Aller au contenu principal
-

La Région investit pour des services et des infrastructures de transport de qualité

Autorité organisatrice des transports collectifs sur son territoire, la Région agit pour faciliter la mobilité de tous et est désormais chef de file de l’intermodalité en Pays de la Loire (train, autocar, bateau, vélo). Elle investit notamment pour des services TER de qualité, pour l’accessibilité des gares et pour le transport scolaire. Au-delà de ces missions, elle se mobilise pour le développement des mobilités durables et du réseau routier.

Ma Région organise les transports en commun hors agglomération

La Région des Pays de la Loire pilote une offre élargie en matière de transport public : TER et cars régionaux et, depuis le 1er septembre 2017, les cars interurbains (auparavant les liaisons départementales), les cars scolaires, le transport à la demande et la ligne maritime desservant l’île d’Yeu. Afin de simplifier et faciliter les déplacements de tous, la Région a rassemblé l’ensemble de ces services de transport sous un seul nom, Aléop.

Aléop, marque unique de l’intermodalité régionale

Actuellement, tous les modes de transports (lignes routières régionales, lignes interurbaines, transports scolaires, navettes Yeu-Continent et TER… ) sont rassemblés sous la  marque unique Aléop.

En harmonisant le réseau et le service de transport régional, la Région a permis depuis 2019 aux usagers de voyager à la fois sur le réseau autocar et sur le TER avec un seul billet multimodal. 

Pour favoriser l’intermodalité, la Région a engagé une ambitieuse politique de soutien à la modernisation des gares et points d’arrêts routiers, et en particulier des pôles d’échanges multimodaux (PEM) : modernisation de l’accueil, de l’accès et des circulations, facilitation des correspondances trains/cars/bus urbains, accessibilité des personnes à mobilité réduite. Les Pays de la Loire comptent 23 PEM : en 2019, 17 sont achevés  et 9 sont en cours d’aménagement, comme à Nantes ou Montaigu.

en savoir plus sur la nouvelle gare de Nantes

Le site web aleop.paysdelaloire.fr, l’appli des lignes régulières Aléop en Loire-Atlantique ou encore le calculateur d’itinéraires Destineo sont des moyens concrets de renforcer la qualité de service et l’attractivité des transports collectifs régionaux. Ce sont aussi des outils de l’intermodalité, fortement encouragée par la Région.

Aléop en chiffres

La Région des Pays de la Loire consacre un budget de 409,43M€ en 2022 au transport et à la mobilité. 89 000 voyages par jour (hors transport scolaire) sont enregistrés sur l’ensemble du réseau ligérien, soient environ 13,8 millions de voyages sur les lignes commerciales routières interurbaines et 18,7 millions de voyages TER fer et cars par an.
 
Les 2 700 cars régionaux et 120 minibus desservent 28 000 points d’arrêts routiers, abris-bus et poteaux, en Pays de la Loire. 114 lignes régulières interurbaines sillonnent le territoire et 150 000 élèves sont transportés chaque année sur 3 383 circuits scolaires.
Chaque année, environ 130 000 voyages sont effectués en transport à la demande et la compagnie régionale Yeu Continent embarque 455 000  passagers pour 1 320 traversées par an.  

Des trains TER de qualité

Avec plus de 17 millions de voyages par an, soit plus de 45 000 voyages par jour comptabilisés sur le réseau Aléop en TER, le train est un élément majeur de la mobilité des Ligériens. 520 TER desservent chaque jour 131 gares. 

Afin de proposer la meilleure offre de desserte et de service aux usagers sur l’ensemble du territoire, la Région investit en permanence pour le train :   

  • pour améliorer le confort des usagers : la Région a notamment acheté de nouvelles rames de plus grande capacité, par exemple avec le Train Vélo Loire et ses aménagements spécifiques pour le confort des cyclistes. La Région investit également pour des gares accessibles à tous et des lignes performantes. 
  • pour rendre les transports accessibles avec des tarifs plus attractifs qui en font l’une des régions les moins chères de France (forfaits tutti, carte mezzo, billets ecco, forfait multi). Dans le but de renforcer le service public de transport, la Région souhaite ouvrir à la concurrence les TER Pays de la Loire. À compter de fin 2023, les Régions devront en effet lancer des appels d’offres pour le renouvellement des contrats d’exploitation des lignes ferroviaires. La Région des Pays de la Loire anticipe cette échéance en ouvrant dès à présent un tiers de son réseau à la concurrence. L’objectif est double : plus de trains  pour une offre de transport enrichie, et une qualité de services optimale. 

En savoir plus sur aléopet  aléop ter 

Une offre TER plus attractive 

Une convention d’exploitation des TER pour la période 2022-2031. prévoit des conditions plus favorables pour les usagers et pour la Région avec : une augmentation de près de 11 % des trains circulés d’ici à 2023. (+5% effectifs dès 2021) ; et une amélioration des conditions d’indemnisations des titres de transport pour tous les usagers dès l’été 2022 (en cas de non-circulation d’un train) ; et le maintien du volume horaire d’ouverture des guichets.

Pour la Région, cette convention permet :

  • Une baisse significative des coûts SNCF pour la Région, - 10%, mise en place dès 2021 et pour les années suivantes. 
  • Un mécanisme financier plus protecteur pour la Région : Si la SNCF ne réalise pas le plan de transport prévu, elle doit s’acquitter d’une contrepartie financière auprès de la Région. 
  • Une répartition plus équitable du risque commercial pour la Région. Si les recettes constatées sur une année sont inférieures ou supérieures au montant prévu, l’écart est partagé à 50/50 entre la Région et la SNCF. 

Des autocars régionaux au plus près des besoins 

Les 2 700 cars régionaux et 120 minibus desservent 28 000 points d’arrêts routiers en Pays de la Loire. Chaque jour, les autocars sillonnent les 114 lignes régulières interurbaines du territoire et transportent 150 000 élèves sur près de 3 400 circuits scolaires. 

Pour garantir une offre de transport en commun sur chaque commune ligérienne, la Région des Pays de la Loire organise des services de transport à la demande qui permettent  aux personnes les plus éloignées de la mobilité de se déplacer vers des communes ciblées regroupant des commerces, des maisons de santé ou vers un arrêt de lignes régulières ou encore une gare ferroviaire. Chaque année, environ 130 000 voyages sont effectués en transport à la demande.  
 

Liaisons maritimes : cap sur l’île d’Yeu

Depuis le 1er janvier 2017, la Région des Pays de la Loire est compétente pour la continuité territoriale de l’Île d’Yeu, mise en œuvre localement par la Régie départementale des passages d’eau de la Vendée, qui exploite quotidiennement trois navires, dont la Région est propriétaire, entre Fromentine et Port Joinville :

  • un cargo mixte fret-passagers : l’Insula Oya 2, qui sera remplacé par l’Insula Oya 3, en construction jusqu’au début de l’été 2022. Ce nouveau navire sera plus moderne et plus capacitaire (pour le fret et pour les passagers) que le précédent. Il a été conçu pour minimiser son impact sur l’environnement lors des escales dans les ports (énergie électrique à quai) et lors des traversées (motorisation avec filtres à particules) ;
  • deux catamarans à grande vitesse construits en 2006 et qui doivent prochainement être renouvelés.
     
Portrait de Roch Brancour,  vice-président de la Région en charge des transports, de la mobilité et des infrastructures

Notre ambition : permettre la mobilité de tous les Ligériens

" Pour se rendre au travail, à l’école ou partir en week-end, qu'il s'agisse de transport routier par autocar ou à vélo, de transport ferroviaire en TER ou maritime en bateau, nous travaillons au développement d’un service de transport régional moderne, attractif, accessible et respectueux de l’environnement." 

Roch Brancour

Président de la commission Infrastructures, transports et mobilités durables

Transports

Vue d'un TER en gare

J’accède à l’ensemble des aides et services utiles à mes déplacements en Pays de la Loire.

Accéder aux services