Réflexion des jeunes sur l'avenir des programmes INTERREG

La Commission européenne présente une série de recommandations rédigées par des jeunes pour les 30 ans d'INTERREG.

Alors que le programme INTERREG fête ses 30 ans d’existence, la Commission européenne a publié, jeudi 15 octobre, un manifeste rédigé par des jeunes.
Il leur a été demandé de proposer des recommandations en vue d’améliorer la coopération territoriale européenne à un moment crucial des négociations budgétaires.
 

Il est ressorti de cette concertation une dizaine de recommandations.

Ainsi, les jeunes souhaitent qu’Interreg soit davantage fléché sur les enjeux auxquels ils ont à faire face comme l’acquisition de compétences pour trouver un (premier) emploi. 

D’autres recommandations telles que la simplification des règles et l’utilisation plus systématique des outils numériques en ce qui concerne la communication ont été abordées.

Par ailleurs, le manifeste prône des Interreg davantage orientés vers la lutte contre le changement climatique et une plus grande participation des citoyens au processus décisionnel et à la mise en œuvre des programmes.

Voici quelques exemples proposés par ce groupe de jeunes :

  • la création de plateformes numériques, avec un calendrier clair ;
  • la facilitation de la participation des organisations de la société civile et des jeunes ;
  • la planification de réunions thématiques régulières (par exemple, deux par année) sur les questions Interreg avec les jeunes ;
  • la participation des jeunes aux réunions des groupes et réseaux européens concernés, tels que les réunions annuelles Interreg, le réseau des responsables de la communicationInterreg.

Les négociations interinstitutionnelles sur Interreg commenceront une fois les négociations sur React-EU terminées.