Covid-19 : commerçants, entreprises, associations, demandeurs d’emploi… Les aides régionales face à la crise

Face à la crise due au Covid-19, la Région prend des mesures exceptionnelles. Elle a voté un Plan de relance dès juillet 2020 qui mobilise 332 M€ et qu’elle renforce au fur et à mesure des évolutions de la situation sanitaire et économique. En novembre 2020, plus de 80 % des 145 nouvelles mesures sont déjà engagées pour protéger les plus fragiles, soutenir les territoires, les entreprises en difficulté et les emplois, et accélérer sur les enjeux clés de la santé et de la croissance verte.

Solidarité : Soutenir le pouvoir d’achat des familles et aider les plus fragiles

Depuis le début de la crise, la Région a mené des actions envers les habitants les plus fragilisés. Avec son Plan de relance, elle poursuit son action en faveur du pouvoir d’achat des familles les plus modestes avec l’attribution d’un chèque de 100 € pour les familles des lycéens boursiers mais aussi en doublant le Fonds social lycéen (frais de scolarité, hébergement, transport…). Par ailleurs, elle a choisi, en plus du gel des tarifs des transports régionaux du réseau Aléop à la rentrée 2020, de rembourser 2 mois d’abonnement aux familles les plus modestes (soit 56 800 familles), et de maintenir la gratuité des manuels scolaires dans tous les lycées pour 2020-2021.

Parce que leur importance a été plus que jamais démontrée pendant la crise, la Région accompagne également le tissu associatif et les bénévoles sur tout le territoire régional : cela passe par le Fonds de lutte contre la grande précarité (2 M€) destiné aux associations qui œuvrent en faveur des plus démunis. Enfin, face à la deuxième vague de l’épidémie, la Région relance « la chaîne alimentaire solidaire » : elle achète des denrées alimentaires aux acteurs et producteurs locaux qui sont ensuite mises à disposition d’associations caritatives pour être redistribuées.

Economie : Soutenir et relancer l’investissement des entreprises et des territoires

La crise sanitaire et ses conséquences économiques touche de plein fouet les TPE-PME, les entreprises industrielles et les acteurs du tourisme et de la culture. La Région est à leurs côtés depuis le début de la crise avec des mesures concrètes. Pour les commerçants-artisans et les entreprises de moins de 50 salariés en particulier, elle propose des prêts de trésorerie (avec le Fonds régional Résilience notamment), une aide à la numérisation, des conseils, un soutien psychologique... Avec Pays de la Loire Participations, elle a mobilisé 127 M€ d’investissements en fonds propres dans les PME-PMI, une enveloppe augmentée de 10 M€ avec le dispositif Pays de la Loire Relance pour les TPE en difficulté. En parallèle, elle a développé des solutions pour les entreprises qui souhaitent relocaliser leurs activités en Pays de la Loire et créé une foncière tourisme, une première en France, dont les premiers projets devraient éclore avant la fin de l’année 2020. Elle poursuit son soutien à l’export : 200 000 € ont déjà été engagés pour accompagner 60 entreprises. Une enveloppe de 50 M€ a été mobilisée pour accompagner les communes et les intercommunalités dans leurs projets d’investissements locaux malgré la crise.
RETROUVEZ L'ENSEMBLE DES ACTIONS DU PLAN DE RELANCE EN FAVEUR DES ENTREPRISES
RETROUVEZ LES ACTIONS EN FAVEUR DE L'ÉQUITÉ ET DE LA DYNAMIQUE DES TERRITOIRES

Emploi : Agir vite pour combattre le chômage

Dans son Plan de relance, la Région se mobilise pour préserver l’emploi et agir vite pour lutter contre le chômage : elle a déjà créé 5 700 places de formation supplémentaires pour les demandeurs d’emploi, auxquelles se rajouteront 4 675 places début 2021 uniquement pour les jeunes demandeurs d’emploi. Elle a aussi conçu des dispositifs innovants tels que « Former plutôt que licencier » pour renforcer la formation des salariés et des demandeurs d’emploi. Une plateforme de prêt de ressources, solutions-partage-paysdelaloire.fr, permet notamment un prêt de compétences entre entreprises. Enfin, la Région œuvre pour favoriser l’orientation et l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en renforçant son soutien aux missions locales (3,5 M€ particulièrement impactés versés) et facilite leurs premiers pas vers l’emploi avec le portail choisirmonstage-paysdelaloire.fr qui propose déjà plus de 1 300 offres en ligne.
EN SAVOIR PLUS SUR LA RELANCE RÉGIONALE POUR LA FORMATION - COVID-19

Jeunesse : Renforcer les conditions d’accès à l’instruction, à la culture et au sport

La Région déploie aussi des mesures concrètes pour les jeunes avec des actions de solidarité tant pour alléger le budget des familles (elle a déjà attribué un chèque de 100 € à 5 700 familles de lycéens boursiers : dépôt des demandes jusqu’au 31 décembre 2020 ; et doublé le Fonds social lycéen) que pour faciliter l’accès au soutien scolaire (actions de soutien scolaire pour les lycéens via les associations œuvrant aux côtés des équipes pédagogiques …). Pour éviter le décrochage des étudiants, la Région agit contre la fracture numérique en finançant les établissements d’enseignement supérieur pour l’acquisition de matériel pour la digitalisation des cours et des prêts d’ordinateurs portables. Elle se mobilise également pour l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes et a lancé le portail web choisirmonstage-paysdelaloire.fr qui propose déjà plus de 2 000 offres de stage. Enfin, elle a doublé les avantages du e.pass culture sport (porté à plus de 200 €) qu’elle a également étendus aux étudiants.
RETROUVEZ L’ENSEMBLE DES ACTIONS DU PLAN DE RELANCE EN FAVEUR DE LA JEUNESSE

Soutenir les acteurs culturels et sportifs mis en difficulté

La Région se mobilise pour valoriser la richesse culturelle du territoire et soutenir les professionnels durement touchés par la crise. Elle a notamment créé un Fonds d’aide aux lieux de diffusion culturelle afin de maintenir et développer leur activité, et abondé un fonds de soutien spécifique pour le secteur du livre créé avec la DRAC et le CNL (57 librairies ont déjà été aidées dès le mois de novembre). En parallèle, pour soutenir les clubs sportifs, la Région a lancé une campagne de promotion du sport en club et a soutenu financièrement près de 40 clubs pour pallier les effets de la crise (annulation championnats, baisse de recettes). Pour faciliter l’accès des jeunes à la culture et au sport, le Plan de relance régional a doublé les avantages du e.pass jeunes en faveur des lycéens, des apprentis et, plus récemment, des étudiants.
La Région a, enfin, décidé de prolonger le Fonds d’urgence événements et d’en élargir les conditions d’attribution afin de soutenir tous les acteurs du territoire en lien direct avec l’organisation d’événements culturels et sportifs lourdement impactés par la crise sanitaire.
RETROUVEZ L’ENSEMBLE DES ACTIONS DU PLAN DE RELANCE EN FAVEUR DE LA CULTURE, DU SPORT ET DES ASSOCIATIONS

Santé : Favoriser l’accès aux soins et à la santé pour tous

Dans le cadre de son Plan de relance, la Région a engagé 7,4 M€ supplémentaires en faveur de la santé avec comme objectif de financer des infrastructures et des équipements : pour le déploiement de la télémédecine et des outils numériques, des matériels hospitaliers de pointe et le financement de 4 nouveaux projets de maison de santé sur le territoire. Quant au personnel soignant, la Région intensifie son action pour lutter contre la faible densité de professionnels par habitant en soutenant et en valorisant le métier d’aide-soignant (200 places de formation supplémentaires et une campagne de communication avec l’Agence régionale de santé, gratuité des frais de concours d’entrée à la formation), et en votant le déploiement de 80 places de formation supplémentaires en soins infirmiers.
RETROUVEZ L’ENSEMBLE DES ACTIONS DU PLAN DE RELANCE EN FAVEUR DE LA SANTÉ

Croissance verte : Accélérer toutes les voies de la transition écologique

Pour accélérer la transition écologique et énergétique, le Plan de relance régional mobilise 100 M€ pour un Plan hydrogène. Objectif : faire des Pays de la Loire la région de référence en la matière, avec par exemple, le soutien au 1er site de production d’hydrogène vert en Europe. La Région encourage le développement des motorisations alternatives décarbonées, finance le déploiement de stations d’avitaillement bioGNV et soutient l’acquisition de véhicules bioGNV. Avec son Plan vélo, la Région incite à l’emploi de ce moyen de transport doux avec plusieurs mesures clés comme une prime de 100 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (réservée aux abonnés Aléop), le financement renforcé des itinéraires cyclables vers les gares et les points d’arrêt Aléop ou le développement d’abris sécurisés. Elle a aussi engagé un effort financier supplémentaire de 900 000 € pour améliorer la qualité de l’eau avec la signature de 13 contrats territoriaux uniques  en 2020.
RETROUVEZ L’ENSEMBLE DES ACTIONS DU PLAN DE RELANCE EN FAVEUR DE LA CROISSANCE VERTE

Consulter l’intégralité des mesures du Plan de relance