2e Grenelle de l’Orientation : en distanciel et bien concret !

La crise sanitaire n’empêchera pas les lycéens, apprentis et autres étudiants de trouver leur future orientation : c’est ainsi que la Région des Pays de la Loire entend poursuivre son action d’information des publics. Le 23 novembre dernier, le 2e Grenelle régional de l’orientation a mobilisé, en ligne et en direct, plus de 500 personnes. Retour sur cet événement dématérialisé qui a mis en lumière les actions régionales menées en matière d’orientation.

Avec une distanciation forcément respectée, plus de 500 personnes s’étaient connectées pour suivre le deuxième Grenelle de l’orientation, à l’occasion d’une session dynamique autour de la thématique : "s’orienter tout au long de la vie". Organisé par la Région des Pays de la Loire, l’événement a permis à la fois de faire un premier bilan des actions conduites par la Région, et de dessiner d’autres initiatives pour améliorer davantage encore l’information en matière d’orientation. « Il était important en cette période particulière de maintenir cet événement, même en distanciel », a rappelé Christelle Morançais, présidente de Région, « pour ne pas laisser les jeunes sans solution face la question si capitale de l’orientation. »

Des clés pour mieux comprendre l’orientation

Découvrir des métiers, sélectionner une méthode pour choisir sa formation, trouver les outils pour rebondir tout au long de la vie… Pour André Martin, vice-président du Conseil régional délégué notamment à l’apprentissage et à la formation, « ce Grenelle a permis de donner certaines clefs de compréhension pour que les lycéens, les collégiens, les étudiants, puissent donner du sens à leur projet professionnel. En période de crise sanitaire, l’orientation ne doit pas être vécue comme une variable d’ajustement. Profitons-en pour repenser nos outils d’information en la matière, innover et créer de nouveaux outils afin que ces jeunes puissent, même à distance, se projeter dans leur future formation et au-delà, dans leur vie professionnelle. »

Le numérique au cœur des dispositifs

Protéger et soutenir : choisirmonmétier-paysdelaloire.fr, choisirmonstage-paysdelaloire.fr, tournée de l’Orientibus, prêt de matériels informatiques… Le Grenelle de l’orientation a révélé une constante : le numérique est bien au cœur d’une nouvelle palette d’actions et d’outils régionaux, nourrie par de nombreux témoignages de lycéens et collégiens, exprimés à travers un questionnaire riche d’enseignements, comme le souligne la conseillère régionale Anne-Sophie Fagot : « les questionnaires administrés grâce au site choisirmonmétier-paysdelaloire.fr nous sont extrêmement utiles, à la fois pour ajuster nos dispositifs et comprendre comment ces publics lycéens et collégiens s’informent sur leur orientation, sur les sources sur lesquelles ils s’appuient… À ce titre, les Orientibus régionaux participent pleinement à rendre l’information sur les formations les plus accessibles possibles. C’est un outil riche et utile, qui permet aussi de susciter des échanges et des rencontres, souhaités par les jeunes. »

Voir le reportage du passage de l’Orientibus au collège de l’Anglée à Sainte-Hermine (85)

Pour une meilleure connaissance des métiers

Promotion des initiatives locales, valorisation de l’image de métiers parfois méconnus… La Région avance pour renforcer encore plus les circuits de l’information… « Nous avons notamment lancé des actions éducatives ligériennes pour recueillir les bonnes intentions et initier des projets sur la connaissance des métiers qui sont sur les territoires », complète Anne-Sophie Fagot. Parmi les initiatives significatives, figure celle proposée par la startup sociale My future. Victor Gaeremynck, son président, en indique les contours : « il s’agit d’une application numérique qui offre aux collégiens et lycéens une aide à l’orientation professionnelle, en leur proposant des immersions dans le monde professionnel. Ce support gratuit et ludique récence une grande diversité d’offres de stage, scolaires, d’études supérieures ou en voie professionnelle, et dans de nombreux secteurs d’activités. »

Favoriser l’immersion en entreprises

S’il fallait retenir un message de ce 2e Grenelle de l’orientation, c’est que le contact avec le milieu professionnel est irremplaçable, même de façon dématérialisée. Plateformes "Rencontre un pro" et My future, lutte contre le décrochage, déploiement de nouvelles formations… la Région entretient de nombreux partenariats qui permettent « à ces publics jeunes d’obtenir une information et une formation adaptées, et d’expérimenter préalablement l’immersion en entreprises », complète Anne-Sophie Fagot. « Rien ne saurait remplacer l’échange et le contact avec les professionnels pour se faire une idée sur son avenir. »

"Rencontre un pro" : écouter le témoignage d’Alexis Desjeux qui explique l’utilité du dispositif.

Revoir la 2e édition du Grenelle de l’orientation en vidéo