La Région investit pour la mobilité en Sarthe

La Région investit plus de 3 millions d’euros pour l’aménagement et la sécurisation de l’axe ferroviaire Le Mans - Alençon. Dans ce même département, elle participe au renforcement du réseau routier d’intérêt régional, en particulier l’axe routier Le Mans – Saint-Calais.

Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, s’est rendue récemment sur le chantier mené en gare de Neuville-sur-Sarthe, en présence du préfet de la Sarthe, du préfet de région, de représentants du groupe SNCF, et d’élus locaux. Sur la ligne Le Mans – Alençon, SNCF a lancé des travaux d’urgence qui s’achèveront au mois de décembre. Ces travaux significatifs ont pour objectif de remplacer certaines voies et, à moyen terme, de permettre aux trains de retrouver une vitesse de 140 km/h sur toute la ligne, contre 70 km/h aujourd’hui et pour faire gagner du temps aux usagers. C’est un chantier pour lequel la Région s’était engagée à avancer les 3,8M€ de la part de l’État dans le cadre du contrat d’avenir des Pays de la Loire.

Sécuriser l’axe routier Le Mans – Saint-Calais

Avec une politique volontariste de renforcement du réseau routier d’intérêt régional, la Région des Pays de la Loire entend faciliter et sécuriser les déplacements des Ligériens, et créer les conditions du développement des entreprises et de l’attractivité de tous ses territoires. La Région a ainsi voté une enveloppe de 3,321 millions d’euros en faveur de l’aménagement de l’axe routier Le Mans – Saint-Calais, soit 50 % du coût total de l’opération. Le projet permettra d’adapter cette route aux enjeux actuels de mobilité, de sécurité et d’accessibilité du territoire.

A savoir :

Particulièrement accidentogène, l’axe RD 357 va bénéficier de l’aménagement de trois zones de dépassement et d’un carrefour giratoire : 

  • un créneau à 3 voies de 900m permettant les dépassements dans le sens Saint-Calais – Le Mans sur la commune de Montaillé, accompagné de la suppression d’un carrefour en croix et de la création d’un giratoire avec 750m de voie de rétablissement, 
  • un créneau à 2 x 2 voies de 2,25km permettant les dépassements dans les deux sens de circulation à 110km/h sur les communes de Coudrecieux et d’Ecorpain, accompagné de la création de 1,6km de voies de rétablissement, 
  • un créneau à 3 voies de 1,2km permettant les dépassements dans le sens Le Mans – Saint-Calais sur la commune d’Ardenay-sur-Mérize, accompagné de la création de 750m de voie de rétablissement.