubriant (44). Et vient d’investir dans un autocar au gaz naturel sur la ligne Nantes / Saint-Philibert-de-Grand-Lieu.

La transition énergétique s'accélère en Pays de la Loire. La Région encourage les initiatives en ce sens. Et expérimente de nouvelles motorisations pour son propre parc d’autocars. Elle vient ainsi d’investir dans un nouvel autocar roulant au gaz naturel de 59 places pour effectuer la ligne interurbaine Nantes / Saint-Philibert-de-Grand-Lieu. 
Déjà en 2018, elle avait financé un autocar 100 % gaz naturel circulant sur le réseau de transport interurbain de la Sarthe.
Un autocar 100 % électrique est depuis septembre dernier en expérimentation par différents transporteurs sur des lignes interurbaines de Loire-Atlantique.  Après la ligne T5 Redon / Saint-Nazaire, l’autocar est actuellement en service sur la ligne T17 Saint-Nazaire / Saint-Brévin-les-Pins.
La Région vient par ailleurs de cofinancer, avec la communauté de communes de Châteaubriant et l’Europe, l’acquisition de deux minibus électriques qui parcourent depuis le 2 septembre dernier cinq lignes urbaines. 
Autant d’actions qui illustrent la mise en œuvre des engagements pris par la Région des Pays de la Loire dans sa feuille de route sur la transition énergétique adoptée fin 2016 et, en particulier, le développement de nouvelles solutions de mobilité durable.