Une haute saison courte, soutenue sur le littoral et en demi-teinte pour le tourisme urbain et rural

« Les tendances sont plutôt positives » constate Christelle Morançais, la présidente de la Région des Pays de la Loire. « Il faut espérer une bonne arrière-saison. Nous devons garder confiance, continuer de circuler et de découvrir notre belle région ». Le 26 août 2020, à l’Hôtel de Région, à l’occasion du bilan touristique estivale en Pays de la Loire, les professionnels du tourisme et les élus régionaux ont partagé un message de confiance en l’avenir dans cette période difficile pour le secteur.

La crise sanitaire du Covid-19 a mis en branle le secteur touristique qui représente un enjeu important pour les Pays de la Loire avec 65 000 emplois en pleine saison et 6,9 milliards d’euros de retombées économiques. « Il faut remercier les professionnels du tourisme, les premiers confinés » souligne Franck Louvrier, vice-président de la Région en charge du tourisme. « Ils ont fait preuve d’une très grande agilité ». Très vite en effet, ils ont dû mettre en œuvre le protocole sanitaire pour garantir aux touristes de vivre des vacances en toute sécurité. Il a fallu également gérer les annulations, les réservations de dernière minute, adapter l’offre… Malgré un bilan global mitigé, les résultats sont positifs. « La saison est sauvée » estime Nicolas Charrier, président de la Fédération régionale de l’Hôtellerie de plein air des Pays de la Loire. « Les ¾ des campings enregistrent des nuitées en baisse, mais la fréquentation a été correcte ».

Un bilan mitigé dans un contexte inédit

En juin 2020, un désastre était attendu par les professionnels du tourisme. Finalement, malgré un recul global pour la moitié des professionnels interrogés, la fréquentation en juillet et août est restée stable voire supérieure pour l’autre moitié par rapport à l’été 2019. « Nous avons constaté une baisse de 70% de clientèle étrangère » précise Régine Wiest, vice-présidente de la Fédération régionale des offices de tourisme et syndicats d’initiative. « La clientèle des Pays de la Loire arrive en tête, grâce notamment à la campagne touristique de la Région ». Le littoral tire son épingle du jeu. 60% des professionnels du littoral interrogés déclarent avoir eu une activité identique ou meilleure que celle de la haute saison 2019. Ce n'est pas le cas du tourisme urbain et rural qui enregistre une baisse.
 

La parole aux professionnels du tourisme

portrait de Nicolas Charrier

« Les professionnels ont enregistré beaucoup d'annulations de campeurs pour des séjours de longue durée prévus sur 2 à 3 semaines, surtout en juillet. Les clients ont réservé encore plus cette année de courts séjours, en toute dernière minute ». 
 

Nicolas Charrier

Président de la Fédération régionale de l'Hôtellerie de plein-air.

Portrait de Véronique Croué

« Malgré un taux de réservation plutôt bon, les structures accueillant des familles accusent une baisse de fréquentation significative du fait de la réduction des capacités d'accueil. Concernant le secteur "colos", la demande des familles en dernière minute a été forte, et n'a pas pu être entièrement satisfaite du fait des annulations massives dès le printemps ».
 

Véronique Croué

Présidente régionale de l'Union nationale des associations de tourisme et de plein air.

Julien Goudeau portrait

« Dans ce contexte inédit, l’engouement du public pour le tourisme de découverte économique ne s’est pas démenti cet été en Pays de la Loire. L’affluence des visiteurs a été progressive : de très timide fin mai, elle est devenue plus soutenue les week-ends avec une jolie fréquentation en juin. Puis la fréquentation s’est accélérée en juillet pour se maintenir à un niveau élevé en août ».
 

Julien Goudeau

Président de l'association Visitez nos entreprises en Pays de la Loire.

Antoine Priouzeau portrait

« Pour les Gîtes de France des Pays de la Loire, le mois de juillet a été correct et le mois d’août très bon, avec une fréquentation supérieure à 2019. Nous avons principalement accueilli une clientèle de proximité qui nous a dit : que la région est belle ! Que les produits sont bons ! »

Antoine Priouzeau

Vice-président des Gîtes de France (fédération régionale)

Catherine Quérart portrait

« Une saison atypique et intense. Une clientèle française présente et sensible au respect du protocole sanitaire. En moyenne des résultats au rendez-vous, boostés par une météo clémente. La période estivale a été propice à notre secteur d’activité sur la côte mais aussi en ruralité par une clientèle en quête d’authenticité ».
 

Catherine Quérard

Présidente du Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration du Grand Ouest.

François Taillandier portrait

« Une saison touristique 2020 : un rythme soutenu sur une courte durée ! L'édition 2020 en Pays de Loire peut être qualifiée de demi-saison dynamique. Les réservations ont commencé à être enregistrées début juin et l'afflux des touristes a été ressenti la semaine précédant le 14 juillet. Les Français sont restés sur le territoire national et ont consommé localement ».

François Taillandier

Président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie Pays de la Loire (UMIH).
 

Régine Wiest portrait

« Un nouveau souffle reprend pour le réseau des Offices de Tourisme. L’après-confinement aura permis à nos territoires de retrouver les habitués mais aussi et surtout une nouvelle clientèle, qui contrainte par le virus, a choisi une destination près de chez elle. Les fortes demandes ont assuré un carton plein pour les locatifs ».

Régine Wiest

Vice-présidente de la Fédération régionale des offices de tourisme et syndicats d'initiative.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Dès le début de la crise sanitaire la Région des Pays de la Loire a pris des mesures exceptionnelles en soutien au secteur touristique :

1.    Des aides financières : plus de 100 millions d’euros débloqués pour les entreprises régionales dont 32 pour le Fonds territorial Résilience, aide réservée aux PME des Pays de la Loire dont les entreprises touristiques. https://www.resilience-paysdelaloire.fr/

2.    La création d’une foncière tourisme avec la Banque des Territoires et la Caisse d’Epargne, pour racheter les murs des entreprise en difficulté, avec option de rachat, le temps pour elles de se rétablir, renforcer leur trésorerie et réaliser les travaux de rénovation énergétique.

3.    Une grande campagne « votre été en Pays de la Loire » déployée depuis juin et qui se prolonge jusqu’à l’automne.